Jimmy Glasberg, AFC, revient sur Caméflex 2015 et Luciano Tovoli

Jimmy Glasberg, AFC, a assisté à deux moments clés de la 3e édition de Caméflex, manifestation à travers laquelle l’AFC a rendu hommage, début février 2015 au Grand Action, au directeur de la photographie italien Luciano Tovoli, AIC, ASC. Il fait part ici de ses impressions.

Regards nouveaux : 7 pays / 7 films
Dimanche 8 février, 14h30
Très intéressante sélection de sept courts métrages de fin d’études d’étudiants de diverses écoles de cinéma internationales. Révélateur des différentes cultures et approches cinématographiques, cette manifestation nous a ouvert aux visions de ces cinéastes en herbe.
Les sujets, les points de vue, la forme sont évocateurs d’un regard d’une nouvelle génération sur leur société, leurs angoisses, leurs imaginaires... Techniquement très bien géré, utilisant les nouvelles technologies suivant leur moyen de production, ces petits films issus du festival de San Sebastián sont très révélateurs de notre époque et de l’univers de la jeunesse.

Un bémol toutefois à cette belle manifestation. Peu de public dans la salle !
Bien que l’organisation et la communication ont été très bien faites par le bureau de l’AFC et l’équipe de Caméflex, qui ont choisi le dimanche après-midi pour que les gens puissent être disponibles, il semble que la froidure hivernale les ai effrayés et qu’ils sont restés sous leur couette devant leur écran de télé...
Est-ce que les membres du corps enseignant des diverses écoles de cinéma, des arts plastiques et université n’ont pas fait le relai en insistant sur les rencontres et échanges avec d’autres étudiants issus de différents pays et culture peuvent être un enrichissement ?
Je trouve très regrettable que les jeunes Français ne soient pas ouverts à la création de jeunes provenant d’autres nations et ne fassent pas l’effort, malgré la froidure, pour ce déplacer et voir, dans cette très belle salle de projection du Grand Action, des images venant d’ailleurs.
Bravo et merci à Alain Coiffier et à toute l’équipe de Caméflex pour cette belle après-midi de cinéma authentique et ces rencontres chaleureuses.

Grazie Signore Luciano Tovoli
Mercredi 11 février, 14h
Merci Maestro de nous avoir régalé avec tes images et tes propos si riches d’expériences et d’humour sur l’exercice de notre profession.
Un show magnifique accompagné d’une sublime et sensuelle gestuelle à l’italienne que je n’ai pas pu m’empêcher de photographier.
Un bel hommage au style cinématographique de tous genres et de toutes nationalités.
Merci pour cette vision poétique de la photographie si riche d’humanité et de tendresse.

La gestuelle de Luciano Tovoli vue par Jimmy Glasberg