La série Dedolight Lightstream proposée en "High-Speed" par Cartoni France

par Cartoni France Contre-Champ AFC n°316

[English] [français]

La prise de vues à plus de 1 000 images par seconde (shutter à 180 °) est un casse-tête pour la lumière, surtout lorsque l’on filme des insectes volants et autres papillons : impossible d’utiliser des sources HMI puissantes sans brûler les insectes, et aucune source LED n’est assez puissante. Nous avons testé avec Eli Lévé, chez Next Shot, les projecteurs Dedolight Lightstream et cette technique a permis de résoudre les difficultés.

Eli utilise la Phantom 2K avec des optiques macro particulières (Leica R 100 Macro Lens f32 et InfiniProbe™ TS-160 Universal f128) qui permettent de fermer à 32 et 128. Cette fermeture est indispensable pour maximiser la profondeur de champ et filmer les insectes volants sans faire de mise au point. La quantité de lumière nécessaire est donc énorme, mais les sujets sont petits : l’utilisation de la lumière parallèle est particulièrement adaptée.

Phantom Flex 2K avec optique Leica R100 Macro Lens f32 - Dedolight LIghtstream : Projecteur HMI 1200 DPB70 et réflecteurs de 25 cm et de 50 cm.
Phantom Flex 2K avec optique Leica R100 Macro Lens f32 - Dedolight LIghtstream : Projecteur HMI 1200 DPB70 et réflecteurs de 25 cm et de 50 cm.


Le projecteur HMI 1 200 watts Dedolight DPB70 permet d’éloigner la source de plusieurs mètres afin de ne produire aucune chaleur. La largeur du faisceau est parfaite pour utiliser différents réflecteurs de 25 cm, voire de 50 cm, et ainsi produire plusieurs axes de lumière avec la même source.

Phantom Flex 2K avec optique InfiniProbe™ TS-160 Universal  - Projecteur Dedolight HMI 400 W, lentille de faisceau parallèle (DPBA 14-19) et réflecteurs Dedolight.
Phantom Flex 2K avec optique InfiniProbe™ TS-160 Universal - Projecteur Dedolight HMI 400 W, lentille de faisceau parallèle (DPBA 14-19) et réflecteurs Dedolight.


Les mêmes tests on été réalisés avec le HMI 400 W Dedolight et la lentille de faisceau parallèle (DPBA 14-19) avec d’excellents résultats : idéal pour les documentaires où le faible poids, le faible encombrement et le prix serré sont des atouts appréciés des opérateurs… et des directeurs de production !

Le Lightstream est la solution aux tournages High-Speed complexes.

Merci à Sublab et Raoul Rodriguez pour le prêt de la caméra Phantom !