Les chefs opérateurs belges au 74e Festival de Cannes

Le site Internet de Cinevox (plate-forme sociale du 7e art en Belgique) propose un article sur la présence importante, au Festival de Cannes, toutes sélections confondues, de films mis en images par des directeurs et directrices de la photographie belges, dont certains sont aussi membres de l’AFC.

On le sait, la présence belge au Festival de Cannes est absolument exceptionnelle cette année, avec des longs métrages sélectionnés dans chacune des sections, un court métrage à la Cinéfondation, et de nombreuses coproductions. Mais la cinématographie belge est également présente au Festival de Cannes grâce à de nombreux·ses technicien·nes de talent, et notamment 12 directeur·ices de la photographie !

Rien que dans la Compétition de la Sélection officielle, on retrouve ainsi 4 DOP belges au générique des 24 films sélectionnés !

Citons, par ordre alphabétique :
- Hichame Alaouie, SBC, avec Tout s’est bien passé, de François Ozon
- Christophe Beaucarne, AFC, SBC, avec Serre-moi fort, de Mathieu Almaric
- Olivier Boonjing, SBC, avec Rien à foutre, d’Emmanuel Marre et Julie Lecoustre
- Fiona Braillon, SBC, avec Mon légionnaire, de Rachel Lang
- Yves Cape, AFC, SBC, avec De son vivant, d’Emmanuelle Bercot
- Benoît Debie, SBC, avec Vortex, de Gaspard Noé
- Jean-François Hensgens, AFC, SBC, avec Les Intranquilles, de Joachim Lafosse
- Ruben Impens, SBC, avec Titane, de Julia Ducournau
- Frédéric Noirhomme, SBC, avec Un monde, de Laura Wandel
- Virginie Surdej, SBC, avec Haut et fort, de Nabil Ayouch.

À noter qu’Annette, de Leos Carax – photographié par Caroline Champetier, AFC –, en grande partie tourné en Belgique, compte à son générique Jo Vermaercke, SBC, comme opérateur Steadicam, et Didier Frateur, SBC, comme opérateur deuxième équipe.

En vignette de cet article, Jean-François Hensgens, AFC, SBC.