Les commissions d’aide sélective pour 2007

Présidée par Claude Durand, président-directeur général des Editions Arthème-Fayard, dont le mandat est renouvelé pour 2007, la commission d’aide sélective à la production (Avance sur recettes), organisée en trois collèges, est composée d’un président, de trois vice-présidents et de vingt-cinq membres titulaires.

La vice-présidence du 1er collège - qui examine les demandes d’avances avant réalisation pour les premiers longs métrages - est confiée à nouveau pour 2007 à Marie Masmonteil, productrice (Elzévir films).
Michèle Ray-Gavras, productrice (KG productions) est nommée vice-présidente du 2e collège - qui examine les demandes d’avance avant réalisation pour les oeuvres des réalisateurs ayant déjà réalisé au moins un long métrage.
Aïssa Djabri, producteur (Vertigo films), a été nommé vice-président du 3e collège - qui examine les demandes d’avances sur recettes après réalisation. Créée en 1960, l’avance sur recettes a pour objectif de favoriser le renouvellement de la création en encourageant la réalisation des premiers films et de soutenir la diversité d’un cinéma indépendant, audacieux au regard des normes du marché, qui ne peut, sans aide publique, trouver son équilibre financier.

Présidée par Marc Tessier, directeur général de Netgem et ancien président de France Télévisions, dont le mandat a été renouvelé, la commission d’aide sélective à la distribution, désormais organisée en trois collèges, est composée d’un président, de trois vice-présidents et de vingt et un membres titulaires.
Marc Voinchet, journaliste et conseiller pour les programmes à France Culture, est nommé vice-président du 1er collège - qui examine les demandes de soutien à la distribution des films inédits.
Jean-Sébastien Dupuit, Inspecteur général de l’administration, est nommé vice-président du 2e collège dédié aux demandes d’aides à la distribution en faveur des œuvres de patrimoine.
Alain Auclaire, ancien président de La fémis, est nommé vice-président du 3e collège dédié aux demandes d’aides à la distribution en faveur des œuvres " jeune public ".

Serge July, cofondateur de Libération, est nommé président de la commission d’aide au développement de projets de films de long métrage. Cette commission, composée d’un président et de quatre membres titulaires, a pour objectif de soutenir les producteurs dans la période d’investissement où le risque financier est particulièrement élevé, notamment en ce qui concerne les différentes phases du travail d’écriture : option et achat de droits d’adaptation cinématographique d’oeuvre littéraire ou de scénario original, écriture et réécriture, recherches et documentation.

Georges Goldenstern, directeur de la Cinéfondation, est nommé président de la commission de soutien sélectif au scénario (écriture et réécriture) et Milena Poylo, productrice (TS productions) est renouvelée à la vice-présidence. Cette commission est composée d’un président, d’un vice-président et de sept membres titulaires. Elle examine, d’une part, les demandes d’aide à l’écriture pour des projets en cours d’écriture présentés sous la forme d’un synopsis ou d’un traitement et d’autre part, les demandes d’aide à la réécriture, pour des projets présentés sous la forme d’un scénario (continuité dialoguée) et qui nécessitent un travail complémentaire d’écriture.
(Source CNC)

Créée en 1960, l’avance sur recettes a pour objectif de favoriser le renouvellement de la création en encourageant la réalisation des premiers films et de soutenir la diversité d’un cinéma indépendant, audacieux au regard des normes du marché, qui ne peut, sans aide publique, trouver son équilibre financier.