Découvrir les travaux de fin d’études 2020 du département Image de La Fémis

La Lettre AFC n°317

Pour l’obtention de leur diplôme, les six étudiants du département Image de La Fémis, promotion 2020 Abbas Kiarostami, ont présenté en décembre leurs travaux comprenant un film de fin d’études, un mémoire traitant du sujet sur lequel ils ont travaillé et d’autres films dont ils ont fait l’image. Projetés habituellement à la Cinémathèque française puis à l’Ecole, leurs travaux de fin d’études sont proposés cette année sur une plate-forme prévue à cet effet.

Découvrir les travaux de fin d’études
Pour découvrir les films des étudiants, leurs mémoires, des d’extraits de scénarios de long métrage ainsi que des pitchs de séries, La Fémis propose de remplir une demande en ligne afin d’obtenir un mot de passe nécessaire. La période de visionnage des films dure jusqu’au 4 avril.

Les films des étudiants du département Image et leurs autres travaux
Terriens, de Margot Besson

  • Mémoire : "Images-matière"
    Les "images-matière" sont des images tendant vers l’abstrait, incluses dans un cinéma narratif, qui par leur matérialité, amènent une rupture de registre esthétique.
    • Entre autres TFE
      - L’Écho dissonant du désir, de Miao Yu (TFE Réalisation) : cheffe opératrice, cadreuse et étalonneuse
      - Les Nuits minérales, de Victor Fleurant et François Robic (TFE Son et Décor) : cheffe opératrice, cadreuse et étalonneuse.

Dernier automne, de Pauline Doméjean

  • Mémoire* : "Filmer les fantômes – De l’incarnation à la sensation de présence" (Tutrice Claire Mathon, AFC)
    Ce mémoire interroge la représentation des fantômes au cinéma. Leurs manifestations peuvent être des apparitions formellement fantastiques, prendre une apparence ordinaire à distinguer du commun des mortels, ou totalement désincarnées.
    • Entre autres TFE
      - Combustion spontanée, de Pierre-Jean Delvolvé (TFE Production de Jean-Baptiste Savary) : cheffe opératrice et cadreuse
      - Les Passagers blancs, de Corentin Pernet (TFE Décor) : cheffe opératrice et cadreuse
      Rabinar, de Salomé Da Souza (La Résidence) : cheffe opératrice et cadreuse.

Como no te voy a querer, de Plume Fabre

  • Mémoire* : "Libérer l’espace de jeu" (Tutrice Marianne Lamour)
    Quel dispositif d’image peut être envisagé pour libérer l’espace de jeu tout en créant une esthétique forte et significative ?" Dans ce mémoire, je cherche à analyser la recherche de liberté de certains metteurs en scène ainsi que les réponses possibles en termes d’image, à travers la parole de professionnels ainsi que mes expériences personnelles sur les TFE.
    • Entre autres TFE
      - Presque au bout du monde, de Victor Boyer (TFE Réalisation) : cheffe opératrice et cadreuse.

Storgethya, d’Hovig Hagopian

  • Mémoire : "Le Chef opérateur face au dispositif documentaire"
    Étude des différentes facettes du dispositif filmique documentaire. En quoi ce dispositif permet-il de définir un nouveau statut au chef opérateur ?
    • Entre autres TFE
      - Les Punaises, de Lisa Sallustio (TFE Réalisation) : chef opérateur et cadreur
      - Le Coup de grâce, de Pierre Lazarus (TFE Production de Tristan Vaslot) : chef opérateur et cadreur.

Life is a Breeze, d’Emma Limon

  • Mémoire* : "Les Repérages"
    Mon mémoire souligne l’importance des repérages dans la fabrication d’un film. J’analyse ce qu’il se passe pendant cette étape, notamment dans les interactions entre réalisateur(rice) et directeur(rice) de la photo.
    • Entre autres TFE
      - Passe impair et manque, d’Alois Sandner Díaz (TFE Réalisation ) : cheffe opératrice et troisième cadreuse.

Je plongerai dans les vagues, d’Anna Sauvage

  • Mémoire : "Quand l’Autre filme : réflexions autour de la délégation de la caméra dans le documentaire, par le réalisateur et pour le personnage"
    Qu’est-ce qui réunit Chris Marker, Fernand Deligny, Fred Poulet, Dominique Cabrera, Mohamed Bourouissa, Agostino Ferrente et Oussama Mohamed ? Ils ont chacun(e) à leur manière, expérimenté la délégation de la caméra à leur personnage. Nous allons chercher ce que ce dispositif apporte à la relation réalisateur-personnage, et comment il peut être significatif de notre époque et des évolutions technologiques. Aujourd’hui, serions-nous tous des personnages-filmeurs en puissance ?
    • Entre autres TFE
      - Les Trous noirs, de Pierre Lazarus (TFE Réalisation) : cheffe opératrice, cadreuse et étalonneuse
      - Dernier automne (entre chien et loup), de PaulineDoméjean (TFE Image) : cadreuse
      - La Brenva en hiver, de Thibaut Sichet (TFE Son) : cheffe opératrice, cadreuse et étalonneuse.

* Mémoire accessible en ligne.

Les mémoires de fin d’études sont réalisés sous la direction de Sabine Lancelin, Mathieu Giombini et Bruno Delbonnel, AFC, ASC, codirecteurs du département Image.

Rappelons enfin qu’en ces temps où leur avenir professionnel est incertain, les étudiants en Image sont à la recherche, pour ceux qui sortent, d’un premier travail et, pour ceux qui sont en 3e année, de stage. Si des directeurs de la photographie ou tout autre membre d’une équipe peuvent leur donner un coup de main, ils leur en seront ô combien reconnaissants !

Un premier boulot pour les sortants : prendre connaissance de leurs coordonnées dans l’article "Les diplômés 2020 du département Image de La Fémis" publié sur le site

Un stage pour les étudiants en 3e année : contacter Sabine Lancelin, codirectrice du département Image de La Fémis (sabinelancelin chez orange.fr ou 06 80 98 35 03).