Polémique autour de la suppression par l’éducation nationale des crédits accordés à la Palme d’or 2007 "4 mois, 3 semaines, 2 jours", de Cristian Mungiu

La Société des réalisateurs de films (SRF) proteste contre la suppression des crédits alloués à 4 mois, 3 semaines, 2 jours, de Cristian Mungiu, dans le cadre du prix de l’Éducation nationale.

La SRF demande au ministre de l’Éducation nationale, Xavier Darcos, de revenir sur sa décision de supprimer les crédits attribués à 4 mois, 3 semaines, 2 jours de Cristian Mungiu, Palme d’or du 60e Festival de Cannes. Vainqueur du prix de l’Éducation nationale décerné sur la Croisette par un jury composé entre autres d’enseignants et présidé par l’actrice Bernadette Laffont et le metteur en scène Marcel Bozonnet, le film devait bénéficier de la création et de la diffusion en milieu scolaire d’un DVD pédagogique.

Selon la SRF, cette fabrication aurait été interdite par le ministre « sous la pression du lobby anti-avortement » alors qu’il « apparaît plus que nécessaire que ce sujet douloureux derrière lequel se cachent tant de souffrances puisse faire l’objet de débats pédagogiques au sein des établissements  ».