Vente aux enchères de livres de photographie de collection

Organisée par la maison de vente aux enchères Yann Le Mouël et l’expert en photographie Viviane Esders, une vente de livres de photographie provenant d’une collection privée aura lieu vendredi 15 mars 2019 à 14h, à Drouot Paris. Bâtie à partir des conseils de libraires et d’éditeurs, cette collection a eu pour base The Book of 101 Books, d’Andrew Roth, et les livres de Martin Parr.

La collection de 338 lots de qualité rassemble des ouvrages rares comme celui de Kijuji Kawada, Chizu, édité à Tokyo en 1965 et estimé 25 000-35 000 euros, ou celui de Daido Moriyama, Another Country in New York, auto-publié en 1974 et estimé 28 000-32 000 euros.
Assemblée durant plus de vingt ans, elle est le fruit d’une quête du beau livre "rare". Les artistes recensés dans le catalogue sont les témoins d’un parcours de collectionneur avide de franchir des frontières inconnues.

Parmi les 150 premiers volumes en vente, on peut citer, à titre d’exemple d’auteurs et artistes, Ansel Adams, Antoine d’Agata, Nobuyoshi Araki, Luc Dalahaye, Richard Avedon, Bernd et Hilla Becher, Christian Boltanski, Guy Bourdin, René Burri, Larry Clark, Bruce Davidson, Tacita Dean, Raymond Depardon, William Eggleston, Walker Evans, Bernard Faucon, Robert Frank, Lee Friendlander, David Goldblatt, Nan Goldin, Steve Hiett, etc.

Expositions des lots
- Jeudi 14 mars : 11h - 21h
- Vendredi 15 mars : 11h - 12h

Vente
- Vendredi 15 mars à 14h
Drouot-Richelieu - Salle 2
9, rue Drouot - Paris 9e

« Cette collection d’ouvrages photographiques, postérieurs aux années cinquante, s’est bâtie à partir des conseils des libraires et des éditeurs. The Book of 101 Books, d’Andrew Roth, en 2001, (une version de luxe est incluse dans cette vente) et les livres de Martin Parr, photographe anglais qui a donné ses lettres de noblesse aux livres de photographies, ont constitué la base de ma collection.

Ma quête du beau livre "rare" a été mon principal moteur et les artistes recensés dans le catalogue sont les témoins de mon parcours de collectionneur avide de franchir des frontières inconnues. Ce chemin artistique m’a permis de rencontrer l’intime, le monde de la création des photographes, de faire leur connaissance, de construire des amitiés. Le plaisir de toucher ces « ouvrages », d’admirer leur qualité d’objet d’art, a touché ma sensibilité et réveillé mes émotions.

Vingt ans, c’est le temps qu’il a fallu pour que cette collection arrive à maturité. Aujourd’hui, je considère avoir atteint la fin de son cycle. Toute passion est chronophage et envahissante pour les étagères. Aussi, ai-je décidé d’y mettre fin par cette vente, car il faut savoir rechercher de nouvelles sensations.
Avec confiance, j’abandonne aux amateurs, aux passionnés, aux amoureux, le plaisir d’acquérir ces ouvrages d’art. Ils sauront les valoriser, les protéger et entretenir la flamme de l’enchantement et du désir de les posséder. » (Propos du collectionneur cités par le site d’information culturelle en ligne Paris Art)