Revue de presse

"Les films à petit budget crient misère"
Par Clarisse Fabre et Miranda Morgand

Le Monde, 3-4 décembre 2017
C’est un petit amendement dans le projet de loi de finances 2018, en discussion au Parlement, mais qui suscite un grand débat au sein du cinéma d’auteur français. Son objectif : permettre aux œuvres dites fragiles (premiers films, documentaires de création, etc.) d’être financées sur des fonds publics à hauteur de 70 %. Pour lui donner le plus large écho, des cinéastes, documentaristes, comédiens de renom se sont associés à la génération émergente dans une pétition titrée "Faisons le pari de la jeune création cinématographique !".

"Brexit : le cinéma britannique redoute une onde de choc"
Par Nicole Vulser

Dans son supplément "Economie & Entreprise" des 3 et 4 décembre 2017, Le Monde a publié un article dans lequel Nicole Vulser, envoyée spéciale du quotidien à Londres, rapporte le fait que « les producteurs indépendants craignent que la création de films ne devienne plus difficile au Royaume-Uni, renforçant encore la domination d’Hollywood ».

"Tous les grands films devraient être pareils à des rêves"
Entretien avec le directeur de la photographie Christopher Doyle

En complément d’un article de sa correspondante hongkongaise intitulé "Hong Kong, et la lumière fuit" – relatant la dépose par centaines d’enseignes au néon qui ont été longtemps l’âme emblématique de la ville et l’un des éclats lumineux du cinéma hongkongais –, le quotidien Libération des 25 et 26 novembre publie un entretien dans lequel le directeur de la photographie Chistopher Doyle regrette la gentrification de Hong Kong, la disparition des néons et la fadeur des LEDs qui les remplacent désormais.

"Kodak et Rochester, combat pour une renaissance"
Par Arnaud Leparmentier

Dans le supplément "Eco&Entreprise" de son édition des 19-20 novembre 2017, le quotidien Le Monde a publié sur deux pages un reportage d’Arnaud Leparmentier, envoyé spécial à Rochester (Etat de New York), qui fait le récit de la lente mue de Kodak, « l’inventeur de l’appareil photo moderne qui a raté le virage numérique et entraîné la ville dans sa chute ». Extraits...

Ces merveilleux collectionneurs fous dans leurs drôles de cabines
Ou la vie résumée de six mordus de pellicule embobinée

La période estivale est généralement propice à la publication d’articles de presse qui, en se succédant, permettent au lecteur à la fois de s’instruire et de se divertir, ou vice-versa. Le Monde, dans ses feuillets intitulés "L’été en sériés", a tracé cet été, sous la plume de Samuel Blumenfeld, six portraits de collectionneurs de films : Nicolas Winding Refn, Serge Bromberg, Joe Dante, Jack Stevenson, Kevin Brownlow et Quentin Tarantino.

Plongée au fort d’Ivry, là où le nitrate ne tourne plus au vinaigre

Pour bon nombre de jeunes apprentis cinéastes, le fort d’Ivry fut l’un des lieux où ils firent leurs premières armes – deux d’entre eux n’y ont-ils pas ébauché l’appareil novateur qu’ils allaient bientôt mettre au point, la Louma ? A l’occasion du 14 juillet 2017, Le Parisien Magazine daté du 13 a fait une plongée au cœur de ce temple où des gardiens du ministère de la Défense conservent des millions de films et de photos, témoignant ainsi de l’histoire militaire française.

La carte postale du jour
Petite auto, petite caméra, gros projecteurs

A l’occasion des 60 ans de la Fiat 500, Le Monde du 11 juillet illustrait un article intitulé "Le petit miracle italien" d’une photographie extraite d’un film promotionnel tourné en 1957 – année de lancement de cette petite voiture urbaine et populaire –, sur laquelle figure une Arri IIC paraissant elle-même bien petite en regard des deux arcs Ianiro 225 A qui éclairent la scène.

Canal+ ne paie plus les créateurs

L’Express nous apprend que la filiale de Vivendi a engagé un bras de fer pour obtenir une baisse des droits versés aux sociétés représentant les créateurs (la Sacem, la SACD, la Scam, la SDRM ou l’ADAGP). Quitte à pénaliser ses propres artistes.

ACS France, "filmeur de rêves..."

Si les directeurs de la photographie font rarement l’actualité de la presse quotidienne, les industries techniques du cinéma ne sont quant à elles pas mieux loties. Une exception qui confirme la règle, l’article du Parisien libéré du mardi 18 avril 2017 consacré à ACS France, entreprise de référence en matière de prise de vues aériennes et spéciales.

L’Insas, à Bruxelles, un établissement à (re)découvrir

L’ENS Louis-Lumière et La fémis, écoles de cinéma reconnues en France et hors de nos frontières, font parfois l’objet d’articles paraissant dans la grande presse. Le supplément du Monde du jeudi 23 mars 2017, intitulé "Universités & grandes écoles", a publié un dossier consacré aux études dans les grandes écoles à l’étranger. En particulier à l’Insas, l’école de cinéma « Bruxelles touch » sœur des deux établissements français.

EclairColor, le Technicolor du XXIe siècle ?"
Par Clarisse Fabre

Le Monde, 31 janvier 2016
EclairColor : le nom sonne comme le Technicolor, qui a marqué l’histoire du cinéma dans les années 1940-1950. Avec cette technologie mise au point par le groupe Ymagis, le cinéma serait-il embarqué dans une nouvelle aventure industrielle et artistique ?

"A quoi sert La fémis ?"
Une enquête de "L’Obs"

L’hebdomadaire L’Obs publie, dans son numéro 2726 daté du 2 au 8 février 2017, une enquête concernant La fémis, la grande école de cinéma sise rue Francœur, Paris 18e, « institution qui irrite et fascine depuis ses origines ».

"Il faut qu’on ait le sentiment qu’il n’y a pas de costumier"
Par Elisabeth Franck-Dumas

Next, magazine culturel de Libération, 20 janvier 2017
Rarement primés pour leur travail hors films d’époque, les costumiers de cinéma jouent un rôle silencieux et déterminant dans la conception ou l’évolution d’un personnage. Trois d’entre eux nous parlent de leur travail et de leur approche, souvent intuitive, de ce que doit être un vêtement à l’écran.

"Bienvenue à Hollywood-sur-Seine"
Trente-six films étrangers tournés en France en 2016

Le Monde, Cahier Economie et Entreprise, 26 janvier 2017
Dans un article du Monde, visible en ligne pour ses abonnés, Nicole Vulser décrit la vitalité de la production française. Elle rappelle que, grâce au nouveau taux du crédit international, trente-six films étrangers ont été tournés en France en 2016, contre dix-huit en 2015. Vingt mille lieux de tournage, en plus du savoir-faire et d’un crédit d’impôt international, ont notamment attiré les studios américains.

"Et Beauviala réinventa la caméra"
Entretien avec Jean-Pierre Beauviala, par Clarisse Fabre

Le Monde, 12 octobre 2016
Louis Malle, Jean Rouch, Eliane de Latour, Peter Greenaway, Raymond Depardon, Xavier Beauvois... Tous ont tourné au moins une fois avec une Aaton. Cette petite caméra sur l’épaule, révolutionnaire, est née au début des années 1970, après les Caméflex d’Eclair utilisées par les cinéastes de la Nouvelle Vague.

0 | 18 | 36 | 54 | 72 | 90 | 108 | 126 | 144 | ... | 504