Ange-Dominique Toussaint

Production

Index des termes :

Ange-Dominique Toussaint;Toussaint

Résultats de la recherche

Articles (21)

Présentation d’Eye-Lite France
Par Philippe Guilbert, AFC, SBC

Nouveaux venus à l’AFC

Il est des omissions involontaires que le temps, singulièrement suspendu ce printemps, permet de réparer. En août dernier, nous annoncions que la société Eye-Lite France venait de rejoindre l’AFC et, aujourd’hui, avec un retard qui ne lui est pas dû, Philippe Guilbert, AFC, SBC, l’un de ses parrains avec Christophe Beaucarne, AFC, SBC, présente ici ce membre associé. Retard comblé, nous prions chacun d’eux de bien vouloir nous en excuser.

Les actualités d’Eclair

Laboratoires, Postproduction, VFX

Dans l’actualité d’Eclair ce mois-ci, restauration par les équipes d’Eclair de sept films sélectionnés à la 26e édition du Fespaco qui a eu lieu du 23 février au 2 mars 2019 à Ouagadougou, au Burkina Faso, et rappel de deux films traités en EclairColor en salles en février 2019.

The latest Eclair news

Laboratoires, Postproduction, VFX

Seven films selected for the 26th edition of Fespaco were restored by the Eclair teams. The festival took place from 23 February to 2 March 2019 in Ouagadougou, Burkina Faso. Two Movies, post-produced in EclairColor, available in theatres on February 2019.

Bernard Zitzermann, "un type bien"
Par Jean-François Robin, AFC

Bernard Zitzermann

Lorsqu’un de nos "collègues" disparaît, il est de bon ton d’écrire une espèce "d’oraison", comme le faisait Bossuet. Nous n’avons pas le talent de Bossuet et le propos n’est pas de briller. Mais simplement de dire, comme moi, qui ai peu de souvenirs de Zizi, que ce souvenir qu’il a laissé dans ma mémoire n’est que rire, sympathie et chaleur.

Exposition "Hervé Guibert - Le rêve du cinéma"

Regard sur la photographie

La Galerie Cinema, animée par la productrice Anne-Dominique Toussaint, présente, jusqu’au 14 janvier 2017, "Le rêve du cinéma", une exposition des photographies d’Hervé Guibert. Décédé en 1991 et souvent caractérisé comme "écrivain du corps", l’auteur a placé la maladie au centre de son œuvre, oscillant sans cesse entre réalité et fiction.

Avec René Féret sur "La Communion solennelle", son chef-d’œuvre
Par Jean-François Robin, AFC

René Féret

En 1976, on était jeune et beau, circonstance idéale pour tourner La Communion solennelle, un film écrit et réalisé par René Féret. Titre on ne peut plus juste, car ce tournage fut justement une intense communion. Une communion parfaite entre le cinéma, cette histoire de famille, exact reflet de l’Histoire, une équipe animée d’un vrai appétit d’images et de sons, et l’enthousiasme débordant d’un metteur en scène.

Une Révolution digitale (au doigt et à l’œil)
Par Jean-François Robin, AFC

Billets d’humeur

Comme un vieux grenadier de l’argentique dont j’ai traversé les âges et les aléas pendant près de quarante ans, lorsqu’à la suite de tractations et de décisions imposées par la production de Marius et Fanny, sous des prétextes économiques difficiles à vérifier, on s’est dirigé vers un tournage cent pour cent numérique, j’ai suivi à petits pas, ne sachant pas trop ce qui m’attendait, si j’allais être une victime ou un miraculé des nouvelles technologies (qui à force d’être nouvelles ne le sont plus vraiment).

Les films "du milieu" suspendus à leur décret
par Clarisse Fabre

Revue de presse

Le Monde, 29 janvier 2011

Signé mais non publié, le texte favorise les budgets de 3 à 7 millions d’euros.
Le décret est « sur la table » du ministre de la culture. Il est même « signé », indique-t-on dans l’entourage de Frédéric Mitterrand. A présent, les cinéastes guettent sa parution au Journal officiel. Cela fait près de trois ans qu’ils attendent cette mesure réglementaire qui touche au coeur de la fabrication d’un film.

Projection des films de fin d’études des élèves de La fémis

ENSMIS La Fémis

Les films de fin d’études des élèves de la promotion 2009 de La fémis seront projetés à deux occasions dans le courant du mois d’octobre :
- à la Cinémathèque française, les 8 et 9 octobre 2009
- en reprise à La fémis, les 13, 14, 15, 20, 21 et 22 octobre.

  • Programmes complets et horaires de ces deux présentations (et de lectures de scénarios), et plus particulièrement des travaux des élèves du département Image codirigé par Pierre-William Glenn, AFC, et Jean-Jacques Bouhon, AFC.

Cinéma : Financements sur le fil
par Thoma Sotinel

Revue de presse

Le Monde 13 avril 2007

Pour les producteurs et réalisateurs trouver des fonds s’apparente souvent à un parcours difficile. Exemple : J’attends quelqu’un, de Jérôme Bonnell produit par Les Films des Tournelles et La Môme d’Olivier Dahan, produit par Légende. Le premier a coûté 3 millions d’euros, le second 20 millions. Conçus, financés et réalisés dans deux mondes presque parallèles, leur addition constitue l’industrie française du cinéma.

Antoine Bonfanti
par Jean-François Robin

Antoine Bonfanti

(Difficile de ne pas écrire " je me souviens " comme le faisait Pérec)

Je me souviens d’Antoine Bonfanti, le premier ingénieur du son que j’aie rencontré dans le cinéma, auréolé d’une gloire toute neuve venue de la Nouvelle Vague. Homme silencieux, aux gestes suggestifs qui réduisaient la parole (la sienne) au minimum, il écoutait. Pour lui la vie n’était que son et bruits qu’il fallait enregistrer.

Je me souviens qu’il aimait bien manger et bien boire. En province, il savait tout des bonnes tables et du bon vin.

Lussas
Représenter le monde carcéral, angle mort du corps social

Propos et entretiens

A l’initiative du cinéaste Jean-Louis Comolli et du producteur Gérald Colas, la question du cinéma en prison a suscité deux jours de débats passionnants.
Depuis presque vingt ans, les associations Lieux interdits (aux Baumettes, à Marseille) et Les Yeux de l’ouïe (à la Santé, à Paris) font collaborer détenus et intervenants extérieurs sur des projets liés à l’image.

A bâtons rompus sur le DV
par Lucie Adalid, Louise Courcier et Julien Poupard

Caméras numériques

Trois étudiants du département Image à La femis nous ont proposé récemment de réaliser un entretien entre Jacques Loiseleux et Jean-François Robin.
« Nous avons choisi de les rencontrer pour les deux films qu’ils viennent de tourner dans le format DV : "Les Baigneuses" de Viviane Candas, photographié par Jacques Loiseleux, et "18 ans après" de Coline Serreau, photographié par Jean-François Robin. »

Films (79)