Annie Colère

A l’occasion de la sortie sur les écrans, le 30 novembre 2022, d’Annie Colère, de Blandine Lenoir, lire ou relire le texte écrit pour Leitz sur la pratique de l’image de la directrice de la photographie Céline Bozon, AFC, en particulier pour ce film. « Grâce à Tommaso Vergallo et Franck Graumann j’ai pu bénéficier d’une magnifique série Leitz, je les en remercie du fond du cœur. Merci à Thomas Carillon et à son équipe. »

Portfolio

Équipe

Première assistante caméra : Émilie Monier
Deuxième assistante caméra : Alice Rebetez
Chef électricien : Pierre Michaud
Électricien(ne) : Marc Beaurepaire, Margaux Rivera
Chef machiniste : Gaston Grandin
Machiniste : Maxime Boisbeaux

Technique

Matériels caméra et lumière : Transpacam (Sony Venice, série Leitz Prime et zooms Leitz 25-75 mm et 55-125 mm) - Transpalux
Laboratoire : Micro Climat
Etalonneur : Yov Moor

synopsis

Février 1974. Parce qu’elle se retrouve enceinte accidentellement, Annie, ouvrière et mère de deux enfants, rencontre le MLAC – Mouvement pour la Liberté de l’Avortement et de la Contraception qui pratique les avortements illégaux aux yeux de tous. Accueillie par ce mouvement unique, fondé sur l’aide concrète aux femmes et le partage des savoirs, elle va trouver dans la bataille pour l’adoption de la loi sur l’avortement un nouveau sens à sa vie.