Fallait-il qu’une mauvaise farce continue du côté d’Argenteuil alors qu’à Cannes un festival s’achève ?

Par Gilles Porte, AFC

par Gilles Porte La Lettre AFC n°265

« […] Le cinéma est porteur de nombreuses traditions, l’une d’entre elles est de présenter un cinéma de protestation, un cinéma qui met en avant le peuple contre les puissants, j’espère que cette tradition va se maintenir. » Ken Loach, Cannes 2016

Le lendemain de la réception de sa deuxième Palme d’or à Cannes, Ken Loach, invité par Jack Lang et Costa-Gavras, se rend à l’Institut du monde arabe, à Paris, pour découvrir 3000 Nights, en ouverture du Festival Ciné-Palestine.

Lors de la soirée d’ouverture à l’IMA du Festival Ciné-Palestine
De g. à d. : Mai Masri, Ken Loach, Jack Lang et Costa-Gavras - Photo Stéphane Burlot

« I saw 3000 Nights on Monday. It is a strong and important film and tells a story we should all hear. To ban this film is totally abhorrent. It is a denial of free speech. The Mayor of Argenteuil brings shame to his office and the town he represents.
I have just experienced the great festival in Cannes‎, where films from all over the world are celebrated. To hear of this censorship now is a sad contrast. I hope all who believe in freedom of expression will demand that 3000 Nights will be shown. Please see this film, and see it now ! » (Ken Loach)

Difficile de savoir de quoi a vraiment peur aujourd’hui Monsieur Mothron, maire d’Argenteuil, puisqu’il n’a répondu à aucune de mes trois lettres** ?
Comment maintenir que La Sociologue et l’ourson ainsi que 3 000 Nuits risquent de provoquer des troubles à l’ordre public dans sa ville alors que les multiples projections dans l’Hexagone et autour de la planète de ces deux films ouvrent plutôt des bras qu’ils ne serrent des poings ?

Toujours est-il que l’abus de pouvoir d’un élu conduit aujourd’hui une partie de la population d’Argenteuil à prendre deux décisions***.

Organiser une avant première de 3 000 Nuits en plein air, le 2 juin, sur le parvis de la basilique d’Argenteuil, précédé de la bande annonce du film La Sociologue et l’ourson.
Réunir deux associations de cinéma indépendant pour aller « en référé suspensif de la décision du maire auprès du Tribunal administratif ».

« (…) Nous devons dire qu’autre chose est possible. Un autre monde est possible et nécessaire. » (Ken Loach)

Que les mots de Ken Loach encouragent celles et ceux qui se battent de l’autre côté du périphérique parisien contre un petit homme qui semble oublier la signification des 3 mots écrits pourtant sur le fronton d’une maison qu’il occupe temporairement.

Gilles Porte, AFC (directeur de la photographie de 3 000 Nuits et fervent spectateur du film La Sociologue et l’ourson / www.gillesporte.fr)

* Censure de La Sociologue et l’ourson à Argenteuil : l’imbroglio continue (note correspondant au titre de l’article)
** 3e lettre : Projection en plein air sur le fronton de la mairie d’Argenteuil (95) ?
*** Chronologie d’une censure... (en rapport avec cette chronologie, ci-dessous la copie d’un courrier du maire d’Argenteuil).