Le palmarès de la 57e Semaine de la Critique

Le Jury de la 57e Semaine de la Critique, présidé par le réalisateur Joachim Trier, a décerné ses prix. Il a attribué le Grand Prix Nespresso à Diamantino, de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt, photographié par Charles Ackley Anderson. Le Prix Découverte Leica Ciné du Court métrage est revenu à Ektoras Malo : I teleftea mera tis chronias, de Jacqueline Lentzou, photographié par Konstantinos Koukoulios.

Grand Prix Nespresso
Diamantino, de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt, photographié par Charles Ackley Anderson

Prix Découverte Leica Ciné du Court métrage
Ektoras Malo : I teleftea mera tis chronias, de Jacqueline Lentzou, photographié par Konstantinos Koukoulios

Prix Fondation Louis Roederer de la Révélation 
Félix Maritaud pour Sauvage, de Camille Vidal-Naquet, photographié par Jacques Girault

Les prix décernés par les partenaires de Semaine de la Critique sont

Prix Fondation Gan à la Diffusion
Diaphana Distribution, distributeur français pour Monsieur (Sir), de Rohena Gera, photographié par Dominique Colin

Prix SACD
Benedikt Erlingsson et Ólafur Egill Egilsson, auteurs de Kona Fer Í Stríð (Woman at War), photographié par Bergsteinn Björgúlfsson, IKS

Prix Canal+ du court métrage
Un jour de mariage (A Wedding Day), d’Elias Belkeddar, photographié par Matias Boucard.