Le retour de l’AFC à Imago

Par Eric Gautier, vice-président de l’AFC délégué aux questions internationales

par Eric Gautier La Lettre AFC n°309

[English] [français]

Lettre aux membres actifs et membres associés de l’AFC.
Comme vous le savez, l’AFC a rejoint Imago depuis le 12 mars dernier. Je suis très fier d’avoir mené à bien la mission pour laquelle Gilles Porte, président, et le CA de l’AFC m’avaient mandaté. Pour ce faire, j’avais constitué, en septembre dernier, un groupe composé de Marie Spencer, Jean-Marie Dreujou et Gilles Porte. Puis le groupe s’est élargi à une dizaine de membres[1]. Leurs conseils ont été précieux.

Aujourd’hui, Kees van Oostrum, l’actuel président de l’ASC qui termine son mandat fin juin, vient d’être élu président d’Imago. Il est néerlandais d’origine et vient se réinstaller en Europe après de nombreuses années de vie à Los Angeles. Il a été clairement notre choix. Je vous joins sa déclaration d’intentions ("statement")[2] qu’il a adressée aux membres d’Imago (56 pays) afin de présenter son programme…
Une nouvelle ère commence pour Imago, qui pourra compter sur nous, l’AFC.
Ce sera aussi l’occasion pour l’AFC de retrouver davantage nos industries techniques, dont beaucoup sont déjà partenaires d’Imago.
Nous serons aux côtés de Kees van Oostrum, il le sait, et serons à la hauteur du travail sur des dossiers passionnants qu’il va falloir traiter sérieusement.
Et tout particulièrement le site Internet, qu’il voudrait aussi impeccable que le nôtre qu’il prend pour exemple.
Il me semble qu’aujourd’hui nos combats vont au-delà de ceux de l’AFC, nous avons besoin de solidarité mondiale.
Et avec notre retour, nous, directeurs de la photographie de l’AFC, nous voulons porter une très haute idée du Cinéma, avec tous nos associés partenaires, pour un art fragilisé aujourd’hui partout dans le monde, et ce, surtout depuis le virus.

A très vite,

Eric Gautier, vice-président de l’AFC, délégué aux questions internationales)

[1] Agnès Godard, Nathalie Durand, Caroline Champetier, Denis Lenoir, Robert Alazraki, Richard Andry, Eric Guichard, Michel Abramowicz, Rémy Chevrin
[2] Lire le "statement" de Kees van Oostrum en 2e partie de l’article publié sur le site Internet de l’ASC