Les quotidiennes "Un jour, un décor" de l’ADC

La Lettre AFC n°308

L’ADC (Association des chefs décorateurs et cheffes décoratrices de cinéma) propose sur son site Internet, dans le rubrique "A voir, à lire, à écouter…", la quotidienne "Un jour, un décor", coup de cœur d’un des décorateurs "maison". Depuis le 18 mars dernier, vingt-et-un décors de film ont été revisités par l’ADC, de Blade Runner à Pierrot le fou, de Fenêtre sur cour au Silence des agneaux ou d’Alien à Une étoile est née...

Les décors revisités jusqu’au 6 avril
- 6 avril : Le Million, de René Clair (1931)
- 5 avril : Dark City, d’Alex Proyas (1998)
- 4 avril : Le jour où la terre s’arrêta, de Robert Wise (1951)
- 3 avril : Alien, de Ridley Scott (1979)
- 2 avril : Alexandre le bienheureux, d’Yves Robert (1968)
- 1er avril : Dodes’ka-den, d’Akira Kurosawa (1970)
- 31 mars : Une étoile est née, de George Cukor (1954)
- 30 mars : Le Chat, de Pierre Granier-Deferre (1971)
- 29 mars : L’Odeur de la papaye verte, de Tran Anh Hung (1993)
- 28 mars : Brazil, de Terry Gilliam (1985)
- 27 mars : Saint-Laurent, de Bertrand Bonello (2014)
- 26 mars, :Les 5 000 doigts du Dr T, de Roy Rowland (1953)
- 25 mars : Touche pas à la femme blanche, de Marco Ferreri (1974)
- 24 mars : Premier contact, de Denis Villeneuve (2016)
- 23 mars : Pau, le force d’un silence, de Manel Huerga (2017)
- 22 mars : Blade Runner, de Ridley Scott (1982)
- 21 mars : Le Silence des agneaux, de Jonathan Demme (1991)
- 20 mars : Klute, d’Alan J. Pakula (1971)
- 19 mars : Pierrot le fou, de Jean-Luc Godard (1965)
- 18 mars : Fenêtre sur cour, d’Alfred Hitchcock (1954).