Loin du périph

Un film que nous avons tourné très vite, toujours à deux caméras au moins, avec beaucoup d’heures de rushes par jour. Louis aime tourner ses plans toujours en mouvement et sans être limité dans les axes à filmer.

Heureusement, j’avais proposé très en amont à Louis et à la production de ne pas faire le cadre de la caméra B moi-même ! Car je n’aurais pas eu le temps de faire la lumière et j’aurais perdu la vue globale sur le plateau. Louis à la caméra A et Fanny Coustenoble à la caméra B (par ailleurs Fanny avait commencé avec moi + Fabrice Bismuth il y a presque vingt ans comme seconde assistante caméra !). Avec cette répartition de travail nous pouvions tourner très très vite et être très efficaces et je pouvais en même temps garantir une certaine qualité tout au long des 55 jours de ce tournage très technique !

Thomas Hardmeier et Louis Leterrier
Thomas Hardmeier et Louis Leterrier
Photo Emmanuel Guimier

Le choix des objectifs était évident entre moi et Louis : nous voulions tourner en anamorphique ! Mais je voulais aussi absolument tourner en Alexa pour sa latitude, surtout dans les noirs. Comme nous avions l’obligation de tourner en 4K (= Full Frame), notre choix des objectifs anamorphiques couvrant le Full Frame étaient assez limité au printemps 2021.
Après des essais nous avons finalement mélangé les séries Technovision Classic 1.5x (Full Frame et plus légers, mais qui déforment un peu trop) avec des Cooke Anamorphic/i Full Frame Plus 1.8x Primes Special Flair. Pour des focales très larges nous avons même utilisé de temps en temps des Sigma standards sphériques Full Frame pour éviter la déformation trop prononcée de nos objectifs anamorphiques.
Puis, pour certaines situations et pour être petit et léger, nous avons aussi utilisé la RED Komodo équipée avec la série Zeiss Standard/Distagon sphérique des années 1980 ou des Alexa Mini Classic avec une série Kowa anamorphique P+S Technik Evolution de la même époque.
Puis nous avons beaucoup tourné avec des drones exécuté par Full Motion : les géniaux Benjamin Lavayssiere, pilote, et Elliot Carrasco, cadreur (35 jours).
Et aussi une semaine sur écrans LED gérés par NeoSet : Jérémie Tondowski, Alexandre Saudinos (demi-cercle de 12 m x 4,5 m de haut + plafond complet) pour tous les plans avec les acteurs dans leur voiture ou en kart.

  • Bande annonce officielle :

https://youtu.be/pLfCg85DwEY

Loin du périph
Réalisateur : Louis Letterier
Production : Mandarin & Compagnie
Producteur exécutif : Henri Deneubourg
Cheffe décoratrice : Françoise Dupertuis, ADC
Cheffe costumière : Camille Janbon

Portfolio

Équipe

Cadreur et opérateur Steadicam caméra A : Louis Leterrier

Cadreuse caméra B : Fanny Coustenoble

Premiers assistants opérateurs caméras A & B : Fabrice Bismuth et Romain Perset
DIT : Baptiste Marnière
Chef électricien : Laurent Héritier
Chef machiniste : Benjamin Vial
Drones : Benjamin Lavayssiere, pilote, et Elliot Carrasco, cadreur


Technique

Matériel caméra : TSF Caméra (Alexa LF + Alexa Mini LF + Alexa Mini + RED Komodo 
4.5K en 1.2.39 format
 Technovision Classic 1.5x Full Frame ; objectifs Cooke Anamorphic/i Full Frame Plus 1.8x Primes Special Flair, Sigma standards sphériques Full Frame pour des focales très larges, Zeiss Standard/Distagon sphérique et Kowa anamorphique P+S Technik Evolution)
Matériels lumière et machinerie : TSF Lumière et TSF Grip
VFX : CGEV, Paris
VFX (Superviseur : Jérémy Leroux)
Labo numérique : Le Labo, Paris
Drones Service : Full Motion
Ecrans LED : NeoSet (Jérémie Tondowski et Alexandre Saudinos sur Unreal Engin/nDispaly
)
Etalonnage rushes : Manu Leridant et Christophe Jimmy sur Daylight
Coloriste : Richard Deusy sur Baselight
.

synopsis

Dix ans après avoir fait équipe, Ousmane et François, deux flics que tout oppose, reforment à contrecœur leur tandem de choc. Pas franchement ravis de se retrouver, ils mettent le cap sur une petite ville des Alpes pour enquêter sur un meurtre particulièrement sordide. Mais, alors qu’ils pensent avoir élucidé l’affaire, Ousmane et François découvrent une réalité bien plus terrifiante ! De surprises en rebondissements, leur escapade loin du périph les pousserait même à s’apprécier…