Mikros VFX et MPC unissent leurs forces pour devenir MPC Film & Episodic

par Mikros Contre-Champ AFC n°324

Depuis le 9 septembre 2021, Mikros VFX et MPC ont uni leurs forces pour devenir MPC Film & Episodic. A l’occasion de ce changement de nom, rencontre avec Anaïs Meuzeret, Fabrice Van Nieuwenhove et Thomas Eberschveiler.

Fabrice, Anaïs, Thomas, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Fabrice : Je suis producteur exécutif à la postproduction et aux VFX. Mon rôle principal est de faire le lien entre les postproducteurs et les coordinateurs post ou VFX. Je m’assure de la qualité globale de ce que nous livrons. Un de mes enjeux est de conserver une souplesse généralement associée à des structures à "taille humaine", tout en assurant une haute qualité de travail sur des productions très lourdes.

Anaïs : J’ai rejoint l’équipe de coordination DI de Mikros en 2012 et j’en suis la responsable depuis 2019. Mon équipe et moi coordonnons, entre autres, les conformations de séries et longs métrages, les préparations des projets d’étalonnage, les intégrations VFX et le suivi du Mastering DCP et IMF. C’est une équipe à temps plein, qui est la même depuis sept ans. Au moment des réunions de pré-tournage nous pouvons déjà impliquer la personne qui suivra le projet, des mois avant le début de l’étalonnage.

Thomas : Je suis superviseur des workflows image pour la postproduction et aux VFX. Je m’étais présenté sur le site de l’AFC plus en détails au mois de juillet.

Pourquoi ce changement de nom ?

Fabrice : Depuis plusieurs années déjà, les équipes de Mikros travaillent avec celles de MPC, puisqu’elles appartiennent toutes deux au groupe Technicolor. Le changement de nom en MPC Film & Episodic reflète aujourd’hui cet état de fait. Faire partie de MPC donne la possibilité pour l’équipe parisienne de travailler sur plus de productions internationales et de films français indépendants. Cette plus grande variété permettra aux artistes d’élargir le champ des défis auxquels ils sont confrontés et d’apporter cette expérience à tout leur travail. Nous sommes toujours un labo et un studio VFX français, avec une société mère française. Notre équipe reste inchangée.

Thomas : Nous pouvons accéder aux talents et aux ressources des autres studios MPC. Par exemple, lors de changements conséquents sur notre infrastructure technique, je peux dialoguer avec d’autres studios (Liège, Montréal, New York…) qui ont eu la même problématique, et c’est par un travail collaboratif que nous trouvons une solution. MPC dispose d’une équipe de scientifiques de la couleur et d’ingénieurs spécialisés dans la recherche sur l’image – des personnes comme John Frith ou Florine Bel. Ce changement rend encore plus transparent le fait que nous échangeons avec cette équipe au quotidien.
Pendant le confinement, une entraide est née entre les différents sites de Londres et de Paris au niveau du prêt de matériel. Aujourd’hui, il est aussi possible d’organiser des séances d’étalonnage à distance rapidement et de façon sécurisée entre les différents sites du groupe.

"Animal", réalisé par Cyril Dion, DoP : Alexandre Léglise, étalonneuse : Magali Léonard
"Animal", réalisé par Cyril Dion, DoP : Alexandre Léglise, étalonneuse : Magali Léonard
©CAPA, Studio UGC, Orange Studio, France 2 Cinéma 2021

Autre changement d’importance : début 2021, les activités de postproduction qui se partageaient entre les sites de Hauteville et de Renard, ont été réunies sur le seul site de la rue d’Hauteville. Pourquoi ce changement ?

Fabrice : Le site de la rue du Renard est particulièrement adapté aux VFX, avec de grands espaces partagés, un dépôt des disques durs et des cartes ouvert en 24/7, et la présence des équipes du Datalab (réception et préparation des médias utilisés par la suite par le reste de l’équipe)… Le site de la rue de Hauteville est un mini-campus, son emplacement, sa taille et la disposition de ses salles en font un endroit idéal pour y réunir nos activités de traitement de rushes, de montage image, d’étalonnage, de livrables et de contrôle qualité.

Anaïs : C’est un bonheur de pouvoir échanger entre nous dans cet espace de travail commun. Le travail collaboratif est facilité quand les personnes préparant les rushes et les assistant.es monteur.euses, sont dans le même bâtiment. Pour mon équipe, passer en quelques minutes d’une station de conformation à une salle de projection, avec le renfort au cas par cas de l’équipe de contrôle qualité, est un réel atout. Nous voyons aussi combien la réunion de toutes ces activités au même endroit est appréciée par les équipes des films et séries qui nous font confiance pour leurs projets. Nos salles sont reconnues pour la qualité de nos calibrations. C’est d’ailleurs le même binôme qui assure les calibrations de Renard et Hauteville.

Thomas : Il faut aussi préciser que ces deux sites sont bien sûr sur le même réseau informatique. Nous recevons les plans VFX sans aucun transfert. Nous pouvons organiser une projection de validation VFX à Renard ou à Hauteville. Fabrice et moi travaillons sur les deux sites, ce ne sont pas deux ilots séparés ! Nous voyons une complexité des chaînes de travail qui s’accroit chaque année, et un besoin d’accorder un temps accru à la recherche. Je vois ces deux sites comme une aide considérable dans cette démarche.

"Guermantes", réalisé par Christophe Honoré. DoP : Rémy Chevrin, AFC, étalonneur : Jacky Lefresne
"Guermantes", réalisé par Christophe Honoré. DoP : Rémy Chevrin, AFC, étalonneur : Jacky Lefresne
Photo : Jean-Louis Fernandez

Pour en revenir sur le changement de nom, est-ce que le type de projets confiés à MPC Film & Episodic va évoluer ?

Fabrice : Nous avons toujours accompagné les films indépendants et continuerons à le faire car notre identité ne change pas. En 2021, MPC Film & Episodic est impliqué sur 44 projets sur lesquels nous fournissons uniquement la fabrication des rushes, le montage et l’étalonnage. Sur d’autres projets, nous pouvons fournir uniquement les VFX. C’est le cas de The Last Duel, réalisé par Ridley Scott et qui sortira le 13 octobre. 25 projets combinent les deux prestations, comme Guermantes, de Christophe Honoré, qui est sorti au cinéma le 29 septembre. Nos locaux ne désemplissent pas et les projets sont toujours plus intéressants les uns que les autres, l’avenir s’annonce passionnant !

Le site de MPC Film & Episodic, rue d’Hauteville - Paris 10<sup class=e' class="lazyload" />
Le site de MPC Film & Episodic, rue d’Hauteville - Paris 10e