Présence de l’AFC à Cannes 2013

Par Jean-Noël Ferragut, AFC
Si la Palme d’or n’a pas récompensé cette année l’un des nombreux films photographiés par certains des membres de l’AFC, le Prix Vulcain de l’Artiste-Technicien est quant à lui revenu à Antoine Héberlé, AFC pour son travail sur le film Grisgris, réalisé par Mahamat-Saleh Haroun.

Cette nouvelle édition du Festival fut l’occasion pour un peu plus d’une douzaine de ses directeurs de la photographie d’être présents, accompagnant ou non l’un des dix-sept longs métrages retenus par les diverses sélections, soit en suivant au plus près réalisateur, équipe invitée, répétition, conférence de presse et projections, soit en faisant partie d’un jury, soit en assumant la lourde tâche de veiller à l’excellence des projections du Festival et du Marché, soit en envoyant à des heures plus que tardives une lettre d’information, soit en allant tout bonnement voir des films sur les écrans. Quoi de plus " normal " pour un festivalier.

Attendue de bon matin et de nouveau fort appréciée, notre lettre d’information quotidienne cannoise a été envoyée à plus de 7 750 abonnés, les tenant informés de l’actualité de la Croisette. Ainsi, une moyenne de quelque 2 200 internautes journaliers a pu suivre au quotidien et en images l’agenda des activités de nos membres actifs et associés présents, la publication de dix-sept entretiens ou textes ayant permis à des directeurs de la photo, AFC ou non, étrangers parfois, de présenter leur travail au gré du calendrier des projections des films qu’ils avaient photographiés.
Le Pavillon de la CST, à l’intérieur du Village International Pantiero, traditionnel lieu de rencontre pour les industries techniques et les directeurs de la photo à l’heure du cocktail des Rendez-vous de midi, a cette année encore été le cadre, entre autres activités, d’entretiens filmés par la CST elle-même avec ses propres partenaires – dont certains sont aussi membres associés de l’AFC.

Pour le cru 2013 de sa présence cannoise, l’AFC tient à adresser ses plus vifs remerciements :
- au CNCEric Garandeau et Igor Primault – pour leur soutien renouvelé,
- à la CSTPierre-William Glenn et Laurent Hébert – pour leur accueil et les facilités de tous ordres qu’ils nous ont fournies à l’occasion,
- à ceux de nos membres associés – Arri, Binocle, Digimage, Eclair Group, K 5600, Mikros image, Nec, Panavision, Transvideo et TSF – qui nous ont permis de publier à la fois notre page Internet quotidienne, avec la complicité d’Oniris Productions, et les entretiens autour des films en sélection,
- à Brigitte Barbier et François Reumont qui les ont réalisés,
- et enfin à Fujifilm pour les tirages photographiques qui ont marqué le côté visuel de notre présence sur le stand de la CST et à Nikon pour la mise à disposition d’appareils photographiques.