Festival de Cannes 2016

"Dragées au poivre", de Jacques Baratier, projeté à Cannes Classics

Dragées au poivre, le film de Jacques Baratier photographié par Henri Decaë, est projeté mercredi 18 mai dans la section officielle Cannes Classics. Sa restauration numérique a été effectuée par les équipes de Mikros image à partir de la numérisation en 2K des négatifs 35 mm et supervisée par la directrice de la photographie Diane Baratier, AFC.

Le directeur de la photographie Jean-Louis Vialard, AFC, parle de son travail sur "Voir du pays", de Delphine et Muriel Coulin
Des militaires à la plage

Après 17 filles, premier film remarqué au Festival de Cannes 2011, Delphine et Muriel Coulin reviennent dans la sélection Un certain regard avec Voir du pays.
Un film qui explore une facette peu connue de l’armée de terre : celle des stages de décompression consécutifs à chaque fin de mission et qui permettent aux soldats de reprendre pied avec une certaine vie "normale", loin du théâtre des opérations. Fidèle au poste de l’image, Jean-Louis Vialard, AFC, nous explique les enjeux photographiques de ce film tourné principalement sous le soleil de l’île de Rhodes.

Où la directrice de la photographie Isabelle Razavet parle de sa collaboration avec Solveig Anspach sur "L’Effet aquatique"

L’émotion colore cet entretien accordé par Isabelle Razavet, complice de cinéma et d’amitié de Solveig Anspach, décédée l’été dernier. L’Effet aquatique, son sixième long métrage, vient compléter ce que la réalisatrice appelait « sa trilogie fauchée », après Back Soon, et Queen of Montreuil. Sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs au 69e Festival de Cannes, le dernier film de Solveig Anspach traduit magnifiquement ce qu’elle voulait transmettre de sa notion du bonheur.

Le directeur de la photographie David Chambille parle de son travail sur "La Forêt de Quinconces", de Grégoire Leprince-Ringuet

David Chambille est issu des rangs de l’ENS Louis-Lumière (Ciné promo 2005). Après un passage en tant qu’assistant (avec Patrick Blossier, Pascal Caubère...), il se dirige rapidement vers la lumière en filmant plus d’une quinzaine de courts métrages. Depuis 2012, il a notamment signé les images des longs métrages Mon amie Victoria, de Jean-Paul Civeyrac ou Discount, de Louis-Julien Petit. La Forêt de Quinconces est le premier du comédien et réalisateur Grégoire Leprince-Ringuet avec qui il avait déjà fait deux courts métrages. (FR)

Les entretiens de l’AFC au 69e Festival de Cannes

Depuis l’ouverture du 69e Festival de Cannes, mercredi 11 mai 2016, nous avons publié trente textes et entretiens où des directeurs de la photographie parlent de leur travail sur un film sélectionné dans l’une ou l’autre des sections. Voici réunis les liens permettant de lire ou relire chacun d’entre eux.

Günther Rittau (1893 – 1971)
De "L’Ange bleu" aux boîtes de lait concentré

Gueule d’amour, le film de Jean Grémillon photographié par Günther Rittau, était projeté jeudi 12 mai à Cannes Classics dans une version restaurée en 4K par Hiventy à partir du négatif original. Marc Salomon, membre consultant de l’AFC, retrace la carrière de l’un des grands maîtres allemands de la lumière.

En bref, dans la presse professionnelle cannoise

A l’occasion du Festival de Cannes, la presse professionnelle, internationale et française, publie des numéros spéciaux, quotidiens ou non, informant ses lecteurs sur les divers aspects du festival. Quelques exemples de titres d’articles relevés récemment...

Le directeur de la photographie Philippe Rousselot, AFC, ASC, parle de son travail sur "The Nice Guys", de Shane Black

C’est pour The Nice Guys, projeté Hors compétition sur la Croisette, que le directeur de la photographie et réalisateur Philippe Rousselot, AFC, ASC, collabore pour la première fois avec Shane Black – le réalisateur d’Iron Man 3 et de Kiss Kiss Bank Bank –, expérimente la comédie… et tourne son premier long métrage en numérique !

Le directeur de la photographie Christophe Beaucarne, AFC, SBC, parle de son travail sur "Mal de pierres", de Nicole Garcia

C’est en adaptant le roman éponyme de l’Italienne Milena Agus Mal de pierres que Nicole Garcia réalise son dernier long métrage. Alors qu’elle est une habituée de la Croisette avec 15 août, L’Adversaire et Selon Charlie, Mal de pierres concourt pour la Palme d’or de ce 69e Festival. Nicole Garcia a fait appel à Christophe Beaucarne, AFC, SBC, fidèle collaborateur de Jaco Van Doermel, Mathieu Amalric ou encore Anne Fontaine, pour la mise en image de son huitième long métrage. (BB)

Le directeur de la photographie Luc Pagès, AFC, parle de son travail sur "Tour de France", de Rachid Djaïdani

Pour son deuxième long métrage, Rachid Djaïdani, boxeur, acteur, documentariste et écrivain, a fait appel au directeur de la photographie Luc Pagès, AFC. Ce dernier est le fidèle collaborateur de Jacques Maillot – Nos vies heureuses, Les Liens du sang, La Mer à boire. Il a également réalisé A+ Pollux, long métrage sorti en 2002.
Rachid Djaïdani, déjà sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs en 2012 pour Rengaine, réunit Gérard Depardieu et Sadek pour ce Tour de France, et revient sur la Croisette, toujours à la Quinzaine des réalisateurs, pour ce 69e Festival de Cannes. (BB)

Tragédie à Massilia : où Patrick Ghiringhelli et Karim Dridi parlent de "Chouf"

Sept ans après Le Dernier vol, Karim Dridi filme le dernier opus de sa trilogie marseillaise (Bye Bye, Khamsa, Chouf), prenant pour décor (réel) une cité des quartiers nord de Marseille. Sur fond de trafic de drogue, de guerre de clans et de trahisons, Chouf raconte l’histoire de Sofiane qui cherche à retrouver les assassins de son frère. Pour mettre en images cette histoire évoquant parfois la tragédie grecque, il a fait appel à Patrick Ghiringhelli. Dans un entretien croisé, le réalisateur et l’opérateur racontent. (FR)

Les nuits blanches de Pierre-William Glenn, grand maître de l’auditorium cannois
Par Frédéric Strauss

Télérama, du 14 au 20 mai 2016
Pour Pierre-William Glenn, « les problèmes techniques prennent des proportions insensées. Si un film s’arrête trois secondes, c’est la fin du monde ». Jusqu’au petit matin, le magicien du son et de l’image Pierre-William Glenn orchestre la répétition technique des projections cannoises à l’auditorium. Un huis clos sous haute tension, où se joue l’excellence du festival.

Audrey Azoulay, ministre de la Culture, invitée du 7/9 de France Inter

Dans sa matinale du vendredi 13 mai, le 7/9 de France Inter, Patrick Cohen recevait en direct de Cannes Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, qui déclarait, entre autres sujets d’actualité, que les étapes de la négociation entre les employeurs et les salariés du monde du spectacle ne s’étaient jamais aussi bien déroulées.

0 | 18 | 36 | 54 | 72