Amjad Al Rasheed

Réalisation

Résultats de la recherche

Articles (3)

Entretien avec Kanamé Onoyama AFC, à propos de "Inchallah un fils", d’Amjad Al Rasheed
Par Hélène de Roux, pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Amman, en Jordanie. Un matin, le mari de Nawal ne se réveille pas. Désormais veuve et mère d’une petite fille, elle se retrouve peu à peu acculée par son beau-frère, qui ne lui veut pas de mal, certes, mais ne lui veut pas de bien non plus. Il veut juste récupérer l’appartement où elles habitent. D’ailleurs il récupèrerait bien sa fille aussi, puisque Nawal travaille toute la journée – c’est pour le bien de l’enfant, allons. Ah, si elle avait eu un fils, ou si elle était enceinte… Son beau-frère, son propre frère, sa patronne, les juges, tout le monde la laisserait tranquille. Inchallah un fils est le premier long métrage de son réalisateur, et est sélectionné à la Semaine de la Critique. (HdR)

Films (1)