Assemblée générale annuelle d’Imago 2011 à Tallinn (Estonie)

L’Assemblée générale d’Imago – Fédération européenne des directeurs de la photographie –, (IAGA) 2011, s’est tenue du 3 au 5 mai à Tallinn à l’invitation de l’ESC (Estonian Society of Cinematographers) et de sa charmante présidente, Elen Lotman. L’AFC était représentée par Robert Alazraki et Richard Andry, membre du Board d’Imago.
A suivre un compte rendu des décisions prises et des thèmes débattus...
Photo de groupe des représentants des associations européennes membres d’Imago à Tallin

A l’occasion de cette IAGA, ont été votées à l’unanimité :
- les entrées de trois nouvelles sociétés européennes : l’IKS (Islande), la SAS (Serbie) et l’ISC (Irlande), ce qui porte à 32 le nombre d’associations membres actifs ;
- et de quatre associations non-européennes en qualité de membres associés : l’ADFC (Colombie), l’ISC (Iran), la SASC (Afrique du Sud) et la FSC (Philippines). Ce qui porte à 13 le nombre de membres associés. Et au total : 45 associations affiliées.

Ce développement international pose, au passage, la question de la participation des membres associés au fonctionnement d’Imago tant au point de vue financier que décisionnel. Devant cette mondialisation rampante, nous avons réaffirmé le caractère européen d’Imago, tant pour des raisons pratiques que juridiques, mais il a quand même été demandé aux membres associés de participer, sur une base volontaire, au financement d’Imago (le statut de membre associé était jusque là basé sur l’adhésion gratuite). Il a aussi été demandé au bureau (Board) de réfléchir à une intégration plus internationale d’Imago et de présenter un projet.

Et comme nous venons de parler " statuts ", comme cela avait été voté à l’IAGA 2009, le siège social sera déplacé de Paris à Bruxelles et une nouvelle Imago (Association Internationale à But non lucratif) de droit belge, prendra le relais de l’ancienne (association loi 1901) de droit français. Richard Andry, AFC, a été chargé de veiller à la légalité des opérations comptables liées à la dissolution de la structure française avant le transfert des actifs vers la nouvelle entité.

Un autre thème très important a été débattu : il concerne la participation d’Imago à une opération de " lobbying " auprès des instances politiques et administratives européennes dans le but d’influencer les décisions prises dans le domaine de la culture, des droits d’auteur et des conditions de travail. Il a été décidé de faire un essai d’un an pour voir ce que cela peut apporter.
Lors du vote sur ce sujet, l’AFC s’est abstenue dans le sens où nous ne voyons pas très bien ce que cela peut apporter, car les conditions de travail sont du domaine réservé de chaque état membre, de même que les droits d’auteur. Et qu’il existe des organisations beaucoup plus puissantes pour influencer la politique culturelle européenne.
Cet outil, à notre avis, ne peut profiter qu’aux directeurs de la photo de certains pays, qui touchent des droits sur la copie privée (sur les supports vierges, CD, DVD, disques durs) et qui ont leurs propres sociétés de répartition pour collecter ces revenus. Il s’agit surtout de l’Allemagne et des pays scandinaves qui ont des structures très intégrées avec les autres " créateurs " dans ces domaines.

Il nous a été aussi présenté un projet de nouveau logo qui a été rejeté, l’ancien étant très apprécié par la majorité des membres.

Le Comité technique, en les personnes de Kommer Kleijn (SBC) et de Rolv Haan (FNF), a rendu compte de ses travaux dans le domaine de la normalisation des vitesses de projection numérique et dans celui de la dégradation de l’image 2D projetée sur les écrans métalliques utilisés pour la 3D. (www.harkness-screens.com).

Un appel à soutenir le Festival de l’image cinématographique d’Ostrava (République tchèque) a été défendu par Jacob Felcman, ACK, un jeune opérateur " fan " de notre regretté Willy Lubtchansky et organisateur dudit festival qui se déroule du 23 septembre au 2 octobre 2011 – pour nos collègues qui veulent y participer, prenez dès maintenant contact avec Jacob (felcman chez volny.czwww.filmfestivalostrava.com).

Il a enfin été décidé d’organiser des master classes Imago, à Plus Camerimage.

Après le discours de clôture de Nigel Walters, BSC, président d’Imago, nous avons été invités à un projection de Tabu, un film muet (1929) de F. Murnau (Oscar " Best cinematography " pour Floyd Crosby) accompagné par la music " live " d’un orchestre de percussionnistes congolais. Le pied !

Nous remercions encore, et leur tirons sincèrement un grand coup de chapeau, nos amis estoniens de l’ESC (cinq membres !) qui ont été à la hauteur de cet important rassemblement en organisant de manière parfaite cette IAGA, bien épaulés par le secrétaire général d’Imago, Louis-Philippe Capelle. Ils étaient soutenus (sponsors) par des loueurs de matériel suédois et finlandais (Angel Films, Devil Rentals et Dagslus) ainsi que par notre ami Marc Galerne (K5600), toujours présent aux quatre coins de la planète pour montrer et défendre le savoir-faire technologique français. Un exemple à suivre. Merci, Marc.

La prochaine IAGA (2012) sera organisée à Paris par l’AFC (plus de cent membres !). Nous espérons faire aussi bien que les Anglais en 2009, les Italiens en 2010 et les Estoniens en 2011.