Gérard Mordillat

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Articles (2)

Jean Monsigny, souvenirs
Par Philippe Sanson, chef électricien

Jean Monsigny

Jamais je n’ai servi un chef opérateur si peu loquace et pourtant tellement communicatif. Le visage, apparemment sévère, de Jean s’éclaircissait avant même qu’il ne vous parle... Un sourcil se relevait, puis à travers sa barbe un grand sourire prenait naissance avec lenteur.

Articles (30)

Retour sur la Master Class de Bertrand Tavernier à l’ENS Louis-Lumière
Par Gérard Kremer pour Mediakwest

Conférences, tables rondes, colloques, séminaires, Leçons de cinéma

En mars dernier, l’École nationale supérieure Louis-Lumière organisait une rencontre entre les étudiants et Bertrand Tavernier. Interrogé par le critique de cinéma Michel Ciment, le réalisateur a évoqué son amour du cinéma, ses films, sa façon de tourner et ses collaborateurs, dont le directeur de la photographie Pierre-William Glenn, AFC. Extraits de cette Master Class d’exception retranscrite par Gérard Kremer pour Mediakwest.

Pour Edmond Richard
Par Pierre-William Glenn, AFC

Edmond Richard

Je l’avais rencontré, en visite sur le tournage de Fantasia chez les ploucs, de Gérard Pirès, en 1971. Le personnage était particulièrement original : un coffre plein de médecines bizarres, une réputation de médecin accoucheur, une dégaine de Lord anglais et une rigidité technique inébranlable (il avait décidé de tourner tout le film à 8 de diaphragme et il s’y tenait. Avec une pellicule de 100 ASA les acteurs avaient très chaud dans les intérieurs…).

Au palmarès du 11e Festival du Film Francophone d’Angoulême

Films AFC dans les festivals

Le Festival du Film Francophone d’Angoulême, dont la 11e édition a eu lieu du 21 au 26 août 2018, a décerné ses prix. Le Valois de diamant a été attribué à Shéhérazade, film de Jean-Bernard Marlin photographié par Jonathan Ricqueboug, AFC, qui a également reçu le Valois des étudiants francophones. Quatorze des autres films programmés ont leur photographie signée par un membre de l’AFC.

"Laurent Dailland, AFC, utilise le Trinity"

Machinerie et Grues

Le stabilisateur Trinity, qui permet de filmer avec un rig stabilisé électroniquement sur 5 axes, a été utilisé pour la première fois sur un long métrage franco-chinois réalisé par Gérard Krawczyck. Laurent Dailland, le directeur de la photographie du film, nous dévoile son expérience unique dans le désert du Xinjiang avec cet appareil développé par Arri.

Le directeur de la photographie David Ungaro, AFC, et le réalisateur Guillaume Nicloux parlent des "Confins du monde"

Les entretiens au Festival de Cannes

De retour sur la Croisette après un film tourné par 50° dans la Vallée de la Mort en 2015, Valley of Love, avec Gérard Depardieu et Isabelle Huppert), le cinéaste Guillaume Nicloux est parti cette fois au Vietnam pour rapporter un film de vengeance. Il a emmené dans ses bagages David Ungaro, AFC, pour filmer cette histoire qui se déroule aux prémices de la guerre d’Indochine. Retour sur la fabrication de ce film avec le directeur de la photo et le réalisateur. (FR)

Armand Barbault, l’homme qui aimait le cinéma
par Isabelle Scala

In memoriam

Armand Barbault, l’une des figures de la production française, nous a quittés le 13 avril 2018 dans sa quatre-vingt-sixième année. Son nom, cité au générique d’une trentaine de films en tant que producteur exécutif ou directeur de production, est étroitement lié à celui de cinéastes qu’il a accompagnés, tels que Truffaut, Miller, Godard, Chéreau, Téchiné, Cavalier ou encore Mikalkov.

L’AFC au "MicroSalón España" de l’AEC
Par Richard Andry, AFC

Actualités AFC

Au dernier Micro Salon de l’AFC, nos confrères espagnols de l’AEC étaient venus nous demander quelques conseils en vue de la création d’un Micro Salon à Madrid. C’est donc le 15 décembre 2017 que fut célébrée l’inauguration de cet événement avec l’AFC en invitée d’honneur de cette première édition.

Articles (2)

Jean Monsigny, souvenirs
Par Philippe Sanson, chef électricien

Jean Monsigny

Jamais je n’ai servi un chef opérateur si peu loquace et pourtant tellement communicatif. Le visage, apparemment sévère, de Jean s’éclaircissait avant même qu’il ne vous parle... Un sourcil se relevait, puis à travers sa barbe un grand sourire prenait naissance avec lenteur.

Films (5)