Karin Viard

Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (10)

Retour sur le workflow de la postproduction d’"Athéna" (HDR, ACES, 4K, Dolby Vision)
Par Margaux Cavret pour l’AFC

Technique

Le lundi 7 octobre 2022, l’AFC, accompagnée de Netflix, Arri et de Dolby Vision, organisait une rencontre autour de la fabrication du film Athéna, création originale Netflix, réalisée par Romain Gavras et photographiée par Matias Boucard, AFC. Autour de cette table ronde, on retrouve le chef opérateur, accompagné de son étalonneur, Mathieu Caplane, de Jérôme Brechet, Color Scientist chez Color, et de Karine Feuillard, Consultante en workflows pour Netflix. L’occasion de passer au crible les problématiques et singularités du workflow du film (ACES, HDR, 4K, Dolby Vision).

Interview with cinematographer Thierry Arbogast, AFC, about his work on Atiq Rahimi’s “Our Lady of the Nile”
Followed by an account by Karine Feuillard, DIT

Entretiens avec des directeurs de la photographie

After their first film, Syngué Sabour, in 2012, Atiq Rahimi called on Thierry Arbogast a second time to film the adaptation of the eponymous novel by Scholastique Mukasonga. This story, somewhere between a Bildungsroman and a bloody tragedy, takes place in Rwanda in the 1970s against a background of sundrenched hills, rainy dawns, and dreamy forests, and is set in a Catholic boarding school far outside of the city whose pupils are upper-class young ladies.

Entretien avec le directeur de la photographie Thierry Arbogast, AFC, à propos de son travail sur "Notre-Dame du Nil", d’Atiq Rahimi
Suivi d’un témoignage de Karine Feuillard, DIT

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après Syngué Sabour, en 2012, Atiq Rahimi a fait appel pour la deuxième fois à Thierry Arbogast pour filmer l’adaptation du roman éponyme de Scholastique Mukasonga. Cette histoire, entre roman d’initiation et tragédie sanglante, collines ensoleillées, aubes de pluie et forêt onirique, se déroule dans les années 1970 au Rwanda, au sein d’un institut catholique accueillant des jeunes filles de la bonne société loin de la ville.

Entretien avec Daniel Borenstein (B-MAC)
Directeur technique du laboratoire

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

Pourquoi ouvrir un nouveau labo argentique aujourd’hui ?

Daniel Borenstein : Quand, il y a plus de trois ans, nous avons discuté avec Pierre Buffin et Jacques Bled de l’intérêt de la création de B-MAC, la photochimie a tout de suite été évoquée comme une évidence. Cela semblait obligatoire d’avoir des capacités de développement en interne à la fois pour des raisons d’indépendance mais aussi pour pouvoir avoir la maîtrise complète des travaux qui seraient effectués, pour pouvoir garantir un suivi technique et qualitatif adapté aux exigences de chaque projet, de chaque opérateur, de chaque réalisateur. Ce qui était en fait déjà leur façon d’opérer pour la publicité et les longs métrages.

Les rencontres de la CST 2007
par Eric Dumage

Vie des associations, sociétés et fédérations

En ces moments de conflits sociaux, aux transports incertains, le succès des Rencontres CST du lundi 19 novembre 2007 se mesurait au sourire de ses organisateurs (Christian Archambeaud et Laurent Hébert).

Accueillis par la magique musique de la triumph de son président (Pierre-William Glenn), et par un agréable thé ou café chaud, la projection de All about Yvonne, court métrage de Karine Arlot (fémis 2007) ouvrait cette journée par 9 minutes de plaisir argentique 35 mm, nous permettant d’apprécier sa maîtrise de L’Orwo noir et blanc…

Films (32)