L’Armée du salut

L’Armée du salut est adapté du roman éponyme de l’auteur. C’est un premier film et les tout premiers pas d’Abdellah au cinéma. Six semaines de tournage, quatre à Casablanca, Azemmour et El Jadida en juillet 2012, et deux à Genève en novembre 2012.
Agnès Godard, l’œil au viseur, sur le tounage de "L’Armée du salut"
Photo-montage Henri Maïkoff

Trouver comment traduire de manière simple et concise l’écriture de cette histoire autobiographique a été la principale direction et a donné lieu à un travail de conseiller artistique et technique passionnant.
Le film a été projeté à Venise, Toronto, Angers où il a obtenu le Grand Prix du Jury, et à New York au festival New Directors/New Films.

Produit par Les Films de Pierre, Les Films Pelléas et Rita Productions.

Équipe

Assistant caméra : Laurent Coltelloni
Chef électricien : François Berroir
Chef machiniste : Mohamed El Oirdi

Technique

Matériel caméra et lumière : Néon Cam (Olivier Guerbois), Arri Alexa ProRes, série Zeiss Ultra Prime
Laboratoires : Eclair Group
Etalonnage : Marine Lepoutre