Le directeur de la photographie Alexandre Lamarque, AFC, nous a quittés

Contre-Champ AFC n°335

[ English ] [ français ]



Les directrices et directeurs de la photographie de l’AFC ont appris avec une profonde tristesse le décès de leur confrère et ami Alex Lamarque, survenu des suites d’une longue maladie qui l’a emporté, le 15 septembre 2022, à l’âge de 58 ans. Opérateur de talent, celles et ceux qui l’auront côtoyé garderont de lui le souvenir d’un être chaleureux, curieux, disponible, d’une grande élégance d’approche et d’une très belle personne.

Né le 13 février 1964, fils du directeur de la photographie Christian Lamarque, Alex Lamarque est plongé dès l’âge de 8 ans dans la photographie en recevant son premier appareil, un Kodak Brownie 6x6 en bakélite, puis un premier reflex à 12 ans. Autodidacte, il se lance dans la photographie et passionné par ailleurs de musique, il tourne pour le plaisir des clips vidéo avec ses amis et connaissances.
Mais, désirant aborder le cinéma, à l’âge de 20 ans, il rejoint son père, dont il était éloigné, qui le confie à son assistant de l’époque, Eric Guichard, AFC, et au chef électricien Pal Gyulay, qui le prendra comme stagiaire puis électricien.

Il revient à la caméra en tant qu’assistant, poste qu’il n’occupera pas longtemps pour parvenir rapidement à s’exprimer par l’image.

Alex Lamarque - Photo Bruno Aveillan
Alex Lamarque
Photo Bruno Aveillan

Après quelques courts métrages comme chef opérateur, c’est François Ruggieri qui lui proposera son premier long métrage, L’Hygiène de l’assassin, en 1998.
Parmi les réalisateurs dont il a croisé le chemin, on citera Olivier Dahan (Frères, fiction TV, 1994, Le Petit Poucet, 2000, La Vie promise, 2001, Les Rivières pourpres 2, 2003, Les Seigneurs, 2011), Kim Chapiron (Sheitan, 2005), Mohamed Hamidi (Né quelque part, 2012) ou encore Thomas Kruithof (La Mécanique de l’ombre, 2016, Les Promesses, 2020).

Son talent, on aura pu le remarquer sur nombre de films publicitaires, lui permettant de renouveler son style, aux côtés de réalisateurs tels que Bruno Aveillan, Nico Beyer, Zoé Cassavetes, Olivier Gondry, Michel Hazanavicius, Erick Ifergan, Dominique Issermann, Paul Mignot, Jean-Baptiste Mondino, Bettina Rheims, Jérôme Salle, Nicolas Winding Refn ou encore Floria Zigismondi.
De même que, vu sa passion pour la musique, sur des clips vidéo auprès des réalisateurs Philippe André, Olivier Dahan, Michel Gondry ou encore Eva Husson.

Alex Lamarque aura toujours recherché l’invention, ciselant ses images et s’accaparant les outils pour pousser plus loin ses propositions visuelles.

"La Mécanique de l'ombre" - Photogramme
"La Mécanique de l’ombre"
Photogramme

Les pensées des directrices et directeurs de la photographie de l’AFC vont à sa famille – ses parents, sa sœur – ainsi qu’à ses proches.

Texte lu au nom de l’AFC lors de ses obsèques au Père Lachaise
Cher Alex,
Nous sommes des gens d’image, pas forcément doués pour s’exprimer, mais cela nous sommes sûrs que tu le comprendras.
Notre association dont tu faisais partie a été frappée par la terrible nouvelle de ton décès.
Nombre d’entre nous se sont exprimés sur notre liste d’échanges interne de l’AFC.
Les éloges sont nombreux, sincères, nous ne pouvons pas tous lire à cet instant, ils reflètent toute l’amitié, le respect que nous avions pour toi et ton travail, ta personnalité.
Parmi les mots écrits durant nos échanges AFC, revient : un grand opérateur, talentueux, énergique, toujours disponible, chaleureux, solaire, curieux, d’une grande gentillesse, une belle personne en mouvement.
Tous ces mots et bien plus encore nous aideront à se souvenir de ta présence, de ton rire, de la joie de vivre et de travailler qui t’animait. Nous conserverons le souvenir d’une personne solaire, positive, toujours prête à aider et à partager ses aventures cinématographiques. 
Nos pensées vont à Adélia, ta sœur Angélica, ta mère Bernadette, ton père Christian. Et ceux qui ont travaillé avec Christian ont alors rencontré un jeune Alex dans ses 20 ans…
Vers les étoiles que tu as rejointes, nous sommes certains que tu vas détourner le télescope James Webb et nous envoyer des photons avec de belles images, tu savais si bien les inventer, et pour nous faire plaisir, ne pas oublier la bande son, alors balancer de la musique à des milliards d’années lumière en éclatant de ton rire si communicatif.
Bon voyage, Alex !

  • Lire un entretien avec Alex Lamarque sur le site Internet de L’Union des Chefs opérateurs

Vidéos en hommage à Alex


https://vimeo.com/755619036

https://vimeo.com/755619162

https://vimeo.com/755628742