Le directeur de la photographie Jacques Loiseleux, AFC, nous a quittés

La Lettre AFC n°241

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris la nouvelle du décès, lundi 17 mars 2014, de notre confrère directeur de la photographie Jacques Loiseleux, AFC. A la fois l’un des membres fondateurs de l’association, l’un de ses piliers, l’une de ses âmes, Jacques en fut le secrétaire général pendant une dizaine d’années et l’un des vice-présidents. Il avait quatre-vingt-un ans.

Entamée au début des années 1960 et longue de plus d’une cinquantaine de films, sa carrière d’opérateur fut parsemée de rencontres cinématographiques aussi diverses que les réalisateurs Yves Boisset, Maurice Pialat, Patrick Grandperret, Tony Gatlif, Jacques Rouffio, Philippe Garrel, Philippe Faucon ou encore Viviane Canda, pour ne citer qu’eux.
Intervenant dans de nombreux organismes de formation, en France et à l’étranger (en Suisse et à Cuba notamment), il était l’auteur d’un ouvrage, La Lumière en cinéma, publié par les " Cahiers du cinéma ", en 2004, et traduit en espagnol sous le titre La luz en el cine (Paidos Iberica, 2005).

Les pensées amicales des directeurs de la photo de l’AFC vont à sa femme Monique, à Valérie, Isabelle et Thomas, ses enfants, ainsi qu’à ses proches.

Quelques témoignages
" Jacques Loiseleux, généreux, toujours militant pour la bonne cause ", par Richard Andry, AFC
" Jacques Loiseleux, l’ami enthousiaste et généreux , par Jean-Jacques Bouhon, AFC
" A Jacques Loiseleux, " les AFC " reconnaissants ", par Jean-Noël Ferragut, AFC
" Jacques Loiseleux parti, sa lumière reste sur l’écran ", par Tony Gatlif, réalisateur
" A la mémoire de Jacques Loiseleux et d’une passion commune d’authentique filmeur ", par Jimmy Glasberg, AFC
" Pour Jacques Loiseleux ", par Pierre-William Glenn, AFC
" Jacques Loiseleux, au regard doux et bienveillant ", par Antoine Héberlé, AFC
" Jacques Loiseleux ou générosité et humanité dispensées ", par Pierre Novion, AFC

(En vignette de cet article, Jacques Loiseleux, au Micro Salon en 2008, vu par Nelly Flores)