Loulou Pastier

Cadre

Résultats de la recherche

Articles (4)

Salut l’Artiste !
Par Robin Davis, réalisateur

Maurice Fellous

Maurice Fellous est parti il y a quelques jours. Et pourtant je n’arrive pas à être complètement triste. Pourquoi ? Peut-être parce qu’en secret il nous disait – à nous ses amis autour de Georges Lautner – que le jour où il disparaîtrait, « Ah, non, il ne faudra pas être triste, hein !... ah non ! ». Ça peut paraître banal dit comme ça, mais pour lui, homme en apparence pragmatique, c’était essentiel. Je veux dire, lié à l’essence de ce qu’il était : un homme pudique, réservé, secret. Mais gai. En tous les cas, c’est comme ça qu’il m’apparaissait à moi.

Les entretiens de l’AFC Les Tontons flingueurs
de Georges Lautner, photographié par Maurice Fellous, membre d’honneur de l’AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

"Tiens, vous avez sorti l’Angénieux ? ou c’est curieux chez les opérateurs ce besoin de faire des phrases" par Isabelle Scala

Les Tontons flingueurs est le 8e film de Georges Lautner, le 7e tourné avec Maurice Fellous. A l’occasion de sa restauration et de sa sortie en salles en copie numérique, et après bien des palabres (Maurice nous affirmant au téléphone que tout avait été écrit, et dit dans les bonus des DVD, et qu’il n’avait plus rien à raconter), Jean-Noël Ferragut et moi sommes allés lui rendre visite, à Pontchartrain. Il nous attendait à la gare, une « claquette à la main, des fois qu’on ne le reconnaisse pas ». Pas le clap des Tontons, donné au plombier, nous confiera sa femme...

Loulou Pastier
par Philippe Houdart, AFCF

Loulou Pastier

Les Tontons flingueurs de Georges Lautner, Paris brûle-t-il ? de René Clément, La Femme en bleu de Michel Deville, Verdict d’André Cayatte,Les Dames de la côte de Nina Companez, ont en commun d’avoir été cadrés par Loulou Pastier qui vient de nous quitter récemment. Mais ces titres ne sont que quelques exemples au sein d’une filmographie où se côtoient Georges Lautner (10 films), André Cayatte (5 films), René Clément (4 films), mais aussi Claude Barma, Marc Allégret, André Hunebelle, Marcel Carné, Jacques Demy, Stanley Donen, John Guillermin, Lewis Gilbert et, lorsqu’il était encore assistant Abel Gance et Michelangelo Antonioni, excusez du peu.

Films (1)

Rubriques (1)