"Sculpter la lumière", écouter ou réécouter Henri Alekan et Louis Page parler de leur métier

AFC newsletter n°318

Les Nuits de France Culture, dans son émission nocturne du 19 mars 2021, passé minuit, rediffusait le 5e épisode de "Cinéromans, les archives sonores du cinéma français" intitulé "Sculpter la lumière". Deux de ses grands artisans, les directeurs de la photographie Henri Alekan et Louis Page, évoquant leur parcours respectif, remontaient le temps pour dérouler le demi-siècle d’histoire d’un métier qui n’avait déjà plus grand chose à voir, au moment de l’enregistrement – en août 1982 –, avec ce qu’il était quand ils ont débuté, dans les années 1930.

Au micro de Philippe Esnault, Henri Alekan et Louis Page retracent, dans "Sculpter la lumière", cinquante ans de cinéma et parlent de leur travail aux côtés de Marcel Carné, René Clair, Jacques Feyder, Jean Grémillon, Alexander Korda, Lazare Meerson ou encore Josef von Sternberg, Eugen Schüfftan, Léonce-Henry Burel, Harry Stradling, Georges Périnal, entre autres.
Où il est question du noir et blanc, des écoles allemande et américaine de la lumière, des 40 plans tournés en une journée avec René Clair, de l’importance d’une connaissance approfondie de la peinture pour faire ce métier (composition et lumière chez les peintres, comme cadre et éclairage chez les opérateurs), de l’intuition de ces notions chez certains de ces derniers, de l’utilisation des arcs électriques – à miroir ou à facettes, puis à lentilles de Fresnel –, de la visée à travers la pellicule et sous un voile avant l’arrivée des appareils reflex, du travail avec les comédiens, du travail en studio, de la couleur, etc.

  • Lien vers la réécoute de l’émission en cliquant sur l’image ci-dessous (voir en bas de la page à 0h31).