Voyage à Rome

Par Richard Andry, Rémy Chevrin et Eric Guichard, membres de l’AFC
Pour sa troisième édition, les 14 et 15 mars 2015, le Micro Salon Italia a dû se déplacer dans un nouvel espace. Alors que l’AIC, par cette initiative, offrait à Cinecittà une formidable exposition en permettant de redonner une dynamique aux industries techniques, il est regrettable que la direction des studios n’ait jugé l’importance de cet évènement que d’un point de vue mercantile, demandant des frais techniques hors de proportion pour une manifestation qui ne cherche pas le profit.
Le "Salone delle Fontane", quartier de l’EUR à Rome
Photo Rémy Chevrin

Ainsi, c’est au "Salone delle Fontane", dans le quartier de l’EUR, que s’est déroulée cette nouvelle édition, un lieu assez grandiose et agréable dont on espère que la ville de Rome aura la volonté politique de garder cette manifestation à cet endroit dans les années à venir. Le lieu étant obligatoirement dévolu le samedi et le dimanche, certainement nos amis de l’AIC en feront un bilan à la fin de cette édition.
L’AIC, à la différence de notre Micro Salon, a choisi pour des raisons objectives de ne pas ouvrir le Micro Salon Italia qu’à leurs seuls partenaires mais de rassembler des prestataires de différents horizons, du cinéma à l’audiovisuel, ainsi que des industries du son et de l’éclairage scénique.

Plusieurs de nos partenaires avaient fait le déplacement. Marc Galerne, de K 5600, installé comme à l’accoutumée sur un stand commun avec son complice Jacques Delacoux pour Aaton-Digital et Transvideo, accompagnés de DOP Choice, dont nous aimons bien les produits. Natasza Chroscicki, qui représentait Codex, nous a fait une présentation de la nouvelle Alexa Mini, dont un exemplaire était visible sur le stand Arri Italie.
Zeiss, Rosco, avec la présence de Joanna Shapley, toujours chaleureuse, Nils et Jean de Mongrand, de Smartlight Motion, les sociétés Canon, Fujifilm-Fujinon et Lee Filters. Jean-Yves Le Poulain, accompagné de Benoît Brismontier, étaient aussi présents sur le stand du distributeur de Thales Angénieux pour l’Italie. Enfin Luc Bara, de Panasonic France, s’était déplacé pour présenter, sur le stand de son distributeur italien, la Varicam 35 ainsi que sa petite sœur dotée du capteur 2/3 de pouce.

Une petite salle de 60 places, équipée du tout dernier Christie 4K, permettait la tenue de conférences et de projections. Nous avons aussi pu découvrir la nouvelle caméra Cion de la société AJA, ainsi que la Black Magic Ursa.
Dans la continuité de la tradition italienne culinaire au détour d’un stand, un bar italien rempli de douceurs propose aux visiteurs paninis, sandwiches et "antipasti" qui ravissent les yeux et surtout les papilles – peut-être une idée à reprendre pour agrémenter nos couloirs lors de la prochaine édition du Micro Salon AFC.

Le Micro Salon Italia, née de la réussite du Micro Salon de l’AFC se construit petit à petit dans le même esprit. Souhaitons lui longue vie en affichant aussi l’espoir et la volonté que d’autres associations européennes emboite le pas pour concevoir à leur tour leurs propres manifestations.
Nous remercions Daniele Nanuzzi et Luciano Tovoli pour leur accueil chaleureux, leur énergie et le plaisir que nous avons pu partager durant ces quelques heures. Et, si pour une raison quelconque, chers lecteurs, vous ratez le prochain Micro Salon de l’AFC, n’hésitez pas à faire le voyage à Rome...

(En vignette de cet article, l’entrée du Micro Salon Italia 2015 / Photo Eric Guichard)