Expositions et Musées

Poursuite du partenariat entre Kodak et la Cinémathèque française

Ce mois-ci Kodak est partenaire de l’exposition Les Enfants du Paradis qui ouvre ses portes le 24 octobre. L’exposition présentera plus de 300 pièces : peintures, gouaches, photographies, archives, costumes, accessoires, affiches, appareils…

"Metropolis", l’exposition
Projections de films, conférences, lecture et visites

Pour la rentrée de sa 7e saison, la Cinémathèque française présente une importante exposition consacrée à Metropolis. Conçue en 2009 par la Deutsche Kinemathek de Berlin et enrichie de quelques pièces inédites provenant de ses collections, cette exposition programme une intégrale des films de Fritz Lang, des rencontres et des conférences, un panorama de films dont l’action se situe dans une ville futuriste, un cycle thématique de projections pour le jeune public et bien d’autres à-côtés méritant le détour.
Rappelons pour mémoire que les images de Metropolis sont signées Karl Freund et Günther Rittau, et les effets spéciaux Eugen Shüfftan.

Le musée Gassendi au musée du Louvre

Le musée Gassendi possède une collection exceptionnelle de verres peints et mécanisés pour des spectacles de lanternes magiques ; cette collection provient du Petit Séminaire de Digne.
Laurent Mannonni, directeur scientifique du Patrimoine à la Cinémathèque française, a identifié cet ensemble original...

Les monuments français au firmament du cinéma

Le Monde, 31 décembre 2010

[…] La salle des gens d’armes de la Conciergerie abrite une exposition sur l’utilisation du patrimoine architectural français par le cinéma. Son commissaire, N. T. Binh, en a fait à la fois une promenade ludique dans laquelle les décors historiques, que sont châteaux, cathédrales, monuments, apparaissent comme les acteurs des films, et une initiation aux métiers du cinéma dévoilant l’envers des décors. […]

Exposition "La Sombra (L’Ombre)"

L’ombre dans les arts visuels, un thème que deux institutions madrilènes explorent chez les maîtres anciens au musée Thyssen-Bornemisza, et chez les artistes contemporains à la Caja Madrid jusqu’au 17 mai.
Le volet multimédia de l’exposition couvre également la photographie ainsi que le cinéma.

Salvador Dali le surréaliste et le septième art
Par Marion Thébaud, Le Figaro du 08 juin 2007

La Tate Modern, à Londres, propose une rétrospective du travail du peintre catalan en rapport avec le monde du cinéma. L’ENFANCE de Dali s’est déroulée au bel âge du cinéma muet. Artiste peintre à la célébrité sonnante et trébuchante, surnommé « Avida Dollars » par André Breton, il a baigné dans un monde où le cinéma existait au même titre que les livres ou les tableaux. Comment aurait-il pu ignorer un tel art ? Très jeune, son amitié avec Buñuel, croisé à la résidence des étudiants à Madrid, débouche sur une collaboration et ouvre la voie au cinéma surréaliste (...)

Transphotographiques de Lille, édition 2007

La 6e édition des Transphotographiques se déroulera à Lille du 10 mai au 17 juin 2007.
Plus de soixante-dix expositions et évènements, pour une bonne part inédits, prendront place dans divers lieux non seulement à Lille, mais aussi à Roubaix, Lambersart et Courtrai en Belgique. Trois directeurs de la photo de l’AFC participent à cette manifestation.

Transphotographiques Lille 2007, juste deux mots…
par Gilles Porte

Lorsque les responsables de cette manifestation m’ont contacté autour du thème des biennales de cette année " Photographie et Cinéma ", je les ai immédiatement mis en rapport avec l’AFC. J’avais rêvé que la possibilité soit offerte à des " directeurs de la photographie " de cette association qui le désireraient d’exposer des tirages de certaines de leurs images dans le Nord – Pas-de-Calais.

L’Image d’après
à la Cinémathèque française du 5 avril au 3 juin 2007

L’Image d’après, exposition réalisée par la Cinémathèque française et Magnum Photos, se tient à la Cinémathèque du 5 avril au 3 juin 2007.
« L’image d’après », c’est ainsi qu’Henri Cartier-Bresson définit le cinéma. Selon Henri Cartier-Bresson, le cinéma c’est toujours ce qui vient après : moins l’image vue ou projetée sur un écran, que celle qui lui succède, prise dans le défilement.