Côté profession

La Maison du cinéma de Rome

Côté profession

La Maison du cinéma de Rome a été inaugurée dans le parc de la Villa Borghese. Elle a été ouverte pour la première fois au public dans la nuit du 18 au 19 septembre, lors de la seconde édition de la "Nuit blanche" de Rome.

En pensant à Claude Ruellan
par François Catonné

Claude Ruellan

On n’imagine pas l’importance qu’a eue Claude Ruellan pour beaucoup d’entre nous.
Quand j’étais assistant les caméras étaient peu fiables, et il y avait toujours quelque chose qui finissait par clocher dans les réglages. C’était toujours la veille du tournage qu’on découvrait un nouveau pépin, un défaut qui allait forcément mettre le film en péril.

Un ancien de Kodak remonte sur les planches

Côté profession

Alain Prétin, que nombre d’entre nous ont bien connu lorsqu’il travaillait chez Kodak, est revenu à ses premières amours : jouer la comédie. Dans un courriel, il nous annonce qu’il va bientôt jouer dans la pièce de Georges Feydeau Feu la mère de Madame, mise en scène par Eliezer Mellul.

Carlo Di Palma, AIC,
est décédé vendredi 9 juillet à Rome.

In memoriam

Il était âgé de soixante-dix-neuf ans.

Né à Rome le 17 avril 1925, il se forma tout au long des années 1940 auprès d’un certain nombre de grands opérateurs italiens, entre classicisme et néo-réalisme, comme Aldo Tonti (Ossessione), Massimo Terzano (Un coup de pistolet), Ubaldo Arata (Rome, ville ouverte), Otello Martelli (Paisa), Anchize Brizzi (Sciuscia), Carlo Montuori (Le Voleur de bicyclette)...

Henri Cartier-Bresson nous a quittés

Henri Cartier-Bresson

Henri Cartier-Bresson est mort à Céreste (Alpes-de-Haute-Provence), lundi 2 août, à l’âge de quatre-vingt-quinze ans.

Avec Jacques-Henri Lartigue et Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson a longtemps été un des seuls photographes dont le grand public connaissait le nom, souvent ramené à ses seules initiales : H. C.-B.
D’une insatiable curiosité, il définissait ainsi son rapport à la photographie :
« Pour moi, l’appareil est un véritable aimant. Il vous donne envie d’enfermer le monde entier dans cette petite boîte, avec tous les détails significatifs qui font le charme de l’existence. » (...)

Olivier C. Benoist
membre consultant de l’AFC

In memoriam

Olivier C. Benoist est décédé le 4 juin dernier à l’âge de soixante-six ans des suites d’un accident cérébral survenu à la fin de l’année 2003.
Gerry Fisher, Ricardo Aronovich, Gilles Henry et Emmanuel Machuel témoignent.

La Belle-de-Mai : c’est parti !

Côté profession

Le 18 juin, le Pôle Médias de la Belle-de-Mai a officiellement ouvert ses portes. Le Pôle Médias comprend des studios pour les tournages, des locaux d’activités pour les prestataires techniques ayant des équipements lourds, des bureaux pour les sociétés de production et enfin des surfaces mixtes pour les diffuseurs.

Le cinéma se développe en Hongrie !

Côté profession

Le producteur américain d’origine hongroise Andrew Vajna met en œuvre la construction d’un studio de cinéma de 6 000 m2 en Hongrie à Etyek, à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Budapest.

57e Festival de Cannes

Chiffres et statistiques

21 films présentés en compétition officielle, hors compétition, à Un Certain Regard, à la Quinzaine des réalisateurs et à la Semaine Internationale de la Critique ont été soutenus par le CNC :
aussi :
Aides au développement pour les films du Sud
Or (Mon trésor) de Keren Yedaya, Whisky de Juan Pablo Rebella, Pablo Stoll
(Source CNC)

Avance sur recettes (avant et après réalisation)
Clean d’Olivier Assayas, Exils de Tony Gatlif, Dixième Chambre : instants d’audience de Raymond Depardon, Mondovino de Jonathan Nossiter, Salvador Allende de Patricio Guzman, A tout de suite de Benoît Jacquot, Nelly de Laure Duthilleul, Dans les champs de bataille de Danielle Arbid, Mur de Simone Bitton, L’Après-midi de Monsieur Andesmas de Michelle Porte, Brodeuses d’Eléonore Faucher.

Aide aux films en langue étrangère
Alexandrie - New York de Youssef Chahine
La Femme est l’avenir de l’homme de Hong Sang-Soo

Fonds Sud
Tropical Malady de Apichatpong Weerasethakul, Mooladé d’Ousmane Sembène, Terre et cendres de Atiq Rahimi, La Porte du soleil de Yousry Nasrallah, Cronicas de Sebastian Cordero, Schizo de Gulshad Omarova