30 jours max

30 jours max est un film écrit et réalisé par Tarek Boudali. Le tournage s’est déroulé de fin septembre à début décembre, sur onze semaines, en région parisienne. Il s’agit de ma première collaboration avec Tarek Boudali en tant que réalisateur, puisque c’est sur le tournage de Nicky Larson et le parfum de Cupidon que nous nous sommes rencontrés un an plus tôt.
Photogramme


Visuellement, Tarek et moi-même avons souhaité un film se situant à la lisière de la comédie et du film policier. Un équilibre parfois fragile qu’il a fallu trouver, tant les codes de ces deux genres peuvent être antagonistes.
L’objectif principal est de proposer aux spectateurs une comédie familiale dans laquelle les scènes d’action sont au service du rire.

Crew

Cadreur caméra A : René-Pierre Rouaux
Cadreur Steadicam et caméra B : Benjamin Groussain
Premières assistantes opératrices : Maud Lemaistre et Mathilde Cathelin-Leclerc
Second assistant opérateur : Ludovic Bezault
Assistant vidéo : Fred Bagoe Fauguet
Data manager : Florent Perrin
Chef électricien : Laurent Robert
Chef machiniste : Philippe Canu

Technical

Matériel caméra : Next Shot (Arri Alexa SXT & Mini, en RAW 2.8K , objectifs Arri Zeiss Master Prime anamorphiques x2)
Matériel électrique : Transpalux
Matériel machinerie : Next Shot
Laboratoire : Technicolor
Etalonneur : Réginald Gallienne

synopsis

Rayane est un jeune flic trouillard et maladroit sans cesse moqué par les autres policiers. Le jour où son médecin lui apprend à tort qu’il n’a plus que trente jours à vivre. Il comprend que c’est sa dernière chance pour devenir un héros au sein de son commissariat et impressionner sa collègue Stéphanie. L’éternel craintif se transforme alors en véritable tête brûlée qui prendra tous les risques pour coincer un gros caïd de la drogue…