A propos du Maxi Switch de DMG Lumière "by Rosco"

Conversation à bâtons rompus avec Mathieu Brémond, chef électricien de cinéma

par DMG Lumière La Lettre AFC n°287

DMG Lumière, "by Rosco", propose de lire le témoignage du chef électricien Mathieu Brémond qui explique les raisons de ses choix d’utiliser la source d’éclairage à LED Maxi Switch.

Dans quelles situations utilises-tu le Maxi Switch ?
J’en utilise souvent plusieurs, dans des grands décors pour simuler des entrées de lumière du jour. Les Maxis possèdent une large plage lumineuse que l’on peut diriger avec leurs Louvers très faciles à manier. De cette manière, j’obtiens une lumière étale sans ombre. Cerise sur le gâteau, il est aisé de changer leur température de couleur dès que la lumière naturelle varie, comme dans un aéroport, par exemple.
Fréquemment, j’enlève la lyre du Maxi pour l’alléger, je le fixe alors sur un pied de 1 000 grâce à la platine arrière et je peux ainsi m’en servir verticalement. Comme je travaille beaucoup avec les Maxis, j’ai conçu une roulante spécifique qui prend peu de place dans le camion.

Il m’est même arrivé de fixer deux Maxis sanglés entre eux par leurs lyres sur un pied Long John déplié à 6 mètres de hauteur. Les projecteurs étaient "collés" derrière une fenêtre et permettaient ainsi de maîtriser totalement et précisément la température de couleur et l’intensité lumineuse afin qu’elles ne varient pas.
Le Maxi est doté d’une plage très douce qui me permet de l’utiliser aussi en intérieur nuit, en fill light ou sur des scènes de lit. J’obtiens ainsi une lumière basse, enveloppante au bord du cadre.

Pourquoi apprécies-tu le Maxi Switch ?
J’apprécie particulièrement le Maxi pour la douceur de sa lumière. Le fait de pouvoir le plier facilite son rangement. Je peux l’utiliser en angle avec la lyre pour agrandir la plage lumineuse, faire une reprise d’entrée de jour ou faire un contre-jour plus enveloppant. Si je ne veux me servir que de la moitié du projecteur, je le divise en
deux parties. Je peux ainsi les commander individuellement et placer les panneaux dans des endroits différents ou bien utiliser un Floppy.

Qu’est-ce qui différencie le Maxi Switch d’autres sources LED ?
Selon moi, le Maxi est plus léger, plus maniable et moins encombrant que beaucoup d’autres sources LED comparables. Il est très compact et facile à mettre en œuvre (dans toutes les positions : horizontale, verticale et en déport).
Je trouve que le Maxi est le projecteur polyvalent par excellence, il peut être puissant, pointu. Et puis surtout la douceur de sa lumière est un grand avantage par rapport aux projecteurs LED souples de grandes dimensions dont les LEDs sont à nu et donnent une lumière plus dure avec des ombres multiples et crénelées.

Quelles sources classiques le Maxi Switch remplace-t-il sur un tournage ?
A mon avis, le Maxi remplace avantageusement des projecteurs comme le VistaBeam, de chez Kino Flo, ou le Wall-O-Light. Le Maxi est deux fois plus puissant et deux fois plus léger que ces sources.
Par exemple, il est plus facile à utiliser qu’un 4 kW Fresnel HMI (ou un M1800) diffusé par une toile ou en lumière indirecte. Le Maxi est, dans ce cas, moins lourd, moins encombrant et moins gourmand en énergie.
C’est un produit qui a peu de concurrence sur le marché eut égard à ses possibilités d’utilisations et sa puissance lumineuse. Je le recommande à mes collègues dès que je les croise. J’invite les loueurs à s’équiper avec ce projecteur.

(Propos recueillis par Françoise Noyon pour DMG Lumière by Rosco)

Propriétés du Maxi Switch
Le Maxi est né d’une demande de techniciens qui souhaitaient une source plus puissante mais surtout plus large.
Dimensions : 120 x 75 x 23 cm
Poids : 12 kg (sans lyre) – 15 kg (avec lyre)
Puissance / Consommation : 520 W
Technologie sans fil : WiFi, DMX sans-fil (Lumen Radio TX/RX)
Accessoires : Louvers, Boîte à lumière, Dome de DOP Choice