Aaton A-Minima

Caméras

Résultats de la recherche

Articles (8)

A propos de la caméra A-Minima d’Aaton

Caméras Film

« La caméra A-Minima est très largement utilisée dans les écoles de cinéma dans le monde » explique John L. Mason, président de la SMPTE, « C’est un outil à la fois abordable et créatif permettant aux étudiants d’acquérir une véritable expérience de la pellicule et de son esthétique. Puisque cette dernière est un moyen d’archivage, les projets des étudiants d’aujourd’hui, produits par les Spielberg et les Scorsese de demain, passeront ainsi à la postérité. » Né en Arles, Jean-Pierre Beauviala obtient un doctorat en électronique à l’université de Grenoble en (...)

La caméra Aaton A-Minima
et ses rumeurs verbales...

Caméras Film

Après bien des vicissitudes dues à la jeunesse de la caméra, les frères Dardenne ont entièrement réalisé Le Fils sur A-Minima.

Certains de ceux qui ont vu les images superbes (gonflage Eclair) sur l’immense écran du Palais des Festivals, nous ont demandé pourquoi diable continuer à tourner en 35...

Tournages en A-Minima
Aaton

Caméras Film

Après Le Fils des frères Dardenne, entièrement filmé avec l’A-Minima en octobre dernier, voici un message de Wim Wenders, tournant Twelve Miles from Trona dans le désert de Mojave, qui nous fait bien plaisir :

Retour sur le deuxième atelier Kodak " Vivez l’expérience du film ! "
sous " l’œil affûté " de la directrice de la photographie Diane Baratier, AFC

Kodak

Pas moins de 60 stagiaires se sont succédés les 4, 5 et 6 octobre dernier à l’atelier de tournage S16 organisé par Kodak à Paris. Toute l’équipe Kodak remercie chaleureusement Diane pour son investissement, sa grande pédagogie et ses qualités humaines durant ces trois jours très chargés !

Salon AFC : quand le micro se fait macro et international
par Kaethe Niemeyer

2004

Micro Salon 2004 : 1353 entrées selon l’AFC.
Cette fois-ci, j’ai pris rendez-vous avec John Morrison, un opérateur Steadicam anglais pour une petite promenade. Dans la cour, nous étions attendus par une Technocrane immense, dominant l’accueil. Même à cette heure tardive - il était déjà 19h00 - il fallait encore faire la queue pour rentrer. Comme de (bons ?) élèves, nous avons essayé de passer sans nous inscrire. Raté ! L’œil vigilant du président de l’AFC, Eric Guichard, nous a renvoyé avec beaucoup d’indulgence aux inscriptions. Après cette régularisation, il était content de pouvoir saluer un cadreur anglais et une réalisatrice allemande.

Jacques Perrin, the freest producer of them all
By Dominique Gentil, AFC

Jacques Perrin

As we were shooting Winged Migration, we were desperately looking for the right solution to shoot the particular flight patterns of cranes, who make huge detours around thermal currents. I had suggested we use an Aaton A-Minima 16mm camera to make the work easier for the cameraman who was strapped into the harness of a paraglider. Jacques Perrin’s response was sharp : “Dominique, we are shooting a cinema film in 35mm.”

Jacques Perrin, le plus libre des producteurs
Par Dominique Gentil, AFC

Jacques Perrin

Lors du tournage du film Le Peuple migrateur, cherchant désespérément la bonne solution pour filmer le vol particulier des cigognes, de grandes circonvolutions à travers les courant thermiques, j’avais suggéré d’utiliser une caméra Aaton A-Minima 16 mm, pour rendre plus aisé le travail de l’opérateur accroché à la nacelle d’un paramoteur. La réponse de Jacques Perrin avait été tranchante : « Dominique, nous tournons un film de cinéma en 35 mm ».