CQ2 (Seek You Too)

de Carole Laure, photographié par Gérard Simon

par Gérard Simon La Lettre AFC n°132

Prison de Montréal (où venait de passer Kassovitz et son Gothica), studios de danse très vitrés (et très miroir aussi !) en étage et au cœur de la ville, motel perdu en forêt, rues de Montréal de nuit, intérieurs véhicules nuit/jour, presque autant de décors que de jours de tournage, équipe compacte, presque pas de groupe, bref, il fallait faire vite et efficace.

Gérard Simon

Carole était tentée par la HD, que je n’avais jamais pratiquée, mais après quelques renseignements glanés çà et là (merci aux membres AFC initiés) sur la souplesse du système et sa résistance au climat canadien (tournage octobre-novembre) nous avons opté pour du Super 16 + gonflage numérique.
Rétrospectivement et au vu des intempéries qui se sont abattues sur le tournage (pluie, neige, vent glacé) je ne regrette pas notre choix.

Tournage classique donc avec la très confortable Aaton XTR à la main. Je ne connais pas Beauviala, mais ses deux Aaton sont des miracles d’équilibre, qui se coulent sur votre épaule et deviennent instantanément un prolongement de votre regard... Qu’il en soit remercié.
En choisissant le Super 16, je n’étais pas mécontent non plus de tourner en argentique, tant il me semble que c’est encore le support le plus précis et le plus " palpable " (j’allais écrire " charnel " ou " sensuel "...).

Quelques Kinoflos, des Softubes, des ampoules 150 W (qui s’avérèrent très pratiques car, dans le Nouveau Monde toutes les installations domestiques sont sur " dimmer ") et des sodiums pour les extérieurs nuit, etc. je me suis retrouvé dans les conditions du presque-reportage de mes débuts.
Carole Laure est une réalisatrice inoxydable (il a tant plu !), calme, précise, sachant utiliser les suggestions de son équipe, et, cerise sur le gâteau, faisant face à l’adversité (il y en a eu...) avec humour...

C’est la deuxième fois que je tourne au Québec, et la courtoisie, la gentillesse ambiantes me vont toujours droit au cœur.
Un merci particulier à Stéphane Caron, 1er assistant opérateur, pour ses impeccables " foyers " et à Patrice Dagenais, chef machiniste qui m’a bricolé une " Louma " du pauvre en 20 minutes.

Voilà, vous allez me dire que tout ça est un peu trop rose comme tableau... Ça prouve que vous n’avez jamais croisé l’hiver à Montréal...

Pellicules : Kodak 7248 et 7218
Caméras : Aaton XTR, objectifs Zeiss
Laboratoires :
- Développement chez Technicolor à Montréal
- Etalonnage, gonflage numérique, transfert aux Laboratoires Éclair à Paris