Fidélité Productions

Productions

Résultats de la recherche

Articles (30)

Innport presents the new Velvet lights products : same fixtures, up to 96% more power

Lumière, Energie et Accessoires

Since the beginning of this year 2023, the Spanish firm Velvet has decided to choose Innport as its exclusive distributor. Driven by a vision, the brand is constantly listening to consumers and improving its products to meet the growing needs of productions. This month, Velvet is revolutionizing its products by improving their performances : from 38% to 96% more powerful. To understand this action and the motivations of this brand, let’s go back to its origins.

Innport présente les nouveaux éclairages Velvet : même recette mais jusqu’à 96 % plus puissants

Lumière, Energie et Accessoires

Depuis le début de cette année 2023, la firme espagnole Velvet à décidé de choisir Innport comme distributeur exclusif. Animée par une vision, la marque est constamment à l’écoute des consommateurs et améliore ses produits pour répondre aux besoins grandissant des productions. Ce mois-ci, Velvet révolutionne ses produits en améliorant leurs performances : même aspect… mais de 38 % à 96 % plus puissants. Pour comprendre cette action et les motivations de cette marque, remontons à ses origines.

Laurent Tangy, AFC, évoque le tournage de "L’Amour et les forêts", de Valérie Donzelli
Par Brigitte Barbier, pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2023

Pour son sixième long métrage, la comédienne et réalisatrice Valérie Donzelli adapte le roman éponyme L’Amour et les forêts, d’Éric Reinhardt publié, en 2014. Ce thriller psychologique nous montre la mécanique de la culpabilité et de la maltraitance dans une mise en scène tenue et une direction d’acteurs impeccable. L’image qui accompagne la tension dramaturgique du film est signée par Laurent Tangy, AFC. Il revient sur ce tournage entre mer et forêt, entre argentique et numérique. L’Amour et les forêts est présenté à Cannes Première au Festival de Cannes 2023. (BB)

Laurent Dailland, AFC, speaks about working alongside Maïwenn for "Jeanne du Barry"
By Brigitte Barbier, for the AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2023

The 76th Cannes Film Festival’s opening film, Jeanne du Barry, is American actor Johnny Depp’s first French-language role, alongside Maïwenn, who directs and stars as the lead character in her sixth feature film. She entrusted Laurent Dailland, AFC (French Society of Cinematographers), with the cinematographic direction of this film of an unexpected genre in her filmography. Experienced in period films, – but not only – , Laurent Dailland talks about his work using 35mm film, and the choices he made to create a sober yet modern world to accompany the story of King Louis XV’s favourite. (BB)

Jeanne Lapoirie, AFC, parle de ses choix sur "Le Retour", de Catherine Corsini
"Les Mauresques", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2023

Avec Le Retour, la réalisatrice Catherine Corsini revient elle-même sur ses terres d’origines (s’inspirant également de son passé) et propose un film qui mêle beaucoup de personnages autour d’une mère de famille d’origine sénégalaise et ses deux filles adolescentes. Secret de famille, rivalités entre sœurs, découverte de la sexualité se télescopent dans cette histoire ciselée. Le film met également en scène l’Île de beauté et ses habitants sous un angle sensible, loin des caricatures monolithiques. C’est Jeanne Lapoirie, AFC, qui en prend les commandes à l’image après La Fracture (également en compétition cannoise en 2021). (FR)

Laurent Dailland, AFC, parle de son travail avec Maïwenn sur "Jeanne du Barry"
Par Brigitte Barbier, pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2023

Film d’ouverture du 76e Festival de Cannes, Jeanne du Barry offre à l’Américain Johnny Depp son premier rôle en langue française au côté de Maïwenn, qui occupe le rôle-titre et met en scène son sixième long métrage. C’est à Laurent Dailland, AFC, chef opérateur qui a photographié beaucoup de films d’époque, mais pas seulement, qu’elle confie la mise en image de ce film d’un genre inattendu dans sa filmographie. Laurent Dailland évoque son travail sur support argentique et revient sur ses choix pour créer un univers à la fois sobre et moderne et accompagner l’histoire de la favorite du roi Louis XV. (BB)

Death of Bill Butler, ASC (1921-2023)
By Marc Salomon

Histoire de la cinématographie

Bill Butler, who passed away two days before his 102nd birthday, was of the same generation as his colleagues William Fraker or Haskell Wexler and was hardly older than Conrad Hall. He was born Wilmer C. Butler on 7 April 1921 in Colorado. He began cinematography later in life (he was already 47 years old when he shot The Rain People, by Francis Ford Coppola in 1968), but Bill Butler left his mark on several films that remain hallmarks of a certain American cinema of the 1970s : The Conversation, Jaws, Grease, Rocky II (and III and IV). But he was careful not to allow himself to get locked into a specific genre or style, and he veered into commercial productions, which were better able to anonymize his talent.

Poly Son au 76e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Poly Son félicite les productions et les équipes des films fabriqués avec ses moyens de postproduction et qui sont sélectionnés à Cannes cette année. Des membres de l’équipe Poly Son Post Production seront présent(e)s à Cannes.