Jean-Marie Dreujou

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Films (96)

Articles (138)

Le directeur de la photographie Jean-Marie Dreujou, AFC, parle de son travail sur "La danza de la realidad", d’Alejandro Jodorowsky

Les entretiens au Festival de Cannes

Jean Marie Dreujou, AFC, est depuis Deux frères le fidèle collaborateur de Jean-Jacques Annaud. Il a également signé l’image de huit films au côté de Patrice Leconte (dont La Fille sur le pont, nommé au César de la meilleure photo en 2000). Aujourd’hui, c’est l’écrivain, réalisateur et poète Alejandro Jodorowski qui lui confie la caméra sur La danza de la realidad, un film autobiographique réalisé à l’aune de ses quatre-vingt-trois printemps. (FR)

Director of photography Jean-Marie Dreujou, AFC, discusses his work on “The Dance of Reality”, by Alejandro Jodorowsky

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean-Marie Dreujou, AFC, has been a faithful partner to Jean-Jacques Annaud since they worked together on Two Brothers. He is responsible for the cinematography of eight films by Patrice Leconte (including Girl on the Bridge, which was nominated for the César Award for best Cinematography in 2000). Today, writer, director and poet Alejandro Jodorowski has entrusted him with the camera on his latest movie, The Dance of Reality, an autobiographical film he directed on the eve of his eighty-third spring.

Interview with cinematographer Jean-Marie Dreujou, AFC, about “Wolf Totem”, a film by Jean-Jacques Annaud

Les entretiens à Camerimage

Jean-Marie Dreujou, AFC, will participate in this year’s Camerimage festival as a member of the jury. He will also be the only French – and AFC – representative in the international competition for the Golden Frog with Wolf Totem, a film by Jean-Jacques Annaud. This interview was conducted with him just before he left for Poland. (FR)

Entretien avec le directeur de la photographie Jean-Marie Dreujou, AFC, à propos du "Dernier loup", de Jean-Jacques Annaud

Les entretiens à Camerimage

C’est en tant que juré que Jean-Marie Dreujou, AFC, va participer cette année au festival Camerimage. Il sera également le seul représentant français – et de l’AFC – en compétition internationale pour la Grenouille d’or avec Le Dernier loup, de Jean Jacques Annaud. Quelques mots avec lui avant son départ en Pologne. (FR)

Un "Golden Lotus Award" à Jean-Marie Dreujou, AFC, pour la photographie de "Wolf Totem"

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

Lors de la cérémonie de clôture de la 7e édition du "Macau International Movie Festival", qui s’est déroulée le 13 décembre 2015, Wolf Totem (Le Dernier loup), de Jean-Jacques Annaud, a reçu trois récompenses : les prix du Meilleur film, du Meilleur réalisateur et le "Golden Lotus" de la Meilleure photographie, décerné à Jean-Marie Dreujou, AFC.

Retour sur la rencontre avec Jean-Jacques Annaud et Jean-Marie Dreujou, AFC
Par François Reumont pour l’AFC

Camerimage 2018

Le réalisateur Jean-Jacques Annaud et son directeur de la photo actuel, Jean-Marie Dreujou, AFC, ont profité de leur présence à Camerimage pour montrer en avant-première les deux premiers épisodes de la série "La Vérité sur l’affaire Harry Quebert", annoncée en diffusion pour le mercredi 21 novembre, à 21h sur TF1. Une mini-série de 10 épisodes adaptée de l’œuvre de Joel Dicker (prix Goncourt des lycéens 2012). Tourné au Canada (bien que censé se dérouler dans le Maine), ce thriller sur deux époques, produit en anglais avec un casting et une mise en image très couleur locale rassemblant à l’écran Patrick Dempsey (dans le rôle titre), Ben Schnetzer et Damon Wayans Junior. A l’issue de la projection, les deux cinéastes se sont prêtés à une série de questions-réponses avec l’assistance.

En souvenir de Jean-Jacques
Par Jean-Marie Dreujou, AFC

Jean-Jacques Bouhon

Peu de temps après la disparition de Jean-Jacques Bouhon, Jean-Marie Dreujou, AFC, nous a fait parvenir une photo qu’il a prise pendant le tournage de l’un des nombreux remakes annuels de "la sortie des usines Lumière" à l’emplacement même où le film a été tourné à Lyon, en 1895.

Essais du Canon D5 Mark II
par Jean-Marie Dreujou, AFC

Caméras numériques

Après avoir vu cet hiver Slumdog Millionnaire, en sachant que quelques plans avaient été tournés avec le Canon D5 Mark II, j’ai demandé à Olivier Garcia, (l’ingénieur de la vision avec qui je travaille quand je tourne en numérique), d’essayer cet appareil.
Nous avons tourné quelques plans dans Paris, que nous avons regardés dans la grande salle d’étalonnage de Digimage avec Laurent et Guillaume. Malgré pas mal de défauts, le Canon, grâce à son grand capteur, s’est révélé très intéressant, et nous a beaucoup impressionnés.

Test of the Canon D5 Mark II
by Jean-Marie Dreujou, AFC

Caméras numériques

After seeing Slumdog Millionaire this winter, knowing that some shots had been filmed with the Canon D5 Mark II, I asked Olivier Garcia, (a vision engineer, with whom I work when I shoot digital), to test this device.
We filmed a few shots in Paris, which we watched in the big DI room at Digimage with Laurent and Guillaume. Despite many flaws, the Canon, thanks to its large sensor, proved very interesting, and greatly impressed us.

Master Class AFC à Camerimage 2015

Camerimage 2015

La Master Class AFC à Camerimage réunira Jean-Marie Dreujou, AFC, Patrick Duroux, AFC, et Claire Mathon, AFC, avec comme sujet les "scènes". Chaque directeur de la photographie projettera et commentera une, deux ou trois scènes qu’il ou elle a tournées, en conversation avec leurs collègues et le public, animée par Benjamin B, membre consultant de l’AFC.

Clin d’œil lumineux de Lumex au mythique "225 ampères"

Lumière, Energie et Accessoires

L’équipe de Lumex a eu l’heureuse initiative de recevoir dans ses locaux, samedi 24 novembre 2018, une centaine d’amoureux de la lumière, toutes générations confondues, et leur faire découvrir ou redécouvrir celle de l’arc de 225 ampères, fonctionnement compris. Trônant au milieu d’un éventail de projecteurs à l’ancienne et autres éclairages contemporains, retour sur ce soleil artificiel en un clin d’œil photographique...

L’AFC au 69e Festival de Cannes, le retour
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

Festival de Cannes 2016

Cette 69e édition du Festival de Cannes aura vu projeter sur les écrans de la Croisette, toutes sections confondues, dix-sept films photographiés par des membres de l’AFC. Nos membres associés auront quant à eux participé à la fabrication de quelque soixante-dix longs ou courts métrages, qu’ils aient fourni le matériel pour le tournage et/ou effectué les travaux de postproduction, certains d’entre eux étant partenaires soit du Festival officiel, soit de la Quinzaine des réalisateurs, soit de la Semaine de la critique.

Retour sur la Caméra d’or
Par Jean-Marie Dreujou, AFC

Festival de Cannes 2016

Ma dernière visite à Cannes remonte à 1986, 30 ans ! Le bateau du film de Polanski, Pirates, était à quai. Mon premier film comme directeur de la photo, Qui trop embrasse, de Jacques Davila, était dans la sélection Un Certain Regard. C’était un film tourné en Super 16, gonflé en 35 nmm, et la projection sur l’immense écran de l’ancien palais Croisette m’avait beaucoup impressionné.

55e Festival International de Cannes
Les films photographiés par les membres de l’AFC

festival de Cannes 2002

Sélection officielle : "Kedma" d’Amos Gitaï, photographié par Yorgos Arvanitis "Le Principe de l’incertitude" de Manoel de Oliveira photographié par Renato Berta "Marie-Jo et ses 2 amours" de Robert Guédiguian photographié par Renato Berta "L’Adversaire" de Nicole Garcia, photographié par Jean-Marc Fabre "Demonlover" d’Olivier Assayas, photographié par Denis Lenoir Hors compétition (clôture) "And Now... Ladies and Gentlemen" de Claude Lelouch, photographié par Pierre-William Glenn Séance spéciale "La Dernière lettre" de Frederik Wiseman, (...)

Balzac et la petite tailleuse chinoise
de Dai Sijie, photographié par Jean-Marie Dreujou

Un Certain Regard

« Ce film se déroule pendant la Révolution Culturelle. Il raconte l’histoire de deux jeunes rééduqués dans un village de montagne où, ayant récupéré des livres interdits (Balzac, Flaubert, etc.), ils vont entreprendre de faire l’éducation de la fille du tailleur:la petite tailleuse chinoise. Cette histoire étant un peu autobiographique, Dai voulait absolument tourner ce film en Chine, avec des comédiens chinois. Au bout d’une année d’efforts auprès des autorités chinoises et plusieurs scénarios, l’autorisation fut enfin donnée. Pendant la préparation sur (...)

Décès du directeur de la photographie Jean-Jacques Bouhon, AFC

Jean-Jacques Bouhon

Les directeurs de la photographie de l’AFC ont la profonde tristesse de faire part du décès de leur confrère et ami Jean-Jacques Bouhon, AFC, survenu mercredi 27 septembre 2017 des suites d’une grave maladie, à l’âge de soixante-dix ans. A côté de son travail photographique – du cadre de 3 hommes et un couffin, de Coline Serreau, aux images de La Vérité si je mens, de Thomas Gilou, en passant par celles de Lune froide, de Patrick Bouchitey, ou de La Soule, de Michel Sibra –, et de ses grandes qualités humaines, Jean-Jacques aura beaucoup œuvré au sein de notre association, du département Image de La fémis et de la CST.

Rubriques (1)