Jean Renoir

Réalisation

Index des termes :

Jean Renoir;Renoir

Résultats de la recherche

Articles (161)

Julien Hirsch, tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des parents communistes
Par Ariane Damain-Vergallo pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

À la fin des années 1970, Julien Hirsch, encore enfant, passe toutes ses vacances en famille, au Pays Basque. Les habituels jeux de plage sont régulièrement agrémentés de manifestations pour défendre des militants basques espagnols condamnés à mort. À Hendaye, sur le petit pont qui enjambe la Bidassoa, le bras de rivière qui sépare la France de l’Espagne, Julien Hirsch, du haut de ses dix ans, défie avec conviction, enthousiasme et le poing levé la Guardia Civil postée juste en face.

Parution de "Quelques années lumière"
Un livre de Philippe Sanson

Livres et revues

Vient de paraître, aux Éditions L’Harmattan dans la collection Cinéma(s), Quelques années lumière - Journal de bord d’un chef électro, un ouvrage de Philippe Sanson qui retrace quelques vingt années d’une vie passée à travailler éclairages et lumière sur les plateaux de cinéma et de télévision. Avec enthousiasme et toujours à juste distance, il témoigne des enchantements et des dérapages qui accompagnent la fabrication d’un film.

La directrice de la photographie Céline Bozon, AFC, parle de son travail sur la série Netflix "Grégory"
Loin des images d’Epinal

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pour écrire la trame narrative et superviser la mise en scène de la série documentaire "Gregory" (adaptée de l’affaire Villemin), Netflix a fait appel au réalisateur de fiction Gilles Marchand (Qui a tué Bambi ?, L’Autre monde, Dans la forêt). Une volonté éditoriale fictionnelle, que ce soit pour la mise en scène ou pour l’image. C’est Céline Bozon, AFC, qui signe la photographie, comme colonne vertébrale du projet, d’une série d’entretiens très audacieux en lumière. Egalement à retenir, le remarquable travail de montage et d’exploitation des archives (parfois inédites) comme des photos d’époque, dont la texture va encore dans le sens du long métrage de fiction plutôt que vers les canons du documentaire TV hexagonal (FR).

Portrait de la jeune fille en bleu
Où Julien Poupard, AFC, parle de son travail sur le clip de Kompromat, "De mon âme à ton âme"

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Conçu comme un hommage direct au cinéaste Henri-Georges Clouzot et à son ultime film inachevé, L’Enfer, le dernier clip du duo électro Kompromat, "De mon âme à ton âme", est aussi une déclaration d’amour. La comédienne Adèle Haenel, invitée à partager la voix sur ce titre, prend le relais de Romy Schneider à l’écran, mis en lumière de manière psychédélique par Julien Poupard, AFC.

A propos des César 2020
Billets d’humeur de DoP de l’AFC

Billets d’humeur

A la suite de la 45e cérémonie des César, et en raison de la pluralité des réactions et des ressentis des DoP qui composent l’AFC, le conseil d’administration, réuni ce lundi 2 mars 2020, et moi-même avons décidé de ne pas faire "l’édito du président" à propos de cet événement mais de nous exprimer personnellement et librement dans la rubrique "billets d’humeur". (Gilles Porte, président de l’AFC)

Parution de "Sauver la nuit"
Un ouvrage de Samuel Challéat

Livres et revues

"Comment l’obscurité disparaît, ce que sa disparition fait au vivant, et comment la reconquérir", questionne en sous-titre Sauver la nuit, l’ouvrage du géographe Samuel Challéat récemment paru. Que voyons-nous lorsque, le soir venu, nous levons les yeux vers le ciel ? Pour la plupart d’entre nous, habitants des villes et alentour, pas grand-chose. Les occasions de s’émerveiller devant une voûte céleste parsemée d’étoiles sont de plus en plus rares.

Parution d’"Henri Alekan - Le Vécu et l’Imaginaire"
Un recueil de souvenirs présenté par José-Louis Bocquet et Philippe Pierre-Adolphe

Livres et revues

En avril 1987, Philippe Pierre-Adolphe et José-Louis Bocquet rencontraient Henri Alekan dans le cadre d’un reportage réalisé dans sa propriété en Bourgogne ; âgé de 78 ans, il était au sommet de sa carrière. Plus de dix ans après, en 1999, une première édition du Vécu et l’Imaginaire paraît aux éditions de La Sirène évoquant ses souvenirs. En octobre 2019, une réédition est publiée, complétée et enrichie de textes inédits bénéficiant d’une iconographie issue des archives d’Henri Alekan, déposées à la Cinémathèque française par son épouse Nada.

34e Mostra de València - Cinema del Mediterrani

Films AFC dans les festivals

La 34e édition de la Mostra de València se tiendra du 24 octobre au 3 novembre 2019 et Marie Spencer, AFC, SBC en sera la présidente du jury composé de la comédienne française Sabrina Seyvecou, de la réalisatrice et productrice tunisienne Khedija Lemkecher, de la cheffe opératrice du son espagnole Amanda Villavieja, du journaliste et critique de cinéma italien Marco Lombardi, de la productrice, réalisatrice et comédienne libanaise Rana Salem. Dédié aux cinémas méditerranéens, ce festival présente cette année des films de Syrie, du Portugal, d’Italie, de Turquie, de France, de Tunisie, de Grèce... ainsi que des hommages et des programmations thématiques. On notera la présence de dix membres de l’AFC sur l’ensemble des sélections.

23e Festival du film français à Hollywood

Films AFC dans les festivals

La 23e édition du “COLCOA French Film Festival in Hollywood” se tiendra du 23 au 28 septembre 2019 à Los Angeles. Ce festival a pour but de présenter au public américain un large éventail de longs métrages, courts métrages et fictions TV français sortis l’année précédente en France. Cette année, parmi la programmation, on notera la présence de quinze films ou fictions TV photographiés par des membres de l’AFC.

Pierre Lhomme, from Sidney Bechet to the "Light of God"

Pierre Lhomme

Pierre Lhomme’s career has traversed nearly fifty years of French cinema, displaying the same ease and rigorousness with directors such as Alain Cavalier, Chris Marker, Jean Eustache, James Ivory, Joris Ivens, René Féret, Jean-Pierre Melville, Jean-Paul Rappeneau, Margurite Duras, Patrice Chéreau, Robert Bresson, Bruno Nuytten, and others. These richly-diverse collaborations were all nourished by an attentive and uninterrupted observation of natural lighting in all of its forms : “I train my eye everywhere, in the street, in the cinema. I am very curious about gazes, ambiences, climates. Reality is a prodigious source of inspiration.” (P.L.)

Benoît Delhomme, the eye, the hand… and beyond
By Ariane Damain-Vergallo for Leitz Cine Weltzar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

In 1935, Benoît Delhomme’s grandfather Georges helped create Lancôme, a fragrance house for which he designed bottles or, more accurately, glass sculptures that were at once ethereal, bright and fanciful. "Magie", "Trésor", "Peut-être", "Joyeux Été" were the scents these bottles contained, the aim of which was to help women overcome the traumas of World War2.

Pierre Lhomme, de Sidney Bechet à "la lumière du bon Dieu"

Pierre Lhomme

La carrière de Pierre Lhomme traverse près de cinquante ans de cinéma français, passant avec la même aisance et les mêmes exigences d’Alain Cavalier à Chris Marker, de Jean Eustache à James Ivory, de Joris Ivens à René Féret, de Jean-Pierre Melville à Jean-Paul Rappeneau, de Marguerite Duras à Patrice Chéreau, de Robert Bresson à Bruno Nuytten…, collaborations riches par leur diversité qui se nourrissent d’une observation attentive et ininterrompue de la lumière naturelle sous toutes ses formes : « Je fais mon œil partout, dans la rue, au cinéma. Je suis très curieux de regards, d’ambiances, de climats. La réalité est une source d’inspiration prodigieuse ». (P. L.)

Quand Pierre Lhomme évoquait "L’Armée des ombres", de Jean-Pierre Melville

Pierre Lhomme

Lors d’une projection AFC à La fémis, le 3 octobre 2005, Pierre Lhomme était intervenu pour présenter le film, et son travail de restauration effectué l’année précédente. Après la projection, il a répondu aux questions de ses collègues. La retranscription de ses propos ci-dessous a été publiée en 2006 dans le n° 1 de la revue Lumières / les cahiers AFC.

Benoît Delhomme, l’image et le geste
Par Ariane Damain-Vergallo pour Leitz Cine Weltzar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

En 1935, le grand père de Benoît Delhomme - Georges Delhomme - avait participé à la création de Lancôme, une maison de parfums dont il réalisait alors les flacons, sculptures de verre aériennes, lumineuses et pleines de fantaisie. "Magie", "Trésor", "Peut-être", "Joyeux été" étaient les noms des senteurs que ces flacons renfermaient et qui devaient rendre les femmes plus heureuses au sortir de la guerre.

The Gaze(s) of Agnès Varda, gleaner of images

Agnès Varda

Like the cat Zgougou, mascot immortalized by the logo of Ciné-Tamaris, Agnès Varda had several lives – photographer, filmmaker, documentarian, visual artist –, constantly blurring the lines between fiction and documentary, reality and imaginary, poetry and activism, a gaze focused on others and introspection.

Le(s) regard(s) d’Agnès Varda, glaneuse d’images

Agnès Varda

Comme le chat Zgougou, mascotte immortalisée par le logo de Ciné-Tamaris, Agnès Varda aura eu plusieurs vies – photographe, cinéaste, documentariste, plasticienne –, brouillant constamment les pistes entre fiction et documentaire, réalité et imaginaire, poésie et militantisme, regard porté vers les autres et introspection.

Au palmarès du 21e Festival des Créations Télévisuelles de Luchon

Films AFC dans les festivals

La cérémonie de clôture du 21e Festival des Créations Télévisuelles de Luchon s’est déroulée le samedi 9 février 2019. Les jurys fiction et documentaire, respectivement présidés par Dominique Besnehard et Patrick Rotman, ont décerné leurs prix. À noter que trois des œuvres de fiction récompensées ont été photographiées par des membres de l’AFC.

Mrinal Sen... et ses opérateurs, dont K. K. Mahajan
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

In memoriam

Mrinal Sen était le troisième des grands réalisateurs historiques originaires du Bengale, avec Satyajit Ray et Ritwik Ghatak, tous trois de la même génération et révélés dans les années 1950. Il est décédé dimanche 30 décembre 2018 à l’âge de 95 ans et laisse une filmographie comprenant une trentaine de films où l’on remarquera sa fidélité à un chef opérateur - K. K. Mahajan -, sur seize d’entre eux, tournés entre 1969 (Monsieur Shome) et 1989 (Ek Din Achanak). Mais en 1986, c’est Carlo Varini, AFC, qui signa la photographie de Genesis, une coproduction avec la France et la Suisse tournée au Rajasthan.

Les Renoir à Orsay et Jean Renoir à la Cinémathèque

Expositions et Musées

Le musée d’Orsay consacre une exposition à la famille Renoir et notamment au peintre Pierre-Auguste et à son fils, le cinéaste Jean, du 6 novembre 2018 au 27 janvier 2019, alors que s’annonce à la Cinémathèque française une rétrospective Jean Renoir, du 7 au 26 novembre.

Les actualités d’Eclair en juillet-août

Laboratoires, Postproduction, VFX

Dans l’actualité d’Eclair, entre autres, focus sur le Festival International du Film de la Rochelle pour lequel nous avons présenté de jolies restaurations. En cette fin du mois de juin, deux sorties de longs métrages en EclairColor, dont un film AFC ; en juillet, deux sorties en salles dont une reprise, deux films en cours de tournage dont un film AFC, et un film AFC en postproduction.

Histoire du Festival de Cannes : "L’Écran rouge, syndicalisme et cinéma"
Par Laurent Andrieux pour l’AFC

Festival de Cannes 2018

En 2017, le CNC et la CGT avaient organisé une rencontre sur les évènements fondateurs du Festival International du Film de Cannes, en trois temps forts - deux tables rondes et la projection de La Bataille du rail, de René Clément, en version restaurée par l’INA avec le soutien du CNC. Un an plus tard sort en librairie L’Écran rouge - Syndicalisme et cinéma, de Gabin à Belmondo.

Micro Salon AFC 2018, une édition majeure et vaccinée...
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

2018

Tout de blanc vêtu, météo oblige, pour ses dix-huit printemps, le Micro Salon de l’AFC, ayant atteint l’âge de sa majorité, aura une fois encore tenu ses promesses et répondu à l’attente de ses soixante-quatre membres associés exposants, des dix partenaires son de l’AFSI et de ses 2 500 et quelques visiteurs venus le parcourir. Les présentations diverses et variées, les projections de qualité et les échanges toujours aussi conviviaux en furent, comme à l’accoutumée, les maîtres-mots.

Micro Salon AFC 2018, premier coup d’œil
Vendredi 9 février (10-20h) - Samedi 10 février (10-18h)

2018

Organisé par l’AFC, le Micro Salon fêtera ses dix-huit printemps une fois encore dans les locaux de La Fémis, les vendredi 9 et samedi 10 février 2018. L’occasion pour soixante-quatre membres associés de l’AFC – et dix partenaires de l’AFSI – de présenter aux visiteurs innovations et savoir-faire en matière de fabrication d’image – et de son à l’image –, et de partager avec eux quelques instants de convivialité. Tout ce qu’il faut savoir pour préparer sa visite...

Au palmarès du Festival Manaki Brothers 2017

Manaki Brothers

Lors de la soirée de clôture du 38e Festival International du Film Manaki Brothers, qui s’est déroulée le samedi 31 septembre 2017 à Bitola (République de Macédoine), le jury, présidé par Paul René Roestad, FNF, a décerné la Caméra 300 d’or au directeur de la photographie hongrois Marcell Rév, HSC, pour son travail sur Jupiter’s Moon, de Kornél Mundruczó.

Présentation des travaux de fin d’études de La fémis, promotion 2017 "Agnès Varda"

ENSMIS La Fémis

A l’initiative de Raoul Peck, président de La fémis, et Nathalie Coste Cerdan, directrice générale, de Costa-Gavras, président de la Cinémathèque française, et Frédéric Bonnaud, directeur général, les travaux de fin d’études des diplômés 2017 de La fémis seront présentés les jeudi 28 et vendredi 29 septembre. Voir ci-après l’intitulé des travaux des étudiants du département Image, chacun d’eux ayant fait les images d’autres TFE, d’une part, et les dates de reprise à La fémis début octobre, d’autre part.

AFC Micro Salon 2017 : back to a pivotal year, and the first photo albums
By Jean-Noël Ferragut, AFC

2017

For better or for worse, the 17th annual Micro Salon was in the spirit of the times : the number of visitors at this year’s Micro Salon shrank. In the eyes of our partners with stands at the event this was a positive thing (although our sister-organizations on the other hand are always trying to reach a broader audience). The reason ? Quite simple : fewer visitors means more quality time for discussion with the exhibitors !

Micro Salon 2017, retour sur une édition charnière et premiers albums photo
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

2017

Qu’on le veuille ou non, ce 17e Micro Salon aura eu le mérite d’être de son temps ! Celui d’une certaine décroissance... du nombre des visiteurs. A la grande satisfaction, soit dit en passant, de la majorité de nos associés exposants (mais à l’encontre de manifestations sœurs souhaitant à l’avenir toucher un plus large public). La raison ? Simple comme le principe des vases communicants : qui dit diminution de la quantité des visiteurs, dit augmentation de la qualité des échanges avec les exposants !

Films (97)