Kowa

Optiques

Résultats de la recherche

Articles (41)

Le nouveau boîtier hybride Panasonic Lumix S5

Appareils photographiques numériques

Le nouvel appareil hybride Lumix S5 de Panasonic est doté du capteur Full Frame 24x36 de 24 mégapixels du S1, et du "Dual Native ISO" de la VariCam et du S1H. Il offre un mode vidéo 4K 10 bits 60p, permet de tourner en anamorphique au format Académie et la désanamorphose des ratios 1,3:1, 1,33:1, 1,5:1, 1,8:1 et 2 x.

Höfn, between the living and the dead
Director of photography Maria Von Hausswolff speaks about her work on "A White, White Day", a film by Hlynur Pálmason

Les entretiens au Festival de Cannes

Following Winter Brothers for which she earned the award for First feature film at Camerimage in 2017, the young Swedish cinematographer Maria von Hausswolff again joined forces with Icelandic director Hlynur Pálmason on a drama that portrays a former police officer mourning the loss of his wife and who brings his young daughter along on an uncertain quest into the past. Alongside the impressive Ingvar Sigurðsson (for whom the film was written), the little girl (Hlynur Pálmason’s own daughter), and a visual landscape made up of gradients of fog and rain surrounding the coastal town of Höfn (which simply means “port” in Icelandic) in the south-western part of Iceland. (FR)

Höfn, entre les vivants et les morts
La directrice de la photographie Maria von Hausswolff parle de son travail sur "A White, White Day", de Hlynur Pálmason

Les entretiens au Festival de Cannes

Après Winter Brothers, qui lui avait valu le prix du Premier long métrage à la photographie à Camerimage en 2017, la jeune directrice de la photo suédoise Maria von Hausswolff refait équipe avec le réalisateur islandais Hlynur Pálmason. Un drame qui met en scène un ex-policier endeuillé par la mort de sa femme et qui entraîne sa petite fille dans une quête incertaine du passé. Aux cotés de l’impressionnant Ingvar Sigurðsson (pour lequel le film a été écrit), la fillette (la propre fille de Hlynur Pálmason), et surtout un dégradé entre brume et pluie autour de la ville côtière de Höfn (qui se traduit simplement par "port" en islandais) dans le sud-ouest de l’île. (FR)

L’actualité de Panavision en février

Technique

Dans l’actualité de Panavision en février, retour sur la Journée Portes Ouvertes du 24 janvier 2019, d’une part, et huit sorties en salles de longs métrages tournés avec les moyens techniques de Panavision, dont quatre photographiés par des directeurs de la photo de l’AFC, d’autre part.

Un comparateur d’optiques en ligne proposé par ShareGrid

Optiques

Les Assistants Opérateurs Associés (AOA) signalent sur leur site l’outil comparateur d’optiques réalisé par la communauté américaine d’opérateurs ShareGrid, une bibliothèque visuelle de plus de quarante objectifs anamorphiques et sphériques, dont des optiques anciennes. On retrouve plusieurs séries de trois ou cinq focales testées à deux ou trois valeurs d’ouverture différentes. L’ensemble des résultats est consultable en ligne via un comparateur vidéo.

Cinematographer Linus Sandgren, FSF, discusses his work on Damien Chazelle’s “First Man”
"The Dark Side of the Moon", by François Reumont for the AFC

Les entretiens de Camerimage

Consciously very different than the traditional American hero saga, Damien Chazelle’s biopic First Man is intended to be intimate and sober and depicts the difficulties of a couple in the aftermath of the loss of their first child. Cinematographer Linus Sandgren, FSF, used a variety of different cinematographic techniques for each particular take on this film where he is again working with its young director, both of whom were Oscar winners for La La Land. Here, he discusses with us the slightly-less glamorous, but just as important, aspects of the making of this film. (FR)

Le directeur de la photographie Linus Sandgren, FSF, parle de son travail sur "First Man", de Damien Chazelle
"The Dark Side of the Moon"

Les entretiens de Camerimage

Volontairement très éloigné de la traditionnelle saga héroïque américaine, le biopic de Damien Chazelle, First Man (Le Premier homme sur la Lune) se veut intimiste et sombre, et dépeint les difficultés d’un couple à la suite de la perte de leur premier enfant. Alternant beaucoup de techniques de prise de vues différentes selon les séquences, Linus Sandgren, FSF, fait de nouveau équipe avec le jeune réalisateur, tous deux oscarisés pour La La Land. Il nous parle de cet aspect peut-être un peu moins spectaculaire, mais tout aussi important pour lui, de la fabrication du film. (FR)

Travailler avec Julian Schnabel sur "At Eternity’s Gate"
Par Benoît Delhomme, AFC

Les entretiens de Camerimage

Je me souviens de la première fois où j’ai rencontré Julian. C’était il y a douze ans, à Los Angeles, alors que je tournais Salomé, que mettait en scène Al Pacino. Un film indépendant très expérimental, et comme Al jouait et mettait en scène tout à la fois, je me retrouvais souvent très seul à décider des plans et des angles de caméra.

Les sorties en salles de Panavision

Technique

En juillet, trois sorties en salles de longs métrages tournés avec les moyens techniques de Panavision, caméra, optiques, machinerie et lumière, sans oublier les consommables du Panastore.

"To Live and Die in Benidorm", par François Reumont pour l’AFC Romain Gavras et André Chemetoff, directeur de la photographie, parlent du tournage du "Monde est à toi"

Les entretiens au Festival de Cannes

Sept ans après Notre jour viendra, le réalisateur de clips Romain Gavras retrouve le chemin du long métrage avec Le monde est à toi, une comédie policière loufoque et rock’n roll. André Chemetoff, fidèle collaborateur depuis plus de dix ans du cinéaste, l’accompagne pour cet entretien à deux voix. Le film est présenté à la Quinzaine des réalisateurs. Le film évoque l’univers de Tarantino (en version Daniel Balavoine), et vient s’amuser avec quelques repères du cinéma français. On y trouve notamment une Isabelle Adjani déchaînée en mère délinquante castratrice ou un Vincent Cassel méconnaissable en épave fatiguée, comme un vestige sorti, vingt-trois ans après, d’un célèbre film consacré aux banlieues. (FR)

Décès du directeur de la photographie Bernard Zitzermann

Bernard Zitzermann

Si la carrière d’un opérateur devait se résumer au titre d’un seul film, Molière, par exemple, d’Ariane Mnouchkine, ce ne serait pas faire justice à Bernard Zitzermann, qui vient de nous quitter à l’âge de 75 ans, jeudi 1er février 2018 à Saint-Paulet-de-Caisson (Gard), ni rendre hommage à son travail photographique. Ses images – lumineuses et ombrées, colorées et contrastées, enveloppées et sensibles –, aux côtés de cinéastes aussi divers que variés, auront marqué d’un coup de patte délicat quelque soixante films pendant près de six décennies.

L’actualité de Panavision en novembre

Technique

Dans l’actualité mensuelle de Panavision, outre une présence au 25e festival Camerimage en Pologne, dix films tournés avec des matériels fournis par ses équipes sortiront sur les écrans en novembre.

L’actualité de Panavision en juin

Technique

Dans l’actualité mensuelle de Panavision, cinq films sortis en juin tournés avec les moyens techniques de Panavision Alga, Panalux, Panagrip et dix départs de tournages en mai.

Lenser, l’App de base de données des objectifs

Optiques

Assistant opérateur, Istvan Djuroska a conçu une App base de données appelée Lenser. En vente sur l’App Store, pour iPhone et iPad, au prix de 29,99 €, elle devrait bientôt être disponible sous Android.

Les optiques anciennes ont la cote auprès des acteurs de cinéma

Livres et revues

La revue américaine ICG Magazine, parution de l’International Cinematographers Guild, publie dans son numéro de mai 2016 un article dans lequel Pauline Rogers passe en revue les optiques anciennes disponibles actuellement après avoir expliqué, entre autres, les raisons pour lesquelles elles sont particulièrement prisées non seulement par les opérateurs mais aussi par de nombreux acteurs conscients de l’excès de netteté obtenu par les caméras actuelles.

L’actualité du groupe Transpa

Technique

Le groupe Transpa présente ses nouveaux équipements et participations aux projets de ses différentes entités : caméras et optiques, machinerie, sorties sur les écrans et tournages divers.

Entretien avec le directeur de la photographie Benoît Soler à propos de son travail sur le clip de Hot Chip, "Need You Now"

Les entretiens à Camerimage

Après une prépa d’arts plastiques, Benoît Soler entame des études aux 3IS, école audiovisuelle à Saint-Quentin-en-Yvelines. Puis il intègre la National Film and Television School (NFTS) en Angleterre. Il travaille par la suite à Londres sur des courts métrages, documentaires, publicités et clips. Son premier long métrage, Ilo Ilo, d’Anthony Chen, sera sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs et reçoit la Caméra d’or en 2013. Depuis il réside à Paris et présente cette année à Camerimage le clip de Hot Chip "Need You Now" en compétition officielle. (FR)

Cinematographer Kasper Tuxen, speaks about his work on Gus Van Sant’s “The Sea of Trees”
Lost in a Forest

Les entretiens au Festival de Cannes

If Danish cinematographer Kasper Tuxen’s resume is above all filled with prestigious advertising credits (Louis Vuitton featuring David Bowie, Hennessy, BMW…), he has also already lit two feature films (Beginners by Mike Mills and M. Blash’s The Wait). After first working with director Gus Van Sant on a television series (Boss), he is currently responsible for the images of The Sea of Trees, a mysterious forest tale of survival in which Oscar-winning actor Matthew McConaughey rubs shoulders with the most American of Japanese actors, Ken Watanabe.

Le directeur de la photographie Arnaud Potier parle de son travail sur "Les Cow-boys", de Thomas Bidegain
Un premier film ambitieux

Les entretiens au Festival de Cannes

Avec une carrière qui se partage entre les États-Unis et la France, Arnaud Potier s’est fait connaître récemment avec les deux longs métrages de la comédienne et réalisatrice Mélanie Laurent. Stockholm Pennsylvania et 5 to 7 sont aussi deux productions américaines indépendantes qui devraient sortir prochainement en France. Il signe aujourd’hui l’image des Cow-boys, premier film, en tant que réalisateur, du scénariste à succès Thomas Bidegain (Un prophète, De rouille et d’os, La Famille Bélier). Une histoire ancrée dans l’actualité qui parle d’un père (François Damiens) à la recherche de sa fille partie faire le djihad au Pakistan. (FR)

Le directeur de la photographie Kasper Tuxen parle de son travail sur "The Sea of Trees", de Gus Van Sant
Lost in a Forest

Les entretiens au Festival de Cannes

Si le CV du chef opérateur danois Kasper Tuxen est surtout rempli de spots publicitaires prestigieux (Louis Vuitton avec David Bowie, Hennessy, BMW...), il a également déjà éclairé deux longs métrages (Beginners, de Mike Mills et The Wait de M. Blash). Après avoir travaillé une première fois avec le réalisateur Gus Van Sant sur une série télé (Boss), il signe aujourd’hui l’image de The Sea of Trees, un mystérieux conte forestier sur la survie où le comédien oscarisé Matthew McConaughey côtoie le plus américain des acteurs nippons, Ken Watanabe. (FR)

Arri au 68e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Arri sera de nouveau présent à cette 68e édition de Festival de Cannes en étant cette année partenaire officiel de la Quinzaine des réalisateurs et avec de nombreux films tournés avec des caméras Arri.

Films (6)