Accueil de l'AFC > Evénements AFC > L’AFC au "MicroSalón España" de l’AEC

L’AFC au "MicroSalón España" de l’AEC

Par Richard Andry, AFC

mercredi 27 décembre 2017 - Modifié le 28/12

Au dernier Micro Salon de l’AFC, nos confrères espagnols de l’AEC étaient venus nous demander quelques conseils en vue de la création d’un Micro Salon à Madrid. C’est donc le 15 décembre 2017 que fut célébrée l’inauguration de cet événement avec l’AFC en invitée d’honneur de cette première édition.

Notre délégation était composée de Céline Bozon
Voir Céline Bozon dans l’index

, Nathalie Durand
Voir Nathalie Durand dans l’index

, Richard Andry
Voir Richard Andry dans l’index

, et de trois compères AFC hispanisants de qualité : Gérard de Battista
Voir Gérard de Battista dans l’index

, Jean-Claude Aumont
Voir Jean-Claude Aumont dans l’index

et Alex Lamarque
Voir Alex Lamarque dans l’index

. Une belle équipe, mixte et intergénérationnelle. L’accueil fut chaleureux et bon enfant, pas de frime ni de prise de tête. Certes, nous retrouvions parmi nos hôtes de vieux amis de l’AFC et si l’accolade semblait fort expansive, elle était sincère et venait droit du cœur, et nous y avons eu droit avec toutes celles et ceux que nous avons croisés pendant tout notre "micro séjour".
Beaucoup d’attention et de patiente écoute à notre égard, de nombreux échanges intéressants et de partage d’expérience. Et tout cela "franc du collier". Ce n’est pas si fréquent et c’est très agréable. Nous saluons au passage "El Présidente", Andrès Torres, AEC, Paco Belda, AEC, le grand ordonnateur de l’événement qui n’a pas ménagé sa peine, toujours au four et au moulin, et Raquel secrétaire active dévouée et souriante de l’AEC aux petits soins avec nous.

Le MicroSalón AEC España a pris ses quartiers dans les locaux de l’ECAM, Escuela de Cinematografía y del Audiovisual de la Comunidad de Madrid, où nous avons été aimablement reçus par son directeur, M. Luis Ferrón. Des locaux lumineux et des studios spacieux accueillaient une grosse vingtaine d’exposants : un bon début pour un tout nouvel événement, la circulation entre les différents stands était aérée et l’ambiance détendue et très conviviale.
Parmi les exposants nous retrouvions nombre de nos fidèles membres associés, et parmi eux : Olivier Affre
Voir Olivier Affre dans l’index

, de Panavision
Voir Panavision Alga dans l’index

, Jacques Delacoux, de Transvideo
Voir Transvideo dans l’index

, Marc Galerne
Voir Marc Galerne dans l’index

, de K5600
Voir K 5600 Lighting dans l’index

, Fabien Pisano, de Sony
Voir Sony dans l’index

, Anhop Shinh, de RED
Voir Caméra Red dans l’index

, et Nick Shapley, de LCA (que ceux que j’ai oubliés veuillent bien me pardonner). Notre vieil ami Alain Coiffier
Voir Alain Coiffier dans l’index

, résidant madrilène et membre consultant de l’AFC, nous a éclairés en expert sur les mœurs et coutumes locales, tant au niveau cinématographique que gastronomique, pendant ces deux jours. Muchas Gracias, Alain.

Parmi toutes ces formidables rencontres, je me dois de nommer Juan Mariné, AEC***, qui, malgré ses 97 ans, affiche une forme quasi olympique. Opérateur toute sa vie - il aurait même, selon lui, collaboré une fois avec Abel Gance - et secondé par Concha, sa compagne, il a installé un laboratoire dans les sous-sol de l’école, avec un banc de restauration de vieux films, inspiré du principe du tirage par immersion. Installation étonnante, résultat impressionnant, personnage hors du commun, immortalisé en un très beau court métrage par un étudiant de l’école. Nous nous sommes régalés à son contact. La passion cinématographique, ça conserve.

Nous avions demandé à Dominique Maillet de réaliser un court film (15’) de présentation de l’AFC pour ouvrir les débats de la Carte Blanche programmée le samedi matin. Secondé à la caméra par Pauline, sa fille, et avec son habituel recul, il a rempli admirablement sa mission qui n’était pas si évidente. Gérard de Battista
Voir Gérard de Battista dans l’index

, avec l’aide de notre confrère franco-mexicain Alfredo Altamirano, AMC, en avait traduit les dialogues que nous avons posés en sous-titres.
Ce petit film a été très apprécié par nos amis espagnols – qui veulent s’en inspirer - et a permis une ouverture rapide du dialogue. Habituellement, la communication questions-réponses est plutôt laborieuse, le film l’a fluidifié. Il expose sans prétentions les fondements, thèmes et points forts privilégiés par notre association : place du directeur de la photo dans le processus de création, défense de la qualité, de l’éthique, solidarité intergénérationnelle et interprofessionnelle, mixité, communication, site web, Micro Salon, etc.

Après les débats sur ces thèmes généraux et les particularités de l’AFC, Nathalie Durand
Voir Nathalie Durand dans l’index

, AFC, a présenté des extraits du film (multi primé) de Xavier Legrand
Voir Xavier Legrand dans l’index

, Jusqu’à la garde, suivie, après une discussion avec la salle, par Céline Bozon
Voir Céline Bozon dans l’index

, AFC, qui, elle, présentait des extraits de Félicité, d’Alain Gomis
Voir Alain Gomis dans l’index

(listé pour les Oscars), et de Hyde, de Serge Bozon (tourné en 35 mm). Les directrices de la photographie de l’AFC, en montrant leur travail (et leur talent) sur des films "d’auteurs" récents (et pour certains d’entre eux qui ne sont pas encore sortis en salles), ont eu beaucoup de succès, ont eu droit à beaucoup de questions et ont pu montrer l’importance des femmes dans le cinéma français, ce qui, j’espère, a redonné le moral aux chefs opératrices espagnoles, qui s’avouaient nettement moins bien installées dans le paysage de la création cinématographique locale.

Enfin, Gérard de Battista
Voir Gérard de Battista dans l’index

, AFC, a pu donner une "micro Master Class" autour d’un magnifique plan tiré du film Thérèse Desqueyroux, de Claude Miller
Voir Claude Miller dans l’index

, qui donnait force matière aux questions-réponses. Ce même Gérard enchaînant dans le domaine documentaire, par un étonnant extrait d’un docu "ethno" sur l’envoûtement qu’il avait tourné en Afrique sous la direction de Jean Rouch. Les deux heures allouées à notre Carte Blanche ont été vite débordées. Alain Lefebvre, responsable pédagogique à l’ECAM, servi par sa maîtrise parfaite de la langue espagnole et par son expertise technique, nous a bien aidés pour la traduction dans les deux langues, tout au long de cette Carte Blanche et nos confrères Tote Trenas, AEC, Andres Torrès, AEC, Paco Belda, AEC et José-Luis Alcaine, AEC, pour ne citer qu’eux, n’ont pas manqué d’alimenter le débat.
Nous les remercions ainsi que Tommie Ferraras, AEC, qui a été d’un grand secours dans la préparation technique. N’oublions pas les étudiant(e)s de l’ECAM, en charge de tous les petits services pratiques, qui font que tout peut se passer agréablement et dans le confort, et qui nous ont manifesté leur curiosité et leur soif d’échange de savoirs.
Ce MicroSalón AEC España s’est clos sur une petite fête offerte en Centre Ville par Arri
Voir Arri dans l’index

, un autre de nos fidèles membres associés, représenté par Markus Zeiler et Johan Meunier. Musique et tapas.

Salud querido amigos de AEC. Hasta Pronto !

*** Voir une note de lecture de Marc Salomon au sujet du livre Juan Mariné : un explorador de la imagen, de Florentino Soria ?

Dans le portfolio ci-dessous, un panorama du MicroSalón AEC España 2017.


Tout l'univers AFC