Leica

Optiques

Index des termes :

Leica summilux;Leica Summilux C;Summilux C;Summicron C;Leica Thalia;Thalia;Summilux

Résultats de la recherche

Articles (30)

About the shooting of "Athena", a film by Romain Gavras
"Matias Boucard, AFC, Joining Forces", by Ariane Damain Vergallo

Propos et entretiens

Summer day 2022, hardly anyone on Parc aux Lièvres Square in Evry. These projects were supposed to be pulled down 5 years ago already, and the residents are leaving progressively. Some satellite dishes and bicycles on the balconies are signs that some indomitable locals persist, though they will soon be dispelled by bulldozers.

Un tour du "Monde Leitz" en trois jours
Par Robert Alazraki, AFC, Jean-Noël Ferragut, AFC, et Antoine Héberlé, AFC

Actualités AFC

Invités chez Leitz, à Wetzlar (Hesse, Allemagne), sur proposition de Tommaso Vergallo, les 6, 7 et 8 septembre 2022, nous avons été, avec Tom Stern, quatre de l’AFC à rejoindre un groupe d’une trentaine de gens d’image venus de l’Europe entière* découvrir le site du Leitz Park, dédié exclusivement à la photo et au cinéma, vu à travers les optiques "maison". Ce fut trois jours, voyages compris, passés à partager le plaisir de la découverte du Leitz World et à faire de nouvelles connaissances ou revoir des visages connus.

À propos du tournage d’"Athena", un film de Romain Gavras
"Matias Boucard, AFC, faire corps ensemble", par Ariane Damain Vergallo

Propos et entretiens

En ce jour d’été 2022, la dalle du Parc aux Lièvres à Évry est pratiquement déserte. Cela fera cinq ans que la cité est promise à la démolition et qu’elle se vide peu à peu de ses habitants. Aux balcons, quelques antennes paraboliques et des vélos d’enfant témoignent encore de la présence d’irréductibles que les bulldozers feront bientôt fuir.

The Leica Freedom Train
A story of Ernst Leitz II from Wetzlar

Lire, voir, entendre

During the trip to the Leitz-Park in Wetzlar, Germany, organised by the Leitz team to bring together some European cinematographers, we were able to visit the Leica Camera factory, the Leitz cine lens manufactory and the museum. In one of the rooms, we could read a text about an activity that Ernst Leitz II kept secret all his life and which mentions the rescue of Jews in the years before and during the Second World War. In doing so, Ernst Leitz II took incredible risks for himself, his family and his company.

Le Train Leica de la liberté
Une histoire d’Ernst Leitz II en provenance de Wetzlar

Lire, voir, entendre

Lors du voyage au Leitz Park de Wetzlar en Allemagne, organisé par la société Leitz afin de réunir quelques directeurs et directrices de la photo européens, nous avons pu visiter l’usine et la fabrique d’optiques ainsi que le musée. Dans une des salles on peut lire un texte sur une activité que Ernst Leitz II a gardée secrète toute sa vie et pour laquelle il a pris d’incroyables risques pour lui, sa famille et son entreprise. Elle fait état du sauvetage de juifs dans les années avant et pendant la Seconde Guerre mondiale.

Antoine Monod, changer de vie
Par Ariane Damain-Vergallo pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Le 22 mars 1968, Daniel Cohn-Bendit, âgé de vingt-trois ans, prononce un discours à la faculté de Nanterre dont on s’accorde à penser qu’il est l’élément déclencheur de ce mouvement mondialement connu comme celui de Mai 68, et qui va changer en profondeur la société française. Ce même jour, dans la mairie du quatorzième arrondissement de Paris, les parents d’Antoine Monod – Claude et Isabelle – se marient en secret. En apparence, les deux évènements sont sans rapport, et pourtant...

Thomas Hardmeier, the universal language
by Ariane Damain-Vergallo for Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Born in the mid-1960s in German-speaking Switzerland, Thomas Hardmeier spent his entire youth in a village named Küsnacht, which in German means “night kiss”. The name must have delighted Freud’s disciple Carl Gustav Jung. As almost everyone knows, Jung attached major importance to dreams and, as fewer people know, had lived in Küsnacht and died there a few years before.

Thomas Hardmeier, le langage universel
Par Ariane Damain-Vergallo pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Au milieu des années 1960, Thomas Hardmeier naît en Suisse alémanique et passe toute sa jeunesse dans le village de Küsnacht, dont le nom signifie en allemand "baiser de nuit". Un nom qui avait dû enchanter Carl Gustav Jung, un disciple de Freud dont on connaît l’importance qu’il accordait aux rêves, qui y avait vécu et y était mort quelques années auparavant.

Cartoni France introduces the Dedolight Lightstream system and High-Speed

Lumière, Energie et Accessoires

Shooting at more than 1,000 frames per second (shutter at 180 degres) is a headache for the light, especially when filming flying insects and other butterflies : it is impossible to use powerful HMI sources without burning the insects and no Led source is powerful enough. We have tested with Eli Lévé, at Next Shot rental company, Dedolight Lightstream projectors and this technique has solved the difficulties.

Articles (30)

La série Dedolight Lightstream proposée en "High-Speed" par Cartoni France

Lumière, Energie et Accessoires

La prise de vues à plus de 1 000 images par seconde (shutter à 180 °) est un casse-tête pour la lumière, surtout lorsque l’on filme des insectes volants et autres papillons : impossible d’utiliser des sources HMI puissantes sans brûler les insectes, et aucune source LED n’est assez puissante. Nous avons testé avec Eli Lévé, chez Next Shot, les projecteurs Dedolight Lightstream et cette technique a permis de résoudre les difficultés.

Leitz présente Henri, le nouveau chercheur de champ

Caméras et Accessoires

Ce nouveau système est basé sur les connaissances et l’expérience uniques de Leica dans le développement de boîtiers professionnels, combinées à la profonde compréhension de Leitz du marché des objectifs cinéma et des besoins particuliers de ses utilisateurs professionnels dans le monde entier.

Thomas Brémond, au plus près
Par Ariane Damain Vergallo pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Au début des années 1990, Thomas Brémond, qui a alors 12 ans, apprend que Jacques Doillon recherche des comédiens pour son prochain film Le Jeune Werther. Il décide de se présenter et rencontre, impressionné, le réalisateur aux cheveux longs qui le reçoit, bottes de cow-boy sur le bureau. Surpris qu’un si jeune garçon lui parle du jazzman Miles Davis, Jacques Doillon l’engage dans la foulée.

Paul Guilhaume, retour vers le futur
Par Ariane Damain Vergallo, pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Paul Guilhaume a beau ne plus être étudiant en cinéma depuis un moment, il continue pourtant à décortiquer le découpage des chefs d’œuvre du cinéma américain, Voyage au bout de l’enfer, de Michael Cimino, History of Violence, de David Cronenberg, ou No Country for Old Men, des frères Cohen, des films qui ont été à l’origine de son désir d’être chef opérateur. Il regarde sans se lasser les splendides faux raccords lumière de ce prestidigitateur qu’était le chef opérateur Vilmos Zsigmond sur Rencontres du troisième type, de Steven Spielberg, où, dans la scène d’ouverture, le soleil est à contre-jour sur n’importe quel plan !

Paul Guilhaume, back to the future
By Ariane Damain Vergallo, for Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Although Paul Guilhaume has not been a film student for a while, he still dissects the storyboards of such masterpieces as Michael Cimino’s The Deer Hunter, David Cronenberg’s History of Violence or the Coen brothers’ No Country for Old Men - films that triggered his desire to be a cinematographer. Again and again, he watches the splendid lighting mismatches concocted by cinematographer-cum-magician Vilmos Zsigmond for Steven Spielberg’s Close Encounters of the Third Kind, in the opening scene of which, on every single hot, everything and everyone is backlit against the sun !

Leitz at Camerimage 2019

Nos associés à Camerimage

Leitz is this year again partner of Camerimage taking place in Torun from November 9th to 16th 2019. You can find us on our stand and discover the new zomm lenses, the new Large Format set of prime lenses, and you will have several opportunities to meet us.

Exposition "Paul Wolff et Alfred Tritschler", aventuriers du Leica

Expositions et Musées

Pour la toute première exposition marquant son ouverture, le musée Ernst Leitz, à Wetzlar (Allemagne), présente "Dr. Paul Wolff & Tritschler - Lumière et ombre - Photographies de 1920 à 1950", première grande rétrospective consacrée à Paul Wolff (1887–1951) et Alfred Tritschler (1905–1970). Ces deux photographes allemands, connus autour des années 1930, sont considérés aujourd’hui par le milieu de la photographie comme les pionniers de l’usage de l’appareil photo Leica.

Pierre Lhomme, from Sidney Bechet to the "Light of God"

Pierre Lhomme

Pierre Lhomme’s career has traversed nearly fifty years of French cinema, displaying the same ease and rigorousness with directors such as Alain Cavalier, Chris Marker, Jean Eustache, James Ivory, Joris Ivens, René Féret, Jean-Pierre Melville, Jean-Paul Rappeneau, Margurite Duras, Patrice Chéreau, Robert Bresson, Bruno Nuytten, and others. These richly-diverse collaborations were all nourished by an attentive and uninterrupted observation of natural lighting in all of its forms : “I train my eye everywhere, in the street, in the cinema. I am very curious about gazes, ambiences, climates. Reality is a prodigious source of inspiration.” (P.L.)

Benoît Delhomme, the eye, the hand… and beyond
By Ariane Damain-Vergallo for Leitz Cine Weltzar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

In 1935, Benoît Delhomme’s grandfather Georges helped create Lancôme, a fragrance house for which he designed bottles or, more accurately, glass sculptures that were at once ethereal, bright and fanciful. "Magie", "Trésor", "Peut-être", "Joyeux Été" were the scents these bottles contained, the aim of which was to help women overcome the traumas of World War2.

Articles (30)

About the shooting of "Athena", a film by Romain Gavras
"Matias Boucard, AFC, Joining Forces", by Ariane Damain Vergallo

Propos et entretiens

Summer day 2022, hardly anyone on Parc aux Lièvres Square in Evry. These projects were supposed to be pulled down 5 years ago already, and the residents are leaving progressively. Some satellite dishes and bicycles on the balconies are signs that some indomitable locals persist, though they will soon be dispelled by bulldozers.

Un tour du "Monde Leitz" en trois jours
Par Robert Alazraki, AFC, Jean-Noël Ferragut, AFC, et Antoine Héberlé, AFC

Actualités AFC

Invités chez Leitz, à Wetzlar (Hesse, Allemagne), sur proposition de Tommaso Vergallo, les 6, 7 et 8 septembre 2022, nous avons été, avec Tom Stern, quatre de l’AFC à rejoindre un groupe d’une trentaine de gens d’image venus de l’Europe entière* découvrir le site du Leitz Park, dédié exclusivement à la photo et au cinéma, vu à travers les optiques "maison". Ce fut trois jours, voyages compris, passés à partager le plaisir de la découverte du Leitz World et à faire de nouvelles connaissances ou revoir des visages connus.

À propos du tournage d’"Athena", un film de Romain Gavras
"Matias Boucard, AFC, faire corps ensemble", par Ariane Damain Vergallo

Propos et entretiens

En ce jour d’été 2022, la dalle du Parc aux Lièvres à Évry est pratiquement déserte. Cela fera cinq ans que la cité est promise à la démolition et qu’elle se vide peu à peu de ses habitants. Aux balcons, quelques antennes paraboliques et des vélos d’enfant témoignent encore de la présence d’irréductibles que les bulldozers feront bientôt fuir.

The Leica Freedom Train
A story of Ernst Leitz II from Wetzlar

Lire, voir, entendre

During the trip to the Leitz-Park in Wetzlar, Germany, organised by the Leitz team to bring together some European cinematographers, we were able to visit the Leica Camera factory, the Leitz cine lens manufactory and the museum. In one of the rooms, we could read a text about an activity that Ernst Leitz II kept secret all his life and which mentions the rescue of Jews in the years before and during the Second World War. In doing so, Ernst Leitz II took incredible risks for himself, his family and his company.

Le Train Leica de la liberté
Une histoire d’Ernst Leitz II en provenance de Wetzlar

Lire, voir, entendre

Lors du voyage au Leitz Park de Wetzlar en Allemagne, organisé par la société Leitz afin de réunir quelques directeurs et directrices de la photo européens, nous avons pu visiter l’usine et la fabrique d’optiques ainsi que le musée. Dans une des salles on peut lire un texte sur une activité que Ernst Leitz II a gardée secrète toute sa vie et pour laquelle il a pris d’incroyables risques pour lui, sa famille et son entreprise. Elle fait état du sauvetage de juifs dans les années avant et pendant la Seconde Guerre mondiale.

Thomas Hardmeier, the universal language
by Ariane Damain-Vergallo for Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Born in the mid-1960s in German-speaking Switzerland, Thomas Hardmeier spent his entire youth in a village named Küsnacht, which in German means “night kiss”. The name must have delighted Freud’s disciple Carl Gustav Jung. As almost everyone knows, Jung attached major importance to dreams and, as fewer people know, had lived in Küsnacht and died there a few years before.

Thomas Hardmeier, le langage universel
Par Ariane Damain-Vergallo pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Au milieu des années 1960, Thomas Hardmeier naît en Suisse alémanique et passe toute sa jeunesse dans le village de Küsnacht, dont le nom signifie en allemand "baiser de nuit". Un nom qui avait dû enchanter Carl Gustav Jung, un disciple de Freud dont on connaît l’importance qu’il accordait aux rêves, qui y avait vécu et y était mort quelques années auparavant.

Michel Amathieu, AFC, on the Leitz Prime lenses

Optiques

Since Leitz, in 2011, released the complete range of Summilux-C lenses – which, four years later, was given the Scientific and Engineering Award® by the Academy of Motion Picture Arts and Sciences – cinematographer Michel Amathieu, AFC, has practically always used them whenever possible. Consequently, when he got involved with the Netflix series "Gone for Good", he immediately offered director Juan Carlos Medina to test the new Leitz Prime wide-format lenses which open at T : 1.8. Both men were so enthralled by those first tests that they did not even try other lenses.

Michel Amathieu, AFC, à propos des optiques Leitz Prime

Optiques

Depuis que Leitz a sorti la gamme d’optiques Summilux-C en 2011, récompensée d’un Oscar technique* à Hollywood quatre ans plus tard, le directeur de la photo Michel Amathieu, AFC, les a pratiquement toujours utilisées quand cela lui était possible. C’est pourquoi, quand il est arrivé sur la série Netflix "Gone for Good", de Juan Carlos Medina, lui a-t-il d’emblée proposé de tester les nouvelles optiques large format Leitz Prime qui ouvrent à T1,8. Tous deux ont été à ce point convaincus dès les premiers essais qu’ils n’ont pas essayé d’autres optiques.

Films (32)