"Les sons immersifs, du Magnascope au Split surround"

Conférence de Jean-Pierre Verscheure

La Lettre AFC n°301

Pour la reprise de ses conférences et entamer de façon plus que sonore la saison 2019-2020, le Conservatoire des techniques cinématographiques de la Cinémathèque française propose de se plonger tout habillé dans des univers sonores qui ont magnifié le cinéma entre les années 1930 et 1970, avec pour ces dernières les sons Surround et Dolby.

L’histoire du son immersif au cinéma débute très tôt, par exemple avec la version sonore du Napoléon, d’Abel Gance (1934), suivi d’Un grand amour de Beethoven (1937), du même réalisateur. Parallèlement, aux États-Unis, le procédé Magnascope propose, pour des séquences de certains films à grand spectacle (par exemple San Francisco, de W. S. Van Dyke, 1936), une amplification d’images et de sons.
Peu avant la guerre, plusieurs majors ont exploité des systèmes sonores plus sophistiqués : procédé stéréophonique Vitasound de la Warner, Hi-range monophonique de Citizen Kane, d’Orson Welles (1941)… Le Fantasound des studios Disney marque une étape importante : pour Fantasia (1940), le son immersif fonctionne magnifiquement grâce à des haut-parleurs répartis dans toute la salle.
Le Cinérama de Fred Waller (1952) marque une apothéose : sons magnétiques haute-fidélité et stéréophoniques à quatre canaux arrière ! Cette expérience allait déclencher un engouement sans précédent dans l’histoire du cinéma : CinemaScope, Todd-AO 70 mm, rivalisèrent dans l’excellence, jusqu’à l’arrivée des incroyables sons Surround et Dolby des années 1970. Et que nous réserve encore l’avenir ?

"Ben Hur" (1959), de William Wyler, fragment de pellicule 70 mm
Collection Jean-Pierre Verscheure

Jean-Pierre Verscheure est professeur honoraire à l’INSAS de Bruxelles, membre du conseil scientifique du Conservatoire des techniques et de plusieurs associations internationales. Historien des techniques cinématographiques, il dirige un centre de restauration sonore, Cinévolution, dans lequel plus de soixante-quinze systèmes sonores sont opérationnels.

"Les sons immersifs, du Magnascope au Split surround", conférence de Jean-Pierre Verscheure
Projections de films rares sur pellicule 35 et 70 mm, reconstitution des procédés Magnascope, écoutes de sons 4 pistes magnétiques, Fantasound, 70 mm Split surround, Sensurround, Dolby Surround EX, présentation d’appareils !

Prochaine conférence
Vendredi 8 novembre 2019, 14h30
"La cinématographie des nuages, vue par le physicien et météorologue japonais Masanao Abe", conférence avec projections de Kei Osawa.