Sachtler et Vinten présentent Flowtech sur le stand Vitec Group à l’IBC

par Vitec Videocom La Lettre AFC n°279

A l’occasion d’IBC 2017, du 15 au 19 septembre à Amsterdam, Sachtler et Vinten dévoilent, sur le stand du groupe Vitec, le trépied Flowtech 75, dont la nouvelle technologie inédite simplifiera et fluidifiera le travail des opérateurs de prise de vues grâce à une mise en place aisée et instantanée, un réglage en hauteur polyvalent et une rigidité en torsion exceptionnelle.

L’outil est doté de freins à blocage rapide et de leviers de réglage ergonomiques qui permettent de l’installer et de commencer à l’utiliser en un temps record.

« Que ce soit dans l’océan Arctique, au sommet d’une montagne, sur la plage ou en pleine mer, la technologie Flowtech a été utilisée et testée dans tous les environnements possibles et imaginables. Pour nous, elle incarne la prochaine évolution en matière de technologies de trépied et promet de transformer la façon dont travaillent les opérateurs de prise de vues », assure le directeur marketing mondial Tobias Keuthen. « Flowtech illustre bien le type d’innovations qui naissent lorsque deux enseignes légendaires du monde de la télédiffusion, du cinéma et de la vidéo conjuguent leurs talents. »

« Grâce au système de déploiement de ses pieds, le plus rapide au monde, ce fantastique produit à base de fibre de carbone associe la rapidité et la portabilité d’un trépied Sachtler à la rigidité en torsion d’un Vinten. Il est plus facile et rapide à déployer et à régler que n’importe quel autre trépied, ce qui permet de réaliser rapidement les prises importantes en bénéficiant de toute la fiabilité et des performances attendues de ces deux leaders du marché », a-t-il précisé.

Le pied Flowtech, ses bases caoutchoutées et son système de réglage d’écartement

Le concept Flowtech comprend un trépied en fibre de carbone à deux niveaux muni d’un écarteur central aisément amovible et de patins en caoutchouc, l’ensemble pouvant supporter une charge totale de 20 kg. Les freins à blocage rapide exclusifs situés sur la partie supérieure du trépied permettent de déployer simultanément les pieds en position maximale et de les équilibrer automatiquement au sol. Ainsi, l’opérateur n’a plus à se contorsionner ni à régler plusieurs freins sur chaque pied.
Ultra-léger et facile à transporter, le trépied flowtech 75 est spécialement étudié pour être porté confortablement sur l’épaule, les pieds étant maintenus en position stable grâce à des dispositifs de verrouillage magnétiques. Le Flowtech 75 peut être déployé dès 26 cm et jusqu’à 1,53 m sans écarteur amovible ou entre 63 cm et 1,57 m avec cet accessoire. Le mécanisme de verrouillage exclusif à charnières permet de réaliser des prises de vue à une hauteur extrêmement basse, au ras du sol, sans avoir recours à un deuxième jeu de "mini-pieds" lors de chaque session. L’exceptionnelle rigidité en torsion du Flowtech empêche toute oscillation du trépied durant les mouvements panoramiques de la caméra, un facteur absolument crucial dans toutes les productions cinématographiques.

« Ma première impression du Flowtech 75, c’est qu’il s’agit d’un trépied révolutionnaire », a déclaré Luke Thomas, opérateur-cadreur indépendant installé à Los Angeles et ambassadeur de la marque Sachtler. « Sachtler et Vinten ont visiblement poussé considérablement leurs réflexions pour le concevoir, en étudiant les usages traditionnels des trépieds, et ils ont mis au point une solution qui facilitera grandement le travail des vidéastes. Il est rare de voir un tel niveau d’innovation au sein d’un seul trépied. »

Pour obtenir de telles performances, le trépied Flowtech a été torturé dans les conditions d’utilisation les plus défavorables, de la boue au sable en passant par les températures extrêmes. Au terme de plus de 30 000 cycles d’essai en laboratoire, au cours desquels le trépied a été déployé à d’innombrables reprises et soumis à un essai d’endurance de 1,5 million d’ouvertures/fermetures, Sachtler et Vinten ont confirmé que les performances du Flowtech étaient supérieures aux normes les plus strictes préconisées par les deux marques.

« Le trépied est un accessoire souvent ignoré par l’opérateur, dans la mesure où celui-ci a davantage d’interactions avec la caméra et la tête fluide qu’avec les pieds qui soutiennent le matériel », estime Karen Walker, vice-présidente en charge de la gestion de produits. « Or, l’importance du trépied ne saurait être sous-estimée. C’est souvent un facteur majeur dans la capacité de l’opérateur à se mettre en place pour réaliser une prise aussi rapidement et efficacement que possible. Avec le Flowtech, nous avons réfléchi à chaque détail du travail de vidéaste, afin de créer un trépied beaucoup plus facile à utiliser et plus polyvalent que jamais auparavant. »

Le Flowtech 75 est compatible avec la plupart des têtes fluides de 75 mm courantes et s’adapte parfaitement aux modèles issus des gammes de produits de Sachtler ou Vinten. Le trépied est un compagnon idéal pour les caméras de cinéma numérique telles que la Sony PXW-FS7, la Blackmagic URSA Mini ou l’appareil Canon Mark II. Le prix de détail suggéré du nouveau trépied Flowtech 75 est de 960 euros.

  • Le groupe Vitec rassemble quelques-unes des enseignes les plus respectées, prisées et innovantes du secteur, dont Anton/Bauer, Autocue, Autoscript, Camera Corps, Litepanels, OConnor, OFFHollywood, Paralinx, Sachtler, SmallHD, Teradek, The Camera Store, Wooden Camera et Vinten.