Toute ressemblance

Lors de mon premier rendez-vous avec Michel Denisot, Michel me montre une image de référence pour son film, une seule : une peinture d’Edward Hooper intitulée Office in a Small City : un homme seul, assis, regarde l’horizon à travers une baie vitrée…
Depuis son arrivée fracassante à la tête du 20 Heures, Cédric Saint Guérande, dit "CSG" est LE présentateur préféré des français. Ses audiences insolentes attisent les jalousies même au sein de La Grande Chaîne dont il est la star incontestée. Sa soif de pouvoir est sans limites, ce qui déplait au nouveau président de la chaîne. La guerre est déclarée entre les deux hommes pour le plus grand plaisir de CSG. Jeux de pouvoir, réseautage, manipulations et coups bas : la lutte sera sans merci, et l’issue forcément spectaculaire. Bienvenue dans les jeux du cirque médiatique !

La scène pourrait se dérouler au dernier étage d’un immeuble. Le ciel est bleu. L’homme se tient de profil, bras de chemises relevés. Tout semble serein et pourtant une immense impression de solitude ressort de cette image, une sorte de vide sidéral…

“Office in a Small City” (Edward Hooper, 1953)
Metropolitan Museum of Art - New York City

Étrangement, cette image me fait penser à une séquence de La Mort aux trousses, d’Alfred Hitchcock, lorsque Thornhill (Cary Grant) attend, en rase campagne, au milieu d’un désert. Tout paraît calme et pourtant le danger surgit des airs.
Pas d’avion d’épandage dans le film de Michel Denisot ni de champs de maïs pour se réfugier mais beaucoup d’attaques en rase-mottes dans un milieu que Michel connaît mieux que quiconque.

Michel Denisot et Gilles Porte
Photo Shanna Delphine Besson

Bien que la peinture de Hooper ne cesse d’être une référence, Michel désire un film dense, contraste, aux antipodes de l’image du présentateur du journal de vingt heures baignée sous les projecteurs. Sortir du cadre du petit écran pour s’attarder sur ce point imaginaire que fixe, hors-champ, l’homme de la peinture Office in a Small City
Dans ces coulisses de la télévision, je retrouve Denis Podalydès, un comédien que j’admire, et que j’avais accompagné avec une caméra dans d’autres coursives alors qu’il incarnait un de nos anciens présidents de la République dans le film La Conquête, de Xavier Durringer. (Voir sur le site la fiche du film)

Denis est cette fois le directeur de La Grande Chaîne et emploie CSG (Franck Dubosc), présentateur star. Les pixels du petit écran ont remplacés les ors de l’Elysée.
Michel et moi travaillons de concert avec Séverine Baehrel, la cheffe décoratrice, que je connais depuis longtemps. J’aime ses coups de crayon, ses perspectives … Comme toujours, elle propose des croquis en amont du tournage et l’image du film se précise.

Dessin de Séverine Baehrel


Photogramme

Nous choisissons le format 2,40 pour nous éloigner davantage du cadre de la télévision et laisser parfois la place au vide, au hors-champ, comme dans les tableaux d’Edward Hooper.
Dans Toute ressemblance, un étau se referme sur le personnage principal alors que les sunlights l’aspirent… C’est donc logiquement que nous choisissons de tourner avec peu de profondeur de champ. Le grand format de la caméra Sony Venice, prise en 6K, sera associé aux objectifs Thalia de la gamme Leitz… Le film sera piqué, contraste et une attention particulière sera accordée aux peaux des personnages qui n’ont de cesse d’en prendre soin dans un milieu où l’apparence est reine.

Je souhaite à n’importe quel directeur(trice) de la photo de connaître une collaboration comme celle que j’ai vécue avec Séverine Baehrel et son ensemblière, Dévi Tirouvanziam. Une équipe déco entièrement constituée de femmes et qui mérite bien un petit coup de projecteur dans un monde encore constitué majoritairement de mâles…
Si les perspectives de Séverine ont été le point de départ des prises de vues de Toute ressemblance, je souhaite également associer à l’image de ce film la costumière Laetitia Bouix, la maquilleuse Emilie Bourdet et la coiffeuse Silvine Picard, un staff HMC si important aussi pour ces journalistes qui se plongent sur les réseaux sociaux après leurs prestations sur le petit écran afin de voir s’ils ont gagné ou pas un point d’audimat…

Photogramme

Portfolio

Équipe

Opértateurs Steadicam : Mathieu Caudroy et Valentin Monge
Assistants opérateurs : Steve de Rocco, Félix Terreyre Saint-Cast et Salomé Rapinat
Chef électricien : Grégory Bar
Chef machiniste : Vivien Jouhannaud
Chef décoratrice : Séverine Baehrel

Technique

Matériel caméra : TSF Caméra (Sony Venice en 6K et objectifs Leitz Thalia)
Matériels lumière et machinerie : TSF Lumière et TSF Grip
Laboratoire : Le Labo Paris
Coloriste : Mathilde Delacroix