Yves Angelo

Réalisation
Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Articles (30)

Parole aux associés : Angelo Cosimano tire la sonnette d’alarme
Par Benjamin B

Propos et entretiens

Angelo Cosimano de Digimage — et vice-président Long Métrage de la Ficam — parle de la mutation numérique, et de la projection numérique en particulier qui, d’après lui, risque de remplacer les copies argentiques dans un avenir proche. Avec quelques chiffres éloquents, Angelo détaille le "tsunami" à l’horizon qui menace les industries techniques.

"Angelo Cosimano sur les effets de la crise"
Un entretien avec le président de la CST

Propos et entretiens

Le blog "Siritz" analyse les secteurs du cinéma et de l’audiovisuel d’un point de vue économique et financier ; sa rubrique Le Carrefour s’entretient avec des professionnels qui parlent de leur métier et des principaux enjeux du secteur. Dans la publication du 8 septembre dernier, Angelo Cosimano, président de la CST, revient sur la reprise des tournages et la situation des salles de cinéma, relevant, entre autres enjeux, l’importance de la conservation des savoir-faire dans chacun de nos métiers. Extrait...

Yves Angelo parle de son travail sur "Blanche comme neige", d’Anne Fontaine, et des optiques Zeiss

Optiques

Alors que le film Blanche comme neige, d’Anne Fontaine, sortait en salles en avril dernier (sortie en DVD et Blu-ray le 21 août chez Gaumont), se terminait le tournage de Police, de la même réalisatrice et toujours photographié par Yves Angelo. Celui-ci a accepté de partager son expérience avec les optiques Zeiss très différentes qu’il a choisies pour ces deux films, les Zeiss Supreme et les Master Anamorphic, fournies par RVZ. L’occasion d’interroger en toute sincérité l’héritage culturel historique des outils, la notion de belle image et les transformations du métier de directeur de la photo qu’il pressent.

Yves Angelo et Pierre Lhomme, AFC, double rencontre à l’Ecole Louis-Lumière
par Mathieu Cassan, étudiant Ciné promotion 2011

ENS Louis-Lumière

L’idée de cette double rencontre, samedi 5 février 2011, nous a été proposée par Yves Angelo au cours de l’enseignement qu’il assure en début de troisième année à Louis-Lumière.
Le goût de l’enseignement de la réalisation cinématographique, et donc de la transmission de savoirs aussi bien pratiques qu’ayant trait aux rapports humains en tournage, devait être de nouveau l’occasion d’échanges fructueux entre générations avec ce projet de rencontre.