Alexis Kavyrchine

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Articles (11)

"Fixer le mouvement", exposition de photographies de Cédric Klapisch et Emmanuelle Jacobson-Roques, à la Galerie Cinema

Expositions et Musées

À l’occasion de la sortie sur les écrans, le 30 mars 2022, du film En corps, de Cédric Klapisch – photographié par Alexis Kavyrchine –, la Galerie Cinema Anne-Dominique Toussaint présente "Fixer le mouvement", une exposition des photographies de Cédric Klapisch et Emmanuelle Jacobson-Roques, photographe qui travaille avec lui depuis plusieurs années.

Au palmarès des César 2021

Les César

La 46e cérémonie des César, présidée par le comédien Roschdy Zem, s’est déroulée le vendredi 12 mars 2021 sur la scène de l’Olympia, mais sans public, selon un protocole sanitaire strict. Adieu les cons, d’Albert Dupontel, a remporté sept César dont ceux du Meilleur film et du Meilleur réalisateur ainsi que celui de la Meilleure photo pour Alexis Kavyrchine.

Cinematographer Alexis Kavyrchine evokes his collaboration with Albert Dupontel on "Bye Bye Morons"
Albert’s Little World

Entretiens avec des directeurs de la photographie

For his seventh film as director, actor and director Albert Dupontel chose a rather pessimistic dark comedy in which, as is usual in his films, contemporary social reality sometimes slips into an expressionist world that is akin to that of comic books. Alexis Kavyrchine (Perdrix, La Douleur, Ce qui nous lie) was in control of the cinematography. He discusses the way the filmmaker works in order to construct his unique and personal universe. (FR)

Alexis Kavyrchine évoque sa collaboration avec Albert Dupontel sur "Adieu les cons"
Le petit monde d’Albert

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pour son septième film en tant que metteur en scène, le comédien et réalisateur Albert Dupontel a choisi une comédie noire assez pessimiste où, comme à son habitude, la réalité sociale contemporaine vient parfois déraper au gré d’un univers expressionniste souvent proche de la bande dessinée. C’est Alexis Kavyrchine (Perdrix, La Douleur, Ce qui nous lie...) qui est cette fois-ci aux commandes de l’image. Il nous parle de la méthode de travail de ce cinéaste qui a su se construire un univers bien à lui. (FR)

Les interviews d’Arri, spéciales César 2019

Propos et entretiens

Arri est allé à la rencontre de trois directeurs de la photographie nommés aux César 2019 : Benoît Debie, SBC, César de la Meilleure Photo pour Les Frères Sisters, de Jacques Audiard ; Alexis Kavyrchine, nommé pour La Douleur, d’Emmanuel Finkiel ; et Laurent Tangy, AFC, nommé pour Le Grand bain, de Gilles Lellouche. Ils nous parlent de leur travail sur ces films remarquables où ils ont utilisé des caméras de la gamme Arri.

Au palmarès des César 2019

Les César

Lors de la 44e cérémonie des César, qui s’est tenue vendredi 22 février 2019, salle Pleyel à Paris, Jusqu’à la garde, réalisé par Xavier Legrand et photographié par Nathalie Durand, AFC, a remporté quatre César, ceux du Meilleur Film, du Meilleur Montage (Yorgos Lamprinos) et du Meilleur Scénario original, Léa Drucker recevant pour son rôle celui de la Meilleure Actrice.

Articles (2)

Au sommaire du numéro 711 de mai des "Cahiers du Cinéma"
Dossier spécial Cannes

Festival de Cannes 2015

Comme de nombreuses publications récentes, les Cahiers du cinéma ont consacré un dossier spécial au 68e Festival de Cannes. On peut lire en outre, dans le n° 711 de mai 2015, les "cahier critique" et "journal" habituels, un entretien avec Alexis Kavyrchine, directeur de la photographie des derniers films de Thomas Salvador, Emmanuel Finkiel et Kiyoshi Kurosawa, ainsi qu’un hommage à Manoel de Oliveira. Au sommaire...