Antoine Blossier

Réalisation

Résultats de la recherche

Films (58)

|

Articles (12)

Interview with cinematographer Pierre Aïm, AFC, about his work on Andrea Bescond and Eric Métayer’s film “Little Tickles”

Les entretiens au Festival de Cannes

When Andréa Bescond and Eric Métayer were awarded the Molière Award for Best Solo Performance in 2016 for Les Chatouilles, a play about sexual abuse of children, they didn’t know they’d be back at Cannes two years later with the eponymous film they co-directed. Surrounding themselves with a shock team for their first movie, they called on cinematographer Pierre Aïm, AFC, who had shot Maïwen’s Polisse, a film that strangely resonates with Little Tickles… The film is being presented in the Un Certain Regard section (BB)

Jaffa
de Keren Yedaya, photographié par Pierre Aïm, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

C’est en collaborant avec Mathieu Kassovitz (Métisse, La Haine, Assassin) que Pierre Aïm a démarré une carrière de directeur de la photographie de long métrage. Il a ensuite photographié plusieurs films d’Antoine de Caunes, de Samuel Benchetrit puis, dernièrement, il a travaillé sur Bienvenue chez les Ch’tis et Le Bal des actrices.
Avec Jaffa de l’Israélienne Keren Yedaya, il expérimente une image stylisée pour un film engagé, politique et populaire.

Entretien avec le directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, et Claire Mathon à propos du film "Polisse" de Maïwenn

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pour son troisième long métrage, Maïwenn retrouve Pierre Aïm, AFC, qui avait éclairé Le Bal des actrices, et Claire Mathon qui cadre fidèlement tous les films de la réalisatrice. Outre cette complicité avec Maïwenn, Claire a éclairé, entre autres, Angèle et Tony d’Alix Delaporte et Plein Sud de Sébastien Lifshitz. L’expérience de Pierre Aïm sur des films très différents – depuis ses débuts en 1995 sur La Haine de Mathieu Kassovitz en passant par sa fidèle collaboration avec Samuel Benchetrit ou Antoine de Caunes – lui a permis d’aborder ce film de « fiction filmé comme un reportage où il n’est absolument pas question de lumière » avec beaucoup de sérénité.

A l’occasion des Prix Lumières 2012, Pierre Aïm, AFC, reçoit le Prix CST pour le Chef Opérateur le plus remarqué de l’année 2011

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

L’Académie des Lumières du cinéma français, composée de la presse étrangère en France, a décerné ses 17e Prix Lumières. The Artist de Michel Hazanavicius reçoit le prix pour le meilleur film. En cette occasion, Pierre Aïm, AFC, a reçu le Prix CST du " Chef opérateur le plus remarqué de l’année 2011 " pour son travail sur le film Polisse de Maïwenn.
Deux autres directeurs de la photographie étaient nommés cette année pour cette récompense : Marc Koninckx, AFC pour L’Ordre et la morale de Mathieu Kassovitz et Guillaume Schiffman, AFC pour The Artist de Michel Hazanavicius.
Le palmarès des Prix Lumières 2012...

Le directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, parle de son travail sur "Asphalte", de Samuel Benchetritt
Histoires de voisins et d’astronaute

Les entretiens au Festival de Cannes

Pierre Aim, AFC, et Samuel Benchetritt se connaissent bien. Depuis la comédie loufoque Janis and John, en 2003, avec François Cluzet, Marie Trintignant et Sergi Lopez, ils ont signé ensemble deux autres films. Ils se retrouvent cette année en Sélection officielle Hors compétition pour Asphalte, un film choral qui se déroule entièrement dans une barre d’immeubles avec au casting Isabelle Huppert, Valeria Bruni Tedeschi, Gustave Kervern et… Michael Pitt dans le rôle inattendu d’un astronaute. (FR)

Entretien avec le directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, à propos des "Chatouilles", d’Andréa Bescond et Eric Métayer

Les entretiens au Festival de Cannes

Lorsque Andréa Bescond et Eric Métayer reçoivent le Molière du Meilleur Seul en Scène en 2016 pour Les Chatouilles, un spectacle sur les violences sexuelles faites aux enfants, ils ne savent pas qu’ils viendront sur la Croisette deux ans plus tard avec le film éponyme qu’ils ont co-réalisé. S’entourant d’une équipe de choc pour ce premier film, ils font appel au directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, qui avait tourné Polisse, de Maïwen, résonance étrange avec Les Chatouilles... Le film est présenté dans la section Un Certain Regard. (BB)