BSC Expo, le retour

Par Richard Andry, AFC

par Richard Andry La Lettre AFC n°284

[English] [français]

Si la Grande-Bretagne a choisi la voie du Brexit, Hollywood a préféré choisir celle qui mène aux studios de la région londonienne. Ceux de Pinewood, Longcross, Leavesden, Shepperton et Ealing, sont en permanence pleins et même saturés, avec d’énormes investissements engagés en matière d’agrandissement et d’accessibilité, et "bookés" pour très longtemps.

Sans oublier ceux, plus éloignés de Bristol, d’Irlande du Nord ou d’Ecosse. On peut en déduire qu’il n’y a pas que les avantages fiscaux (25 %) qui drainent tous ces blockbusters chez nos voisins d’Outre-Manche, il y a aussi la richesse de cette offre et sa déclinaison tant en la qualité du matériel qu’en la compétence d’un personnel hautement spécialisé dans tous les domaines de l’industrie cinématographique. Ce qui veut dire plein emploi et donc optimisme. Et on pouvait s’en rendre compte de manière évidente en se rendant à Londres et plus précisément à Battersea Evolution, pour la BSC Expo, en ce 2 février 2018.
Cent cinquante exposants y étaient rassemblés, certes dans un grand hall d’exposition qui le fait ressembler à tous les grands salons classiques en matériel spécialisé, quel qu’en soit le domaine d’activité. Un petit air du Satis d’antan, celui de la porte de Versailles. Tous les grands et moins grands noms de l’industrie cinématographique étalent ici leur savoir-faire et leurs produits sur des surfaces à l’aulne de leur puissance économique. En conséquence, il y a des grands, des moyens et des petits stands. Plus ou moins évidemment visibles en fonction de leur localisation.

Cette année était celle des nouveautés dans le domaine des caméras et surtout des capteurs, qui venaient s’y dévoiler une semaine avant notre Micro Salon. Arri présentait l’Alexa LF avec son nouveau capteur grand format, la nouvelle monture LPL et la nouvelle gamme d’optiques Primes, Signature. L’occasion d’une présentation magistrale, dans le cadre de la salle de réception de l’hôtel Mayfair où les concepteurs du nouveau système, sous la houlette de Stephan Schenk, ont fait une démonstration réglée au cordeau devant une assistance nombreuse.
Hugh Wittaker de Panavison nous avait invité, pour une petite réception bien sympathique en partenariat avec RED à la présentation de la nouvelle Millenium DXL2 équipée du capteur RED Monstro 8K sous Light Iron Color 2. Kim Swyler, la patronne, avait fait le voyage de Los Angeles ainsi que Michael Cioni le sorcier de Light Iron. Une bien belle caméra cette DXL2.

En ajoutant la Sony CineAlta Full Frame Venice et la Panasonic 35 mm 4K VariCam, venues récemment agrandir notre choix, le matériel mis à disposition dans le domaine de la prise de vues, allié à une offre en matière d’optiques qui s’étoffe tous les jours, permettent d’élargir le champ de la créativité ciné-photographique. Nombre de nos membres associés étaient présents et nous pouvons ajouter à ceux précédemment cités : Aaton-Transvideo, Angénieux, CW Sonderoptic - Leica, DMG Lumière, Exalux, Fujifilm, K5600, Kodak, LCA, Lee Filters, Rosco, Schneider, Vitec et Zeiss.

J’ai été très bien accueilli par Audra, coordinatrice de la BSC, et j’ai pu croiser quelques amis britanniques, Joe Dunton, BSC, Billy Williams, BSC et le plus français d’entre eux, John de Borman, BSC, qui animait un panel composé de Barry Ackroyd, BSC, Jose-Luis Alcaine, AEC, Matyas Erdély, HSC, et de mon vieil ami, Guillermo Navarro, ASC, dont je venais m’assurer de la présence à notre Carte blanche le samedi suivant et qui était venu avec ses deux fils : Alvaro, le cadreur, et Emilio, le scénariste. Table ronde qui s’est tenue devant 200 personnes dans un espace isolé à l’intérieur du salon par une grande tenture noire mais d’où on pouvait entendre le brouhaha général d’un salon fort visité (5 500 visiteurs en deux jours !)

Mike Eley, le président de la BSC, était absent, en tournage à Paris !…mais nous l’avons retrouvé, le vendredi suivant avec nous à La Fémis, apprécier notre Micro Salon ! L’industrie cinématographique se porte vraiment très bien Outre-Manche. Cheers Mike, cheers ! Vive l’Entente Cordiale.

Dans le portfolio ci-dessous, quelques photo d’amis et connaissances prises par Richard Andry.