Catherine Breillat

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Films (102)

Articles (85)

55e Festival International de Cannes
Les films photographiés par les membres de l’AFC

festival de Cannes 2002

Sélection officielle : "Kedma" d’Amos Gitaï, photographié par Yorgos Arvanitis "Le Principe de l’incertitude" de Manoel de Oliveira photographié par Renato Berta "Marie-Jo et ses 2 amours" de Robert Guédiguian photographié par Renato Berta "L’Adversaire" de Nicole Garcia, photographié par Jean-Marc Fabre "Demonlover" d’Olivier Assayas, photographié par Denis Lenoir Hors compétition (clôture) "And Now... Ladies and Gentlemen" de Claude Lelouch, photographié par Pierre-William Glenn Séance spéciale "La Dernière lettre" de Frederik Wiseman, (...)

Entretien avec le directeur de la photographie Guillaume Schiffman, AFC, à propos du film "The Artist" de Michel Hazanavicius

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après avoir été assistant opérateur avec Dominique Chapuis, Robert Alazraki ou Sven Nykvist, Guillaume Schiffman entame une carrière d’opérateur sur Juste avant l’orage de Bruno Herbulot (1992). Depuis, il a signé l’image de nombreux longs métrages avec des réalisateurs aux styles très différents (Catherine Breillat, Albert Dupontel, Claude Miller ou Xavier Durringer). Sa rencontre avec Michel Hazanavicius et Jean Dujardin sur OSS 117 est un moment fort. The Artist marque aujourd’hui leur troisième collaboration.
Un étrange film muet, en noir et blanc, tourné au cœur d’Hollywood dans des décors tout droit sortis des années 1920...

Table ronde : les aventures digitales de l’image
dans les Cahiers du Cinéma de mars 2006

Propos et entretiens

A lire dans les Cahiers du Cinéma de mars un dossier sur " les aventures digitales de l’image ", composé d’une part, d’une table ronde réunissant Bertrand Bonello, Caroline Champetier, AFC Gilles Gaillard (Mikros Image), Eric Gautier, AFC et Barbet Schroeder et d’autre part, d’un entretien avec Denis Lenoir, AFC recueilli par Jean-Michel Frodon. rappelons que la revue avait consacré en février un article intitulé " Les chefs opérateurs rédigent leur charte " dont le sujet était, comme de bien entendu, la Charte de l’image de l’AFC (...)

The AFC present at the IDIFF 2005
by Jean-Noël Ferragut (with the help of Gérard de Battista, Eric Gautier, Willy Kurant, Philippe Ros)

Salons, expositions et conférences techniques

No need, for once, to rush up the steps of the Cannes Festival Palais, dressed like a penguin and adjusting one’s bow tie, in order to attend the 3rd edition of the IDIFF (International Digital Film Forum) which took place from the 2d to the 4th of February, 2005. All that was needed was an interest, however small, in anything that borders on what has come to be known as « digital cinema ». For this is what IDIFF is about.

Carlo Di Palma European Cinematographer Award 2011

European Film Awards

At the Seville European Film Festival the European Film Academy and EFA Productions announced the nominations for the European Film Awards 2011. The more than 2,500 EFA Members will now vote for the winners which will be presented during the awards ceremony on 3 December in Berlin.

Le directeur de la photographie Guillaume Schiffman, AFC, parle de son travail sur "The Search", de Michel Hazanavicius
The Search : la guerre sans artifices (conversation avec Michel Hazanavicius)

Les entretiens au Festival de Cannes

Après le succès international de The Artist (initié au Festival de Cannes 2011), Michel Hazanavicius retrouve Thomas Langmann, Bérénice Bejo et Guillaume Schiffman, AFC, pour un film se déroulant pendant la guerre de Tchétchénie. Un sujet entre actualité et histoire à l’heure où la pression russe s’exerce de nouveau sur les ex-territoires de l’Empire soviétique... Entretien à deux voix recueilli lors de l’étalonnage du film The Search. (FR)

Conversation with Guillaume Schiffman, AFC, and the director Michel Hazanavicius about their collaboration on "The Search"

Les entretiens au Festival de Cannes

After the international success of The Artist (first screened at the Cannes Film Festival in 2011), Michel Hazanavicius has once again joined forces with Thomas Langmann, Bérénice Bejo and Guillaume Schiffman, AFC, for a movie that takes place during the war in Chechnya. The subject is somewhere between current events and history at a time when Russian pressure is once again being exerted on the former territories of the Soviet Empire... This dual interview was conducted during colour timing on the film The Search. (FR)

Le Festival de Venise annonce la sélection officielle
de sa 63e édition

Films AFC dans les festivals

Plusieurs films français ou en co-production et photographiés par des membres de l’AFC se trouvent dans cette sélection :

  • L’Intouchable de Benoît Jacquot, photographié par Caroline Champetier, avec Isild Le Besco, Bérangère Bonvoisin, Marc Barbé
  • Private Fears in Public Places (Petites peurs partagées) d’Alain Resnais, photographié par Eric Gautier, avec Lambert Wilson, Sabine Azema, André Dussollier, Laura Morante, Pierre Arditi, Isabelle Carré (France, Italie)
  • Nuovomondo (The Golden Door) d’Emanuele Crialese, photographié par Agnès Godard, avec Charlotte Gainsbourg, Vincenzo Amato, Francesco Casisa (Italie, France)

Et hors-compétition :

  • Quelques jours en septembre de Santiago Amigorena, photographié par Christophe Beaucarne, avec Juliette Binoche, John Turturro, Sara Forestier, Nick Nolte (France, Italie).

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "Grace de Monaco", d’Olivier Dahan

Les entretiens au Festival de Cannes

Les collaborations régulières d’Eric Gautier avec de nombreux metteurs en scène français – Arnaud Desplechin, Olivier Assayas, Léos Carax, Patrice Chéreau, Alain Resnais – font de lui un directeur de la photo à la fois reconnu et estimé. Il s’est exporté aux Etats-Unis à l’occasion de son travail sur les films de Walter Salles, Carnet de voyage puis On the Road. Son expérience à l’étranger s’est poursuivie avec Into the Wild, de Sean Penn, et Hotel Woodstock, d’Ang Lee. Après plus d’une quarantaine de longs métrages et de collaborations très fidèles, Eric Gautier cherche toujours à renouveler ses expériences. Il travaille pour la première fois avec Olivier Dahan sur Grace de Monaco, le film d’ouverture du 67e Festival de Cannes.

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "On the Road" de Walter Salles

Entretiens avec des directeurs de la photographie

C’est pour une seconde collaboration qu’Eric Gautier retrouve Walter Salles sur les routes Nord américaines. Carnets de voyage était aussi en sélection officielle à Cannes en 2004 où Eric avait été récompensé pour son travail par le prix Vulcain de l’artiste technicien. L’adaptation filmée du roman culte de Jack Kerouac On the Road, en sélection officielle de ce 65e rendez-vous cannois, a inspiré à Eric une image sans cesse réinventée.

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "Vous n’avez encore rien vu", d’Alain Resnais

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Eric Gautier a débuté sa carrière de directeur de la photographie en 1991 au côté d’Arnaud Desplechin, et a collaboré avec lui pour tous ses longs métrages. Il a signé l’image des films de Patrice Chéreau, d’Olivier Assayas, de Claude Berri et de Léos Carax. C’est pour son film Cœur qu’Alain Resnais fait appel à ses compétences pour la première fois.
En sélection officielle, Vous n’avez encore rien vu est peut-être le film le plus inventif de ce grand metteur en scène français qui, à l’âge de 90 ans, risque de faire parler de lui sur la croisette.

Mettons les paillettes de côté
Cannes 2005 vu par Laurent Dailland

Billets d’humeur

Pour me rendre chez Fuji mes hôtes, une courte promenade sur la Croisette me replonge dans quelques souvenirs : mon premier passage au festival de Cannes... C’était en 1993. Comme beaucoup d’entre nous j’ai travaillé sur de nombreux films qui auraient dû " aller à Cannes " ! (Cela ne s’est d’ailleurs jamais présenté !). Accompagné de mon ami Pascal Gennesseaux et de deux caméras Panavision, nous étions là pour tourner les premières images de La Cité de la peur, le film des " Nuls ". Et c’est là que j’ai rencontré le comédien Alain Chabat, qui ne savait pas encore qu’il serait un jour réalisateur ! Je dois l’admettre : « On fait des rencontres, à Cannes. »

César 2012, les nominations...

Les César

L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma a fait connaître la liste des films et personnalités nommés pour les César 2012. Sont en lice pour la Meilleure photo :
Pierre Aïm , AFC, pour Polisse de Maïwenn,
Josée Deshaies, pour L’Apollonide, souvenirs d’une maison close de Bertrand Bonello
Julien Hirsch, AFC pour L’Exercice de l’Etat de Pierre Schoeller
Guillaume Schiffman, AFC, pour The Artist de Michel Hazanavicius
Mathieu Vadepied, pour Intouchables d’Eric Toledano et Olivier Nakache.

  • La cérémonie sera présidée par Guillaume Canet le 24 février prochain.

Daniel Toscan du Plantier

In memoriam

Réuni en séance exceptionnelle le lundi 17 février 2003, à la suite de la disparition tragique de son président, le Comité directeur d’Unifrance s’est unanimement associé à l’hommage qui a été rendu à Daniel Toscan du Plantier par Jeanne Moreau. (...)

Préparation du film "Mission Cléopâtre" photographié par Laurent Dailland
Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre

Les Entretiens AFC

Ce film représente une année de travail : 4 mois de préparation, 23 semaines de tournage, 8 semaines d’étalonnage numérique au lieu des 5 prévues… Le réalisateur, Alain Chabat, est quelqu’un que j’admire beaucoup. Il y a entre nous, confiance et cohésion et un peu plus que ça... Nous nous sommes rencontrés sur le tournage de La Cité de la peur d’Alain Berbérian. J’aime beaucoup son humanité et pour moi, c’est un vrai cinéaste. Quand il m’a appelé pour éclairer les pubs Orangina, j’étais frappé par son sens de la caméra. Lui qui réalisait pour la première fois (...)

Le prix CST à Eric Gautier

La CST à Cannes

Le prix Vulcain de l’Artiste - Technicien a été décerné à l’unanimité par le jury de la CST à Eric Gautier, directeur de la photographie de deux longs métrages présentés à Cannes en compétition officielle : Clean d’Olivier Assayas et Diarios de motocicleta (Carnets de voyage) de Walter Salles.

  • Voir photos...

Astérix et Obélix : Misssion Cléopâtre
par Laurent Dailland

Les Entretiens AFC

Après les premiers retours des essais, j’ai eu une grande angoisse. J’avais très peur de la définition des plans larges après un passage par une chaîne 2K. Alors, j’ai fait un caprice. J’ai ressorti une caméra VistaVision. Finalement l’étalonnage numérique 2K a aligné le tout, et je ne trouve pas que les plans tournés en VistaVision (les plans très larges ou ceux comprenant des matte-paintings) aient plus de pêche que les autres. Seule la perspective (puisque, à champ équivalent, les plans sont tournés en plus longue focale) donne un côté " péplum ". (...)

l’AFC accueille un nouveau membre
Rémy Chevrin, présenté par Laurent Dailland

Carnet d’adresses

Petite fiche signalétique : Il a l’œil qui brille ! Une femme charmante ! Trois enfants ! Il est directeur de la photo ! J’ai découvert Rémy dans la publicité, nous sommes dans la même agence d’opérateurs (First-one). Après ses "classes" d’assistant opérateur, Rémy a tourné de plus en plus de pubs, de plus en plus belles, il s’est fait une place au soleil (ce qui est de bon goût dans la pub !...) Mais, pour un opérateur, ce serait triste de ne pas faire du cinéma, le vrai métier... Je l’ai présenté à plusieurs reprises à des réalisateurs, mais ça n’a jamais (...)

L’AFC présente à l’IDIFF 2005
par Jean-Noël Ferragut (avec la complicité de Gérard de Battisa, Eric Gautier, Willy Kurant, Philippe Ros)

Salons, expositions et conférences techniques

Nul besoin, pour une fois, d’escalader quatre à quatre les marches du Palais du Festival de Cannes en ajustant son nœud papillon, habillé en queue-de-pie, pour assister à la 3e édition de l’IDIFF (International Digital Film Forum) qui s’est tenue du 2 au 4 février 2005. Il suffisait de s’intéresser, un tant soit peu, à tout ce qui a trait de près ou de loin avec ce que l’on appelle désormais le " cinéma numérique ". En effet, l’IDIFF se veut le reflet du développement de ses technologies.