Chris Marker, les 7 vies d’un cinéaste

Exposition Chris Marker à la Cinémathèque française
La Cinémathèque française consacre une exposition au cinéaste Chris Marker du 3 mai au 29 juillet 2018. A l’occasion de cette exposition, l’intégrale des films, vidéos et programmes télévisés réalisés par le cinéaste sera projetée.

Extraits de la présentation de l’exposition Chris Marker, par Christine Van Assche (commissaire générale), Raymond Bellour et Jean-Michel Frodon (commissaires associés)

L’exposition Chris Marker est un voyage. Un voyage dans l’espace et le temps, un voyage qui accompagne, de la Deuxième Guerre mondiale et la Résistance jusqu’à sa mort en 2012, le parcours exceptionnel d’un cinéaste et d’un homme hors du commun. […]

La Cinémathèque française a recueilli les immenses archives de toute nature et sur tout support laissées par Marker à sa mort. C’est à partir de ce trésor aussi riche qu’hétérogène qu’a été conçue l’exposition, à la fois chronologique et thématique. La matière de ce legs est si riche et si complexe que l’inventaire de celui qui fut aussi un archiviste passionné n’est pas encore achevé au moment d’ouvrir l’exposition. On y découvre en particulier les œuvres originales qui lui avaient été offertes par de grands artistes, ses propres créations plastiques jusque-là inconnues, ainsi que ses deux grandes installations, Zapping Zone (Proposals for an Imaginary Television) et Owls at Noon Prelude : The Hollow Men, ainsi que le programme de discussion avec un ordinateur qu’il avait conçu, Dialector.
Des entretiens avec des proches qui ont été témoins de son travail (Agnès Varda, Costa-Gavras, Marina Vlady, Pierre Lhomme, AFC, William Klein...) aident à comprendre ce personnage mystérieux. Des grands films (Les statues meurent aussi, La Jetée, Le fond de l’air est rouge), des moments historiques (la guerre et la Résistance, Cuba, le Vietnam, Mai 68, Prague, le Chili, Sarajevo) scandent ce voyage.

Foisonnante et ludique, cette exposition […] est organisée en six autres grandes zones : "Guerre, après-guerre", "Les statues meurent aussi", "Grandes et petites planètes", "La Jetée", "Mai 68, avant-après", "Tous les espaces-temps". […]

L’exposition est accompagnée, dans les salles de la Cinémathèque, par l’intégrale des films, vidéos et programmes télévisés, réalisés par Chris Marker.