Cigarettes et chocolat chaud

J’ai été d’emblée séduit par la personnalité et l’énergie de Sophie Reine et par le scénario de Cigarettes et chocolat chaud qui questionne le modèle éducatif établi sous la forme d’une comédie sociale. Travailler avec Sophie, c’est accepter de retrouver une part d’enfance : on croise, dans son univers, des licornes, des lucioles, une chèvre et surtout la famille Patar, qui se situe loin des codes habituels.

Nous avions envie de retrouver ce ton décalé dans la manière de filmer, fait de débrouilles et d’idées visuelles, tout en gardant une exigence dans la direction artistique. Par exemple, plusieurs plans filmés par Sophie chez elle en Canon 5D sont intégrés dans des séquences tournées en Alexa créant ce sentiment de bidouille organisée. Grâce à sa grande expérience du montage, Sophie a su manipuler toutes ces sources d’images pour rendre l’ensemble cohérent.

Un pré-découpage précis réalisé sur trois semaines avec la scripte Donatienne de Gorostarzu nous a permis de garder le rythme sur nos sept semaines de tournage.

Le décor de la maison Patar devait être une sorte de bulle étanche au monde extérieur. Les couleurs y sont plus présentes que sur les lieux extérieurs : les fenêtres de la chambre du père sont peintes en jaune, l’aquarium des lucioles inonde d’un cyan la chambre des filles. À la "manière Patar", j’ai bricolé des projecteurs à partir d’ampoules LED programmées sur mon iPad et intégrées dans des boules diffusantes de jardin. Des rubans de LEDs colorées étaient placés dans le décor selon les besoins.

Finalement très peu de projecteurs cinéma ont été utilisés sur ce film. Seuls deux HMI Arri M40 étaient disposés à l’extérieur afin de garder une direction de lumière et une douceur dans les intérieurs-jour.

J’ai opté pour une série Zeiss GO utilisée à pleine ouverture sur l’ensemble des séquences.

Enfin, à l’étalonnage, avec Aline Conan, nous avons désaturé les couleurs vives présentes dans de nombreux décors intérieurs pour réduire l’écart avec les décors urbains plus neutres.

Merci à toute l’équipe du film pour cette belle ambiance.

Cigarettes et chocolat chaud
Production : Mandarin
Productrice : Isabelle Grellat.

Dans le portfolio ci-dessous, quelques photogrammes extraits de Cigarettes et chocolat chaud.

Portfolio

Équipe

Assistant opérateur, cadreur 2e caméra : Guillaume Dreujou
Chef électricien : Greg Fromentin
Chefs machinistes : Thierry Canu, Michel Strasser

Technique

Matériel caméra : Arri Alexa mini ProRes - TSF Caméra
Optiques : série Zeiss GO, zoom Angénieux 25-250 mm
Matériel machinerie : TSF Grip
Matériel lumière : TSF Lumière
SFX : Mikaël Tanguy
Laboratoire : Le Labo
Coloriste : Aline Conan